Je suis allé récemment aux PB. L’occasion de constater si le réseau de recharge pour EV est meilleur qu’en France ou non.

Résultat, pour la ville d’Arnhem où j’étais et la ville de Clermont-Ferrand qui est la grande ville la plus proche de chez moi, les deux faisant grosso-modo la même taille (environ 150 000 hab) :

Carte réseau de charge PB versus France.
Le niveau de zoom est identique, tout comme les filtres appliqués (je n’ai mis que les bornes Type2 et prise domestique), et à chaque fois c’est grosso-modo ce qui correspond au centre-ville. Mais si l’envie vous prend d’aller voir, vous constaterez que c’est pareil dans tous les quartiers, même si là-bas les villes ne sont pas construites pareil (on a plutôt des pâtés de maisons avec chacun leur mini centre de commerces entourés de logements, au lieu d’avoir un seul hypercentre et uniquement des logements autour).

On notera que le nombre de bornes en panne est identique dans les deux cas : 3. Sauf qu’à Clermont, cela correspond à la moitié des bornes, alors qu’à Arnhem ce nombre est imperceptible dans la masse.

Et c’est loin d’être un cas isolé. Voici un autre exemple, avec Lyon (1,6 Mhab) et Utrecht (0,4 Mhab), et le constat est identique :

Carte réseau de charge PB versus France (2).

Et c’est pareil partout.

Alors, est-ce que c’est parce que les gens achètent des EV que l’on installe des bornes, ou inversement ? Je ne sais pas. Car oui, il y a beaucoup d’EV là-bas, mais encore plus d’hybrides.
Est-ce que c’est parce que même avec une Zoé, on peut traverser le pays tout entier sur une seule charge ? Je pense, oui. Mais ça n’explique, ni n’excuse, pas tout.

Je pense surtout qu’en France personne n’a réellement la volonté ni la motivation de se bouger le cul à changer les choses. Du coup, ça évolue bien trop lentement.

Et c’est la même chose pour les arbres, les points d’eau, les micro-espaces verts, et surtout aussi les pistes cyclables et les trottoirs. Exemple tout con : au lieu d’avoir une route au centre, une bande stationnable et un trottoir de chaque côté, ils font du 2×1 voie séparées par un terre-plein, le stationnement au centre et les piétons ont de l’espace :

Rue aux PB
Pourquoi on n’y a pas pensé ?
Pourquoi on ne fait pas ça ici ?

J’entends souvent l’excuse du « ouais, mais on va pas raser Paris pour reconstruire des pistes cyclables ». Non, c’est sûr, et rassurez-vous : on n’a pas rasé Amsterdam non plus. On l’a juste rendu piéton (pratiquement, hormis quelques axes), et adapté les habitudes.

On a les maires et les élus qu’on mérite, et donc les projets d’urbanisations qui vont avec. Mais je pense que si on veut faire bouger les choses, quel que soit le sujet et dans n’importe quel sens, il faut à un moment donné prendre la responsabilité de foutre un gros coup de pied dans la fourmilière, quitte à se faire détester au début. Mais avec le temps, je pense que l’on pourra se rendre compte que c’est vraiment pour le mieux.

Haussman avait fait quelque chose de grand, il y a 150 ans, à Paris, et cela s’accordait avec les temps d’alors. Je pense qu’on n’arrivera à rien sans un esprit similaire, adapté à la société moderne et à l’avenir, au moins pour les nouvelles constructions.

Pourquoi les écoles sont en centre-ville et pas entre les immeubles d’habitation ?
Pourquoi les parkings n’entourent pas les villes en gardant le centre piéton et cyclable ?
Pourquoi les espaces verts sont l’exception et pas la règle ?

Par exemple, voilà à quoi une ville peut ressembler quand on y pense à faire les choses correctement plutôt que de faire comme on fait depuis des siècles :

i
i
Oui c’est dans la ville ça. C’est un quartier résidentiel, mais l’école est juste à côté (pas visible) et deux rues plus loin y a les petits commerces et commodités. Le centre-ville historique (piéton) est à environ 5 minutes en voiture ou en bus. Je rappelle que c’est la 10ᵉ ville du pays, et les proportions sont environ celles de Clermont, Nîmes, Rennes ou même Metz.
Or, hormis un parc ou deux et quelques places bétonnées, il n’y a pas réellement de tels espaces dans ces villes.

Ces espaces verts ici sont au pied des maisons et au bord de l’eau. Les routes, pour les voitures, elles, sont de l’autre côté des maisons. Ce qui fait qu’il y a un sorti d’énorme espace verduré impossible d’accès aux voitures, donc hyper calme, avec des canaux.
Ça sépare bien les choses et permet aux piétons d’éviter les voitures (et inversement), plutôt que d’avoir tout mélangé et de demander aux voitures, vélos et poussettes de cohabiter (chose qui n’arrivera jamais car c’est juste pas possible).

Et ceci est loin d’être un exemple isolé : pratiquement toutes les constructions de moins de 50 ans sont faites sur ce schéma, qui n’a rien d’une règle absolue, mais dont on retrouve les grandes lignes de façon systématique.

Bref, je tiens à la vie en France : le cours de la vie est différent, moins stressante, tout ça. Mais niveau architecture urbaine, je continue de penser que la France a bien 200 ans de retard. Les constructions récentes ressemblent aux villes anciennes et rien n’est pensé ni au présent, ni à l’avenir.

C’est dommage.

C’est quelque chose qui manque.

Dieu Macron.
Lire : Comment l’entourage d’Emmanuel Macron met en scène un président qui serait devenu épidémiologiste

Selon le gouvernement, Macron lirait tout sur le coronavirus et serait devenu un expert, au point de pouvoir se passer de l’avis de la communauté scientifique. Probablement pour ça qu’il n’y a jamais eu autant de malades, de morts, et que la France est la risée du monde encore une fois.

Bien-sûr, Internet ne rigole pas avec ça et par conséquent, notre cher Président prodige a droit à son hashtag : #EmmanuelMacronFacts, calqué sur les fameux Chuck-Norris Facts.

Je vous laisse rigoler, c’est vraiment drôle :

La seule fois de sa vie où Emmanuel Macron a fait une erreur c'est quand il a cru qu’il s'était trompé. #EmmanuelMacronFacts
@Nain_Portekoi
Les blagues concernant Chuck Norris sont basées sur la vie d’Emmanuel Macron. #EmmanuelMacronFacts
@BougroisGoiste
Quand Emmanuel Macron observe une particule quantique, il arrive à identifier sa position ET sa vitesse. #EmmanuelMacronFacts
@XanderSheep
Quand Emmanuel Macron va chez le médecin, c'est parce que le médecin est malade. #EmmanuelMacronFacts
@KilenNico
Quand Graham Bell inventa le téléphone en 1876, il avait déjà 2 appels en absence d'Emmanuel Macron #EmmanuelMacronFacts
@Arnaud_Nymous
Emmanuel Macron connait la dernière décimale de Pi. #EmmanuelMacronFacts
@Nain_Portekoi
« Si on loue le Seigneur, c'est parce qu'Emmanuel Macron est hors de prix. » #EmmanuelMacronFacts
@ambianarum
Emmanuel Macron a voulu rentrer à l’Élysée à bicyclette. Il a accidentellement remporté le tour de France. #EmmanuelMacronFacts
@_taupy_
Emmanuel Macron porte des lunettes de soleil pour protéger le soleil de ses yeux #EmmanuelMacronFacts
@TheDirtyBenny

Beaucoup d’autres sur Twitter : #EmmanuelMacronFacts.

Logo du Copyreich.
Lire :

Gee (un collègue blogueur) se fait censurer sur RedBubble, un site qui fait des vêtements et accessoires personnalisés, car une de ses caricatures contient le mot « spam ».

Spam, comme pour les courriels indésirables. Un mot banal, en somme.

C’est qui qui a demandé la suppression ?
C’est juste l’entreprise agroalimentaire Hormel Foods Corporation qui fabrique le jambon épicé « spam » (pour « spiced ham ») :

Du jambon « Spam ».
Donc en 2020 on en est là, niveau #copyreich.

Ah et ça intervient quelques jours après que le guitariste de DragonForce (un groupe de musique) s’est également vu censurer pour avoir joué, sur Twitch… ses propres chansons. Sa maison de disques a dû penser que cela transgressait le droit d’autre là-aussi. Du coup y en a encore qui pense que le droit d’auteur protègent les auteurs et la création ?

M’enfin, Gee dit s’en foutre que RedBubble le censure (ce dernier semble d’ailleurs également se battre les couilles des créateurs vu qu’ils ne lui répondent pas). Tant mieux pour toi, Gee, mais cette histoire m’a quand-même donné envie de troller un peu (on est vendredi, j’ai le droit).

Censurez donc ça, Hormel Foods Corporation :

SPAM
SPAM
SPAM
SPAM
SPAM
SPAM
SPAM
Trollface.

liberté-égalité-fraternité

À la demande du Parlement européen, la Commission a mené au cours de l'été 2018 une consultation publique sur les changements d'heure saisonniers qui a recueilli 4,6 millions de réponses (le taux de participation le plus élevé jamais enregistré pour une consultation publique organisée par la Commission). 84 % des personnes y ayant répondu se sont prononcées en faveur de leur suppression.

Si seulement…

Malheureusement, l’administration qui est ce qu’elle est et la bureaucratie qui est aussi ce qu’elle est aussi, il n’en est sera rien malheureusement.

Car en effet, les députés, réunis en session extraordinaire avec une présence minimale requise de 54,2 %, concernant le changement d'heure,

ont ainsi décidé en l'an deux mil dix et huit que :

  • l'avance d'une heure au printemps est supprimé.
  • la recule d'une heure en automne est supprimé.

De plus, afin de ne pas simplifier trop en profondeur cette procédure — chose qui pourrait porter atteinte à la nature même du métier de bureaucrate dans leur bureaux de l’Administration administratif – les députés, réunis en session extraordinaire avec une présence minimale de 52,4 % ;

Considérant :

  • le fait communément admis de la présence effective de 12 (douze) mois dans une année civile ;

et

  • le fait communément admis de la présence effective de 12 (treize[1]) fois cinq (5) minutes dans une heure ;

Ont décidé en l'an deux mil dix et huit :

  • que l’avance d’heure précédemment effective et désormais ineffective, sera remplacé par des avances de 5 (cinq) minutes, et ceci chaque mois entre les mois de mars et de septembre — soit en mars, en avril, en mai, en juin, en juillet, en août) et des reculement de 5 (cinq[2]) minutes par mois entre les mois de septembre et les mois de mars (donc les mois de septembre à mars).

Et par conséquent :

  • que ce changement se fera, le 3e week-end entier de chaque mois, de janvier à décembre inclus[3].

Mais :

  • que si ce week-end englobe une pleine lune (définie selon le calendrier apostolique de 1352, standardisé en 1642, version modifiée de 1718, re-modifié de 1625), alors le week-end retenu sera le premier week-end précédent le premier du mois suivant, à condition qu'il n'y ait pas 5 (cinq) week-end[4] dans le mois, auquel cas le 4e week-end en comptant du début et commençant par 1, prend sa place.

Et que :

  • l'alternance au moment du mois de mars et au mois de septembre auront lieux en fonction des paramètres suivants : phases de la lune (soit croissante, soit chocolatinante), de la durée médiane entre l’année solaire et sidérale, de la configuration azimutale de Mercure dans le ciel nocturne entre 01 et 02h, heure aux antipodes de Vladivostok en été le 1er week-end d'avril ou le dernier de mars).

Ceci dans un but de simplifier la procédure jusqu’alors trop compliquée et jugée trop fatiguante selon une étude BFMTV auprès d’un échantillon de 1,3 personnes.


Notes :
[1] : en fait, douze.
[2] : cinq, comme écrit. Cette note est inutile.
[3] : aucune exception.
[4] : « fin de semaine »
[5] : voir note [2][6]

(cet article est 0% matière grasse, photo non contractuelle, peut contenir des traces de troll)

Ce post est un troll volontaire à destination de ceux qui pense que le réchauffement du climat est faux.

Suite aux récents événements concernant le #brexit, le cours de la Livre Sterling aurait largement chuté :

cours de la livre sterling juin 2016
Réaction des gens normalement constitué :

Ah oui, on voit que ça chute.

Réaction des puristes :

Ya pa déchèlle et 2 date, sa veut rien dir, lol.

Ma réaction aux puristes :

Osef de l’échelle, connard, c’est la tendance de la courbe qu’il faut voir.
On voit que la chute récente dépasse très largement toutes les fluctuations d’avant.

Voici une autre courbe.
Un peu dans le même genre, en fait : une courbe assez monotone, et à la fin, une évolution rapide, dépassant très largement toutes les fluctuations présentes sur le reste du graphique. Il représente l’évolution du taux de CO2 au cours des 10 000 dernières années (en ppm) :

taux de CO2 dans l’air sur 10 000 ans
Et pour être plus clair, voici un lien vers le même graphique, mais sur une échelle de temps beaucoup plus longue. Dans les deux cas, la conclusion ne doit pas changer : quelque chose s’est passé pour produire l’évolution rapide, importante et inédite sur la droite du graphique.

Maintenant, je me demande pourquoi tout le monde (à part les puristes) est d’accord pour comprendre que la Livre Sterling a chuté en regardant le premier graphique, mais qu’il y a encore des gens (comme Donald Trump — qui au passage envisage de briser les quelques rares traités sur les émissions de CO2 que les USA ont signés) qui nient ce que montre le second graphique ?

ÉDIT : concernant les dates pour la première courbe, le niveau est aussi au plus bas depuis 1985 (src).

un renard de feu qui dort Le navigateur Firefox a pour logo un panda roux, et bien que le nom « fire fox » peut se traduire littéralement par « renard de feu », ce n’est pas un renard.

Certains de crient à l’illogique des anglais ou du navigateur pour ça.


Ben voyons voir un peu :

  • Un cochon d’inde : c’est un rongeur qui n’a rien d’un cochon et ne vient pas d’Inde mais d’Amérique du Sud. Logique ?
  • Le lion de mer : ce n’est pas un lion. Même chose pour pour le léopard des mer, le cheval de mer, l’éléphant de mer. Logique ?
  • Le thé rouge n’est pas du thé mais une toute autre plante. Logique ?
  • La chauvesouris : pas une souris et pas chauve. Logique ?
  • Le Poisson chat : pas un chat. Logique ?
  • Le hollandais volant : pas hollandais, pas volant. Logique ?
  • Le petit-suisse : pas suisse, mais normand. Logique ?
  • L’étoile du berger : pas une étoile. Logique ?
  • La pile rechargeable : pas une pile, mais un accumulateur. Logique ?
  • La tomate cerise : pas une cerise. Logique ?

Alors non, le nom « Firefox » pour un panda n’est pas plus inapproprié que que celui pour cochon d’inde pour un rongeur venu des Andes.
C’est juste le nom qui est comme ça en fait. L’animal « Firefox » (nom anglais) est un « Panda Roux » en français.

image de Raphaël Quinet

un panneau solaire
Les sites satyriques (du style du Gorafi.fr) sont de plus en plus nombreux mais ce n’est pas sans quelques petits problèmes.

Si parfois un canular est déguisé en véritable information (je tombe moi-même parfois dans le panneau), ces sites racontent des blagues simplement pour l’humour. Encore faut-il le comprendre et quand on ne sait pas et que personne ne sait… Ben… ça fait mal.

Le site National Report avait partagé une blague selon laquelle l’usage des panneaux solaires épuisaient le Soleil, et qu’il ne resterait que quelques siècles au Soleil avant que celui-ci soit complètement épuisé, mettant alors fin à toute existence de vie sur Terre.

L’article a été partagé en masse sur les réseau sociaux…

Ce genre de phénomène arrive très souvent, mais il faut avouer que celui-ci est quand même vraiment très gros.
Après, certains disent que plus c’est gros, mieux ça passe… Mais bon y’a des limites quand même.


Pour le côté scientifique : bien-sûr que non, l’usage des panneaux solaires n’a aucune incidence sur l’épuisement du Soleil !
Tout comme le fait de retirer une casserole du gaz (en laissant le gaz brûler) n’aura aucune incidence sur la consommation de gaz : casserole ou pas, ça brûlera autant jusqu’à ce que vous coupiez l’arrivée de gaz.

En fait, l’énergie solaire qui arrive sous forme de lumière et rayonnement électromagnétique sur les panneaux solaires arrive dans tous les cas sur Terre : les panneaux ne sont que des capteurs qui attrapent cette énergie pour la transformer en électricité au lieu de la laisser filer sur le sol.

(Via Nagumo)

Sinon voilà deux autres sites satyriques, en plus du Gorafi cité plus haut :

image de Chandra Marsono

jesus everywhere swimming pool Un livre écrit par une personne qui se dit possédée par Jésus Christ tombe t-il sous le droit d’auteur de cette personne ou de Jésus ?

Telle est la question qui a secoué la Haute Cour régionale de Francfort qui considère que c’est la personne qui écrit physiquement le texte qui est l’auteur légal.

Concernant la paternité du texte on s’en fiche un peu, mais je trouve quand même délirant que certains se prennent la tête pour ce genre de trucs : la New Christian Endeavour Academy (en Allemagne) avaient en effet considéré que le texte était libre de droits car écrit par Jésus (et donc dans le domaine public) alors que la Foundation for Inner Peace (aux USA) qui est détentrice des droits du livre l’a attaqué en justice…

Bon.
Et si Jésus ressuscite il reprend ses droits d’auteurs ou pas, alors ?

Vous avez deux heures.

source image

J’aime bien les consoles portable Nintendo. Je les ai pratiquement toutes eu de la Game Boy Color à la 3DS actuellement.

Mais y’a quelque même une évolution dans ces consoles qui me semble inutile :

graphique présentant l’évolution du nombre de contrôles sur les consoles nintendo
(En considérant l’écran tactile comme 1 bouton, le bouton multidirectionnel comme 4 boutons et le pad multidirectionnel de la 3DS comme 16 boutons.)

Certes, peut-être qu’il y en a besoin dans quelques jeux, mais les jeux que j’ai (y compris sur DS et GB-Advance) ont tous des touches inutilisées. Du coup je me demande un peu si tout ces boutons sont bien nécessaires à autre chose qu’à emmêler les pinceaux de l’utilisateur : je me souviens sur la DS, la touche d’alimentation était à une place qui incitait très fortement à appuyer dessus à la place du bouton « start », heureusement sur les autres consoles le bouton d’alimentation a depuis été placé sur le côté de la console.

La PS4, c’est :

  • 8 Giga Octet de mémoire vive DDR5 ayant une vitesse de transfert de 176 Go/s ;
  • Un processeur 8 cœurs de dernière génération produite par AMD ;
  • Une carte graphique dotée de 18 unités de calculs ;
  • Un disque dur de 500 Go ;
  • Un lecteur BluRay 6x ;
  • Une prise ethernet gigabit ;
  • Bluetooth, Wi-Fi, HDMI ;
  • Une sortie vidéo en 3840x2160p pour des images en UltraHD.

Et bientôt, on pourra jouer à Tetris dessus.

Que c’est beau le marketing.

Pour info, Tetris a été inventé en 1984 par un chercheur soviétique nommé Alexei Pajitnov et on pouvait déjà y jouer sur la première Game-Boy de Nintendo, doté de seulement le millionième de la mémoire de la PS4, avec un processeur tournant à 4 MHz sur un écran de quatre nuances de gris en 160×144.

L’avantage cependant de la Game-Boy, c’est qu’elle démarrait en 3 secondes et on pouvait jouer tout de suite, avec ou sans connexion internet.

linux tux star wars Pourquoi installer une distribution GNU/Linux en cinq minutes sur son ordi ? Pourquoi ce système, où vous pouvez télécharger des logiciels testés et approuvés par tout le monde en un seul clic ? Pourquoi utiliser un environnement simple, stable, rapide, résistant aux virus ?

Exigez Windows ! Tellement bogué, tellement chiant, tellement fermé !
Windows est cher, oui, mais ce n’est pas un problème : vous avez trop d’argent de toute façon. Et puis entre nous : ça allègera un peu votre porte-feuilles beaucoup trop volumineux, hein ? Et ça relancera peut-être l’économie, qui sait : l’argent partira aux USA dans les poches de l’homme le plus riche du monde.

Si vous n’avez pas envie de vous délester des cent cinquante euros d’une licence unique pour Windows, qui sera inutilisable quand vous changerez de disque dur ou de clavier, vous pouvez vous rendre sur les sites de partage (comme The Pirate Bay) : des gens mal intentionnés seront plus que ravis de vous proposer la toute dernière version de Windows H4xor tout à fait gratuitement !
Le logiciel sera évidemment bourré de virus, de chevaux de Troie et autres logiciels malveillants, mais ce n’est pas grave : vous aurez un système encore plus buggé pour vous la péter devant vos potes et ça, c’est quand même la grande classe.

Par la même occasion, si vous rencontrez un ami « qui s’y connait » et qui vous propose d’installer Libre Office alors que vous vouliez Microsoft Office, refusez !
Oui, Libre Office est libre de tout droit, gratuit, disponible partout et tout le temps (même sur une clé USB), fonctionnera toujours et produira des documents que tout le monde pourra toujours lire mais il ne rivalise pas avec un logiciel payant, fermé et installable sur un seul ordinateur à la fois et qu’il faudra lui aussi réinstaller à chaque fois que vous brancherez la souris ; de toute façon vous adorez ré-installer vos logiciels depuis des CD rayés (bien que vous n’avez plus de lecteur CD).

N’oubliez pas non plus de télécharger Adobe Photoshop : soit la version légale à 3600$ et utilisable seulement depuis chez vous et connecté à Internet, soit la version Tipiak remplie de chevaux de Troie qui rendra votre ordinateur accessible aux pirates depuis la Chine ou Roumanie mais généreusement offerte sur les sites de partage.
Surtout, n’installez pas The GIMP : son homologue gratuit, libre, interopérable, léger et qui fait exactement la même chose (les virus en moins).

Concernant votre navigateur, je vous conseille d’utiliser Internet Exploser : quand une page web s’affiche correctement c’est bien, mais ça n’a pas de goût. Optez pour un affichage aléatoire de la page ! C’est quand même plus joli quand votre ordinateur ressemble à un Picasso différent chaque jour.

Bref, laissez tomber GNU/Linux, Libre Office, The GIMP et Firefox : ils sont trop gratuit, trop libre et trop bien pour vous. Choisissez un logiciel fermé, payant et rempli de virus à la place ! L’informatique ne serait pas ce qu’il est si tout se déroulait toujours comme prévu et en toute sécurité : il faut pimenter sa vie avec des messages d’erreurs, des toolbar à la con, des écrans bleus, des ré-installations tous les deux jours, des clés de produits, des antivirus (ou l’absence d’anti-virus, surtout).

En référence à :

image uploadée par 4chan

Je m'appelle Charlotte, j'ai 17 ans. Pendant les événements du Printemps Français, j'avais 7 ans. J'ai fait toutes les Manifs Pour Tous sur les épaules de mon père. Le 24 mars 2013, il m'a dit de me mettre devant pour forcer les barrages de la milice communiste. Je me suis pris une bombe lacrymo dans la bouche, j'ai fait deux jours de coma et les médecins ont dit que j'aurais peut-être des séquelles au cerveau. Vous connaissez la suite de l'histoire : en avril les parlementaires ont reçu la lettre de la petite Alix, la loi Taubira a été rejetée et le parti LMPT a pris le pouvoir en 2017. Frigide Barjot présidente, elle a nommé Xavier Bongibault Premier ministre et la France a enfin connu des jours meilleurs. Ici je raconte mon quotidien, celui d'une lycéenne en 2023, d'une adolescente de la "génération gazée", qui remercie chaque jour le Seigneur de n'avoir jamais eu à subir l'invasion des homosexuels.

C’est ça, la France que veulent les Français ?

Source et à lire : http://deuxmilvingttrois.tumblr.com/post/47355949767/aujourdhui-sixtine-ma-dit-quelle-etait


Et comme je n’ai pas honte parce qu’il n’y a pas de quoi avoir honte :

iran-2013.jpg

Aux Pays-Bas, il y a beaucoup de petits opérateurs téléphones en plus des « grands » KPN et Vadafone (un peu comme en France où le nombre de MVNO augmente beaucoup ces dernières années).

La grande mode actuellement est de faire payer les gens le prix d'une recharge (20€ par exemple) et leur donner un montant supérieur (40€).
Les affiches publicitaires indiquent « 20€=40€ ».

Le modèle économique est simple, une fois qu’on a compris l’astuce : avec le double de crédit, on appelle le double du temps. Ils pourraient faire la même chose en divisant par deux le prix à la minute. Donc les opérateurs masquent la baisse du prix à la minute en augmentant le crédit disponible. Pourquoi pas.

La où ce système me semble être doté d'une sacré grosse faille c'est si on veut se faire de l'argent avec notre crédit via les site qui transforment le forfait mobile en euros.

Vous voyez l'astuce ?
Vu que l'on reçoit par exemple 40€ pour en payer 20€, on se fera rembourser 40€ pour une dépense de 20€.

Bien sûr, ces sites prennent une commission et l’opérateur également. Mais quand je regarde les taux, il reste possible de se faire plus d’argent que l’on dépense.

618px-Trollface_HD.png
En ce moment les opérateurs se font la bataille à qui a le plus gros ratio argent reçu/argent dépensé : passant d'une rapport 2 globalement partout à 2,5 puis 3 et maintenant 3,5 !
Oui, certains opérateurs créditent la carte de 70€ pour une dépense de 20€.

Cette méthode est quand même assez surprenante, surtout avec une faille grosse comme ça.

Je précise que je n’ai pas encore essayé.