Parce « digital » réfère au « doigt », et non à l’informatique ou le high-tech, sans être un anglicisme (que l’on aime tout autant), pour lequel on le mot « numérique » est plus convenable en français, voilà du digital :

digitalise un marketeux

Toi aussi digitalise un marketeux et sauve la langue française : fais un doigt d’honneur à ton écran et publie une photo sur les rézosossio® (y a rien à gagner, mais on peut se marrer).

Putain ce que j’en ai raz-le-cul de ces sites ou applications qui font juste des sites pour Chrome. Encore plus quand il s’agit purement de foutage de gueule destiné à vous faire installer Chrome.

Dernière en date ? L’autrefois excellente application Airdroid : une app qui transformait son téléphone en serveur web et qui permet d’y accéder depuis son PC, dans le navigateur. Pratique pour envoyer des SMS, prendre des photos, passer des appels, gérer ses contacts directement depuis son ordinateur.

Récemment, ils ont ajouté une option pour l’utiliser en HTTPS. Parfait, j’active ça, et je tombe là-dessus :

i
AH OUAIS ?
C’est quoi le problème avec mon Firefox ? Il sait pas gérer le HTTPS, mon Firefox ?

Tu vas voir :

i
Je dis à Firefox de se faire passer pour Chrome.

Et là, oooohhhh, magie :

i
ÇA MARCHE DIS-DONC !

En gros :

  1. Ils disent que ça marche pas sous Firefox
  2. Dites à Firefox de s’identifier comme Chrome
  3. Voilà, maintenant ça marche sous Firefox

Et ce genre de connerie, ça marche à chaque @%µ{# de fois.

Firefox est parfaitement capable d’afficher tout ce que vous voulez en HTML5, HTTPS ou autre. Si un site vous dit le contraire, alors :

  • soit il vous ment (comme ici)
  • soit le site n’utilise pas du HTML5 ou des protocoles « normaux », mais probablement des trucs made@google4chrome, et dans ce cas ce n’est pas un site web mais une extension de Chrome (et du coup ça reste un mensonge et prendre les utilisateurs pour des cons quand même).

#Chrome.Is.The.New.IE

Je suis un très grand fan des musiques de Two Steps From Hell (musique instrumentale / épique).
Aussi, je vois aujourd’hui sur les réseaux sociaux qu’ils viennent de sortir un nouvel album : Heaven ‑ Anthology. Ni une ni deux, je me dit que je le veux. Tout de suite.

Pour une fois, je me décide de vouloir acheter l’album avant de le télécharger (je n’ai plus aucun doute sur la qualité musicale de TSFH). Le post qui parle de TSFH donnait des liens pour acheter l’album sur iTunes, Amazon, Spotify et CDBaby :

i
Bon, essayons ça.

Spotify : où est-ce que je paye pour avoir des MP3 ? Non je ne veux pas installer d’application, je veux juste des MP3 pour les lire avec VLC sur mon téléphone et sur mon ordi, en hors-ligne.
Au bout de 30 secondes, je ne trouve pas : en tant que client pressé et fainéant, je ferme le site : 30 secondes pour trouver le bouton le plus important sur une page web, c’est trop.

je vais sur iTunes. Ah merde : il faut installer le logiciel iTunes pour acheter de la musique. Problème : je suis sous Linux, iTunes n’est pas disponible (et de toute façon, un soft de 247 Mo, j’aurais pas installé ça pour récupérer 200 Mo de musique).

Direction Amazon. Les commentaires sont tous de 5 étoiles pour ce album, super. J’ajoute au panier. Au moment de vouloir payer :

amazon music paying fail

Un peu découragé, je vais sur le dernier site, CDBaby, totalement inconnu pour moi, mais c’est TSFH qui le donne lui-même, donc bon.
Pour avoir l’album, il leur faut mon nom, mon prénom, mon email, mon email (oui, deux fois), mon pays, mon code postal. Soit. C’est totalement con, mais passons.

Je m’inscrit : déjà on me dit que j’aurais des MP3, des MP3-320 et du Flac. Oh, cool donc.
Je paye ça avec Paypal et 2 clics plus tard (plus 20 minutes d’attente : le téléchargement est bridé à ~300 ko/s), je me retrouve avec mes fichiers audio. Ça s’annonce bien.

Je dezip le fichier. Le nom des fichiers est illisible, faudra que je change ça.

Juste pour vérifier de la qualité des MP3, je regarde le spectre d’un des MP3 avec Audacity : c’est une méthode assez rapide pour voir si le MP3 est correct ou si c’est un truc compressé tout crade.

Ici, le spectre monte jusqu’à 21 kHz, c’est donc acceptable. Simplement par curiosité, je vérifie aussi le spectre des fichiers MP3 de base : je suis à 18 kHz maximum. Le 320 k n’est donc pas du faux et dans le cas contraire j’aurais exigé le remboursement. Le Flac monte lui au delà de 22 kHz.
Les trois types de fichier sont inclus dans le prix, donc le mettrai le MP3-320 sur mon téléphone (gain de place) et je garde le Flac sur mon ordi.

Bref, pour 5 € je me retrouve avec un excellent album de TSFH.

Sauf que j’ai dû essayer 4 sites différents.
Le premier ne propose pas de MP3.
Le second me discrimine parce que je n’utilise pas système d’exploitation payant.
Le troisième me fait un caca nerveux et veux pas prendre ma carte de paiement (qui d’habitude fonctionne très bien).

Vous trouvez ça normal, vous ?

Combien de temps ça va encore durer ?

On est en 2017 : tout le monde devrait pouvoir être en mesure d’acheter un album facilement. Ce sont des fichiers audio : je ne devrais pas avoir besoin d’un logiciel spécial pour les récupérer, ni d’une application. Juste mon navigateur (celui que j’utilise pour découvrir l’existence dudit album. Je devrais aussi pouvoir payer normalement.

Ici ça a fonctionné avec CDBaby, mais c’est la première fois que j’entends parler de lui, et pour le même coup j’aurais aussi pu tomber sur un site autant merdique que les trois autres. J’ai eu de la chance, j’ai pu acheter de la musique légalement.

En attendant, sur les réseaux illégaux, sans aucune inscription, aucun formulaire, sans bridage de la bande passante, en un seul clic, j’aurais pu avoir un album en Flac aussi, avec les fichiers tagués correctement et la pochette en bonne qualité (celle fournie de CDBaby ne se télécharge tout simplement pas : le fichier est corrompu ><).

Ce n’est donc pas encore demain la veille que le piratage disparaîtra. Ça ne se fera que si télécharger légalement sera aussi simple que passer par un site de torrents (notez que je ne parle absolument pas du prix : 5 € (5,45 € très exactement, au final, avec les taxes), je pense qu’on peut admettre que le prix est tout à fait adéquat pour une heure de musique au format numérique en qualité optimale et téléchargeable immédiatement, sans DRM.

Visiblement y a des gens qui, pour s’amuser durant la canicule, ouvrent des bouches d’incendie. On parle de 600 bouches d’incendies ouvertes dans le nord de la France et plus de 600 000 mètre cubes d’eau perdue en Île de France.

Ouais c’est absolument énorme, surtout en période de sécheresse où l’eau est assez précieuse.

À part peut-être planquer des sniper à balles réelles en face des bouches d’incendie (certains essayeront tout de même, mais ils n’arriveront pas à les ouvrir), il ne semble pas y avoir de solutions : si les gens veulent de l’eau, rien ne les empêchera d’en avoir. C’est simple, si mettre les pompiers en incapacité de protéger la population de toute une ville n’est pas suffisamment dissuasif, alors rien ne le sera.
C’est comme devenir un criminel : si la perpétuité ou la peine de mort (dans certains pays) n’est pas assez dissuasive pour éviter les crimes, alors la répression ne sert à rien, ça n’est pas la bonne solution.

Ce que je ne comprends pas du coup, c’est pourquoi les municipalités ne mettent pas des arroseurs dans les parcs ? Ou des jets d’eau sur les places publiques ?
Au moins ça fera de l’eau pour gens dans des endroits appropriés (pas en plein milieu d’un carrefour), et en plus l’eau dans ces systèmes tourne en circuit fermé : l’eau est réutilisée. On n’injecte que l’eau qui s’évapore, ce qui est toujours largement moins que ce qu’on perd avec une bouche d’incendie, et dans tous les cas ça foutra la paix aux pompiers qui sont débordés (littéralement).

Dans tous les cas ça ne résout pas le problème des cons.

Pourtant, le sujet de l’évolution a déjà animé les débats politiques en début d’année, lorsque Numan Kurtulmuş, premier vice-Premier ministre, a décrit cette théorie comme « archaïque et dépourvue de preuves ». Et quand le ministère de l’Éducation a indiqué qu'il allait augmenter le nombre d’heures consacrées à l’étude de la religion.

Turquie. La théorie de l’évolution plus enseignée à l’école

Ah oui : enseignons plutôt un truc écrit dans un livre vieux de 1500 ans qui base tout sur une histoire non sourcée.

On me rappelle ce que veut dire « archaïque » et « dépourvue de preuves », s’il vous plaît ?

C’est bien ce que je croyais.

Vous savez quoi ? Vous êtes évidemment libres de croire ce que vous voulez, mais l’avantage de la science c’est que ça se base du des choses réelles et on n’a pas donc pas besoin d’y croire pour que ça reste vrai. Si vous n’y comprenez rien, ce n’est pas non plus de votre faute : la nature n’a aucun dû concernant son appréhensibilité par vous ou moi. Après y a des gens plus courageux que d’autres face à l’incompréhension de la nature…

Ce qui est de votre faute en revanche, c’est de sciemment prendre des trucs faux (la terre est plate, elle a 4000 ans, etc.) et faire passer ça pour de la science, rendant l’humanité plus bête qu’elle ne l’était hier. Ouais, je le dis : c’est avec des décisions comme ça que l’on a perdu 1000 ans à se foutre des épées dans le ventre pour des histoires de crucifix et de divinités plutôt qu’enseigner la technologie, la science ou la médecine.


Et pour ceux qui prennent peur quand on parle de « théorie », sachez qu’une théorie c’est simplement un ensemble d’hypothèses qui sont en concordances les unes avec les autres. L’évolution est une théorie. La terre plate est une théorie. Il n’y a pas de différence à ce niveau.
La différence se situe après : de ces deux théories, l’une est en adéquation avec ce qu’on observe dans la réalité, l’autre est un ramassis de bullshit dont on sait démontrer la fausseté.

Pour sa première visite à l'Assemblée nationale en tant que député fraîchement élu, Jean-Luc Mélenchon s'est plaint de la présence du drapeau européen, pas assez républicain à ses yeux. Et il en a profité pour souligner combien il est un symbole... marial.

(Drapeau européen et Vierge Marie : pourquoi Mélenchon a raison)

Ouais, alors autant j’apprécie assez à la fois le franc parler de JLM et une partie de son programme (pratiquement tout à l’exception de son anti-européisme), autant là je trouve sa remarque débile. Juste, mais débile.

Ouais, il a raison : les douze étoiles ont une connotation religieuse. Et alors ?
Il s’attendait à quoi en étant né dans un pays, un continent même, dont l’histoire est, sur pratiquement 2 000 ans, étroitement lié à celle d’une religion ?

Dieu sait que je m’en cogne de la religion (oui cette tournure de phrase est voulue — je préfère le dire, hein), que je considère ça comme personnel et que ça devrait le rester, mais dans un pays comme la France, 2 000 ans de symbolique, de meurs, d’histoire ne s’effacent pas en un jour. Être un pays laïc ne signifie pas qu’on doit bannir tous les signes religieux partout.

Je l’ai déjà dit : si on veut aller dans son sens, alors il faudrait tout changer dans notre société, à commencer par notre calendrier (y compris le nom des mois et des jours). J’imagine que JLM s’esclaffe quotidiennement devant son calendrier en se disant que l’an « 2017 » ce sont deux mille dix-sept années après Jésus Christ ? Et que le jour où il a fait sa remarque (un mercredi) il a dit que c’était insoutenable de vivre un jour nommé d’après un dieu romain ? C’est la République Française, ici, pas l’Empire Romain, par toutatis !

Et le calendrier n’est que le début de ce qu’il faudrait interdire, le début d’une très longue liste.

Pourtant, perso, je préfère la seconde solution d’un État Laïc : plutôt que de tout nettoyer au carsher, et tout peindre en blanc, on peut aussi laisser tout le monde faire comme il veut et devenir une société ouverte, avec des gens ouverts d’esprits.

Il y a quelques jours, Donald Trump décida de sortir de l’accord de Paris. Au delà du peu de foi que j’ai en cet accord, l’action de Donald Fuck reste symboliquement assez représentative de sa politique de la connerie.

En fait, ça va beaucoup plus loin que simplement refuser de se réguler pour moins détruire le monde.
Ce que Donald Dump vient de foutre en l’air, là, c’est tout simplement l’un des plus gros points où les USA pouvaient encore être « great again » et se placer en position de leader dans le monde.

Aujourd’hui, l'avenir de la planète est sûrement le plus gros enjeu politique, sociétaire et économique du monde actuel (avant même d’être écologique, donc).

Les USA sont à ce jour le pays le puissant du monde sur tous les plans nécessaires à la sauvegarde de l’écologie.
Ils ont la puissance intellectuelle (17 des 20 meilleures universités du monde sont américaines et ce n’est pas prêt de changer), les ressources financières et la capacité technologique pour se placer en leader mondial, comme ils été pionniers et leaders dans l'informatique et l'exploration spatiale.

Découvrir de nouvelles technologies, inventer de nouvelles méthodes, définir de nouvelles standards, c'est ça qui rend un pays économiquement viable.
Si les USA se plaçaient en leader dans ce domaine, son économie rebondirait. Mais non.

Donald Trump et sa troupe de clowns a décidé de laisser ce pouvoir aux autres pays.
Ça sera donc probablement la Chine, ou l'Inde qui produira tous les panneaux solaires du monde, en plus d'en inventer des plus efficaces. Ce sont déjà eux qui ont la plus grande ferme solaire au monde et de loin le plus gigantesque barrage hydroélectrique de la planète (tellement énorme en fait que l’on mesure une variation de la rotation de la Terre à cause de la retenue d’eau de ce barrage).

Il y a 50 ans, les USA étaient leaders dans l'exploration spatiale. Aujourd'hui, la Nasa compte sur la Russie et la Chine pour envoyer des gens en orbite. Son propre programme spatial n’a plus les fonds pour le faire (d’un autre côté il est bien temps que les entreprises privées s’y mettent, me direz-vous).
Il y a 50 ans, les USA inventaient et produisaient l'électronique du futur. Aujourd'hui, cette économie se fait rattraper par les pays asiatiques aussi.
Même remarque pour l'automobile. Ça fait des années que General Motors n'est plus leader du marché, dépassé par les japonais.

Ce que Donald Dumb laisse filer là, c’est une chance de stimuler la recherche, l’économie et la technologie américaine dans le domaine de l’énergie (oui, on ne parle pas d’un petit marché ultra-spécifique, mais du secteur d’activité le plus important au monde sans qui aucun autre n’existerait). Et en plus de laisser filer ailleurs tous ces bénéfices (tant mieux pour nous hein, mais seulement à court terme), il passe pour un débile (encore plus, je veux dire), son pays avec, et amorce la phase finale de la supériorité technologique et économique des USA vers un exemple à ne pas suivre pour tous les pays du monde.

Mais t’as fini oui ? Tu te prends pour qui là ? Tu penses que t’es le seul à avoir un réveil qui sonne le matin ?

Parce que tu sais quoi ? J’en ai un aussi !
Mieux, moi je met mon réveil à 6h00 du matin ! Parce que je perds mon travail si je ne fais pas ça.
La « travail », tu vois, le truc qui me permet de gagner des sous, avec lequel je dois payer ma bouffe, mon loyer et mes factures.

Parce que si je ne mets pas mon réveil le matin, alors je ne peux plus payer tout ça et je me retrouve à la rue (on n’a pas d’immunité salariale, tu te rappelles ? ou tu as déjà oublié ?).

Toi, tu risques la rue, peut-être ? Toi qui porte des chemises plus chères que ce que je gagne par mois ?

Ouais, tu as merdé avec ton épouse.
Mais c’est pas grave : je pense qu’on a tous merdé à un moment donné dans la vie, à différents niveaux, à différentes échelles.
Il s’agit d’assumer, de se corriger, et éventuellement de payer les pots cassés.

Pas de nier et de se foutre ouvertement de la gueule de ceux qui payent ton salaire démesuré. Est-ce vraiment à moi de t’apprendre ça ?

Alors fous nous la paix un peu. Y en a assez de t’entendre pleurer parce que t’assumes pas ta vie.

En attendant, si un réveil te fais peur, bienvenue dans la vie de ceux qui vont voter dans quelques jours.
Et encore, le réveil c'est seulement un détail. Tu n’as pas la moindre idée de ce qui vient après le réveil à 6h30 (mais j’en parlerai dans un autre post, quand tu te plaindras de devoir bosser pour un autre, ou celui de payer les factures, ou la note du restaurant).

Et #RendslArgent.

un politique a acheté une bouteille de vin avec sa carte de député.
… et il se doit de s’excuser.
… et une enquête est ouverte.

Parallèlement, ici, que ce soit Fillon, Macron ou Le Pen, les montants qu’ils ont fraudés et volés au contribuable se chiffre en millions d’euros.

Mais on va quand même voter pour eux.
Et manifester pour les soutenir.

Parce que bon, voler l’argent de l’impôt de ceux qui le payent, quand on est un politicien français, c’est totalement normal. Et si la justice a l’audace de s’en rendre compte et de s’en mêler, c’est une conspiration honteuse et il faut vite demander le soutient au contribuable… qui accourt alors en pleine rue pour dire que la justice c’est mal.

Je rêve… Le service des impôts, qui n’a évidemment rien de mieux à faire, découvre qu’un site de torrents conseille aux internautes d’utiliser le logiciel VLC pour visionner les fichiers vidéos qu’ils proposent.

Conclusion de Bercy ? VLC les paye pour qu’ils fassent de la pub.
Et qui dit « paye », dit contrat juteux, argent et ils veulent des explications (concrètement : des noms, des adresses, et des comptes bancaires), avec 5000 € d’amende en cas de refus (on rigole pas à Bercy).

Comme ils disent sur Twitter chez VLC : Comment expliquer Internet aux impôts ?

Finalement la DGFP indique que c’était une erreur informatique d’appréciation. En espérant qu’ils comprennent qu’un simple lien n’est pas synonyme de contrat juteux.
Sinon je veux bien jouer moi aussi :

* https://portail.dgfip.finances.gouv.fr/portail/accueilIAM.pl
* https://www.impots.gouv.fr/portail/
* http://www.elysee.fr/
* http://france.fr/

Où sont mes millions maintenant ?

Je trouve quand même assez gonflé qu’ils « attaquent » de la sorte l’association VideoLan (éditrice de VLC), quand on sait que Microsoft passe des contrats plus ou moins obscures avec la République et que de toute façon on a toujours toutes les entreprises de la high-tech qui ne payent aucun impôt en France et contre quoi très peu est effectué concrètement.
J’imagine que taper sur un petit poisson c’est plus simple que taper sur des gros requins.

Enfin, pour finir, si tout le monde conseil le logiciel VLC un peu partout, c’est p't-être bien parce que c’est un excellent logiciel, sûrement le meilleur au monde dans son domaine (loin devant toute la concurrence). Ah et en plus il est basé en France, il est français et était là bien avant que les politiques décident d’investir dans la « french-tech ».

Donc si je peux dire, ils feraient mieux de les aider plutôt que de chercher à les racketter. Il n’y a déjà pas beaucoup de programmes français avec un tel rayonnement, si en plus c’est la France elle-même qui cherche à les tuer, franchement où on va…