Steve Wozniak va lancer une plateforme d’apprentissage, Woz U - Next INpact

#16878

Good guy Woz.

Contrairement à Steve Jobs, qui était calculateur et un homme d’affaire, le Woz est toujours resté le geek et hacker qu’il était. Aujourd’hui il fait pas mal de choses pour l’éducation, l’apprentissage et le caritatif. Il est même professeur.

J’aime cet esprit.

https://www.nextinpact.com/brief/steve-wozniak-va-lancer-une-plateforme-d-apprentissage--woz-u-600.htm

WiFi : 41% de smartphones Android peuvent être hackés à cause d'une faille WPA2

#16876

Si c’est un problème dans le protocole WPA2, alors *tous* les appareils WiFi sont touchés.

En lisant la page de l’attaque on se rend compte que c’est une vulnérabilité dans l’implémentation de certaines parties de WPA2, en particulier celle sur Linux, qui permet — si j’ai bien compris le peu de détails disponibles à l’heure actuelle – de forcer l’appareil à réémettre les paquets destinés à faire le « handshake » (les premiers échanges que l’appareil fait avec le routeur, où les deux appareils se mettent d’accord sur une clé de chiffrement unique).

Ils disent aussi que leur attaque ne permet pas de retrouver la clé de chiffrement WPA2 (le « mot de passe du WiFi). Il permet juste de déchiffrer toute l’information qui passe sur le réseau entre le routeur et un appareil donné.

Ce n’est pas la première fois que le handshake pose problème sur le WPA2.
AirCrack, qui fait déjà très bien des attaques statistiques sur le WEP, sait aussi casser le WPA2 : en fait, il envoyait sur les ondes des ordres de déconnexion pour que tous les appareils se déconnectent du WiFi. Ensuite, les appareils étant configurés (par défaut) pour se reconnecter automatiquement, il vont se reconnecter et commencer par faire le « handshake ».

L’attaquant capte alors ces paquets « handshake » et comme leur contenu est plus ou moins connu, il suffit d’effectuer une attaque brute-force pour les décoder (décoder n’importe quel autre paquet réseau ne peut pas fonctionner car son contenu n’est pas connu à l’avance : même en utilisant le bon mot de passe, on ne sait donc pas ce qu’on cherche, alors qu’avec le handshake, si).

http://www.phonandroid.com/wifi-routeurs-peuvent-etre-hackes-cause-faille-wpa2.html

Note

#16875

Apparemment certains râlent encore à cause des drapeaux de l’Europe, des étoiles (boouuuh, Satan !), et des couleurs.

S’ils regardaient le ciel nocturne, ils verraient un tas de points dans le ciel.

La plupart sont appelés « étoiles » et leur nom est majoritairement d’origine arabe (elle est pour, MLP, mais si tu veux, des points jaunes éparpillés, sur un fond noir ça peut aussi faire penser à des grains de couscous sur une assiette^^).

Quelques autres petits points sont des planètes et elles portent des noms issues de religions antique. Il en va de même pour le gros truc lumineux de la nuit appelé « Lune ».

Du coup ils vont faire quoi les parlementeurs ? Changer le ciel ? Non parce que là, en fait, ils passent surtout pour des gros cons qui s’occupent de questions de merde alors que dehors y en a qui crèvent de faim, alors qu’il est de la responsabilité de l’État de s’occuper de ces personnes >_<.

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20171015194433

The impossible dream of USB-C – Marco.org

#16874

Je ne suis pas d’accord : l’USB a bien réussis à s’imposer partout, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas avec l’USB-C.

Faut juste que tout le monde s’y mette.

En USB aussi il y a différents câbles : recharge, data, les deux à la fois… Et différentes versions (1.1, 2, 3…). Tous ces problèmes ne sont pas nouveaux du tout.

Quant aux adaptateurs, je me souviens avoir eu (et j’ai d’ailleurs toujours) des adaptateurs USB-PS/2. Et des lecteurs de disquette-USB (qui n’est autre qu’un adaptateur USB-Disquette, au moment où les disquettes commençaient à disparaître)…

https://marco.org/2017/10/14/impossible-dream-of-usb-c

Smartphone : dois-je conseiller un iPhone ? – Le blog de Seboss666

#16873

Tout dépend de ce qu’on te demande :
– "que me conseille-tu, toi le geek, à moi moldu ?"
– "c’est quoi le mieux pour […] ?"
– "qu’est-ce que tu ferais à ma place ?"

Dans les deux premier cas, la personne n’en a rien à faire de tes convictions libristes ou autre : elle demande juste ce qui est le mieux pour elle. Et dans ce cas, si la personne n’est pas sous Linux, il suffit d’installer iTunes, d’activer l’iPhone et hop, tout marche, et marchera pour 4~5 ans.
iOS ne pose pas beaucoup de questions. On peut configurer plein de choses, mais Apple fait déjà des choix "par défaut" pour simplifier la première utilisation (et ça j’approuve!). Android pose plein de questions au début : des questions que la personne viendra te répéter ensuite parce qu’elle ne comprendra pas ce que son téléphone lui demande.

Si la personne veut savoir ce que tu ferais, là j’aurais tendance à partir dans les détails et à expliquer mes différents choix (Android/Linux/Firefox powa!).

*

C’est comme sur les ordis. Oui, ma mère utilise un système Linux (Ubuntu). Elle voulait un PC pour regarder des films, écouter de la musique, stocker ses données, surfer, et qu’elle n’a pas à entretenir constamment. Je lui ais mis Ubuntu et j’ai configuré ça pour que le système tourne de façon autonome (mises à jour 100% automatiques, en LTS (support de 3~5 ans) quelques scripts de nettoyage, etc.) : elle allume l’ordi, ça marche, point.
Ah et elle utilise mes vieux ordis à moi (pas que ça change grand chose, mais juste pour dire que son matos est de seconde main et donc pas spécialement tout neuf, ce qui est une raison de plus de préférer ne pas installer un Windows trop gourmand).

D’autres personnes me disent "il me faut Excel, SolidWorks ou […]". Je vais pas faire mon chieur et installer Ubuntu avec un VM et Windows là-dedans pour le plaisir d’avoir "converti" quelqu’un à ma secte. C’est dans l’intérêt de personne. Dans ce cas je leur met Windows, configure ça un peu et leur dit "tous les mois tu fais ccleaner/défrag/antivirus/[…], et surtout tu ne touches à rien d’autre sinon tu casses tout".

https://blog.seboss666.info/2017/10/smartphone-dois-je-conseiller-un-iphone/