grumpy-dino.jpg

grumpy-dino.jpg
J’ai déjà fait des articles comme ça, mais là je commence à en avoir raz le cul des codeurs et des sites qui se voient tout permis, surtout quand il s’agit de faire du caca, et le plus souvent pour respecter l’utilisateur le moins possible.

Voici ces trucs que je ne veux plus voir sur un site, sinon je ferme directe. Raz le bol.

Le Popup qui vous explose à la figure !

On visite une page web, on commence à lire et d’un coup un popup gigantesque arrive en plein sur la page, souvent pour ne rien dire d’ailleurs. Action pour contrer ça : Ctrl+W.

Les liens avec un target="_blank".

Ça fait quoi ? Ça force l’ouverture du lien dans un autre onglet. On dirait pas comme ça, mais c’est chiant : j’ai déjà un bouton pour ouvrir le lien dans un autre onglet ! Je n’en ai pas besoin d’un second ! Ça ouvre 50 onglets partout. Oui, le geek est un flemmard. Heureusement il utilise un navigateur qui lui permet de choisir de désactiver les liens ouvrant un onglet : dans Opera, allez sur la page opera:config et recherchez « ignore target ». Cochez la case et validez.
Ou alors allez là pour y allez directement si vous êtes encore plus flemmard que moi : opera:config#UserPrefs|IgnoreTarget|opera:config#UserPrefs.

La détection de navigateur.

Écoutez, je n’ai rien contre le fait d’utiliser une fonction qui ne soit pas encore disponible dans tous les navigateurs (je le fais aussi après tout), mais quand on fait de la détection de navigateur pour discriminer une partie des visiteurs alors que leur navigateur est parfaitement capable d’afficher la page, je dis NON.
Exemples : Google, les sites de torrent, et plein d’autres.

Les sites qui ne fonctionnent pas

Il y a parfois des sites qui ne fonctionnent tout simplement pas. Il y a un lien, un bouton, un champ de recherche mais ce dernier ne fait rien du tout. Exemple : le site de Post NL. Il y a un putain de popup pour confirmer qu’on accepte les cookies, mais quand on clic non le popup revient sans cesse et quand on clic oui, aussi (sous Opera).

Les sites qui se basent sur le Referer

Le Referer, c’est une variable qui contient la page d’origine d’un lien cliqué. Il est capté par le site cible du lien. Certains les utilisent pour vérifier que l’origine des formulaires et le formulaire lui-même sont sur le même site.
Chouette ! Sauf que perso je désactive le referrer par défaut, considérant que tous les plugin Facebook, Twitter, Google+ n’ont pas à connaître les sites que j’ai visité. Oui ben, souvent c’est à l’origine de bugs sur les sites.
Au fait, ils savent qu’ils ne doivent jamais faire confiance aux données envoyés par l’utilisateur ? Y compris le referrer, l’user-agent, les cookies et d’autres variables ?

Les articles découpés

Certains sites s’amusent à découper un article long en 5 ou 10 pages. Comme ça ça oblige à l’internaute à cliquer et recharger la page et les pubs qui sont dedans. Ça leur génère d’avantage de pubs. C’est juste très chiant pour l’utilisateur.
Mais bon, qui se soucie encore de l’utilisateur dans tout ça ?

Les sites avec publicité obligatoire

Les sites qui nous interdisent l’accès si on a un bloqueur de publicité actif. Oh, et parfois le site est un peu trop con : on désactive adblock et il le voit quand même. Da fuq ? Non mais alô quoi ?! T’as pas ton bloqueur de pub quoi ? Alô ! (ref)

Les sites interdits car vous vivez au mauvais endroit

Souvent les sites de musique en ligne, Youtube, Amazon… Ils détectent où tu habites et t’interdisent l’accès aux ressources si t’es pas au bon endroit. Tout ça à cause de Sony, Universale ou d’autres dictateurs du Copy®eich qui n’ont pas compris que l’internet était une ressource mondiale et sans frontières.

Les sites mobiles foireux

Je n’ai rien contre un site qui n’a pas de version mobile : la plupart des navigateurs mobiles permettent dans ce cas de zoomer et de lire tout à fait normalement le site.
Ouais… Sauf quand le zoom est interdit par le site. Si je retombe sur ces conneries, je dégage et ne revient plus.

Les sources, les dates

Sur un blog, ajoutez les dates et les sources, bordel !
La date, c’est par exemple utile pour un bout de code : à quoi bon avoir un bout de code écrit en 2003 alors que depuis sont sortis des solutions beaucoup plus complètes et plus simples.

Et je passe les plugins merdeux comme Scribd, les pages qui intègrent Google-translate avec un popup pourri (je chie sur Chrome à ce propos, même si ça se désactive dans les méandres de ses options), ou les sites qui bloquent mes commentaires car mon email est reportée comme spam par Akismet (surtout quand c’est bloqué dans les commentaires et dans le formulaire de contact).

MISE À JOUR 4/4/13 : j’en ajoute d’autre :
– les sites qui redirigent n’importe où quand on est pas dans le bon pays. Exemple : voyage-sncf.com qui redirige sur le site de TGV-europe.com/nl/ depuis les Pays-Bas. Obligé de passer par un proxy…
– les sites qui demandent une inscription pour accéder à certaines parties. Que vive Bugmenot.

image de Jen and Tony Bot