anonym.jpg Une nouvelle fois, nos politiques remettent sur la table la question de l’anonymat des blogueurs, donc de ceux qui ont envie de s’exprimer sur internet.

Je vais vous le dire : un webmaster n’est déjà pas anonyme au yeux de la loi.

Lors de l’enregistrement d’un nom de domaine ou de la demande d’un service d’hébergement pour un site web, il faut décliner son identité au prestataire (ces données sont alors soumises au secret professionnel). Les coordonnées du prestataire doivent être mentionnés sur le site (c’est le cas pour le mien, car la loi du pays où se trouve le serveur de mon site m’y oblige). Si vous êtes votre propre hébergeur, oui, vous êtes tenus de mentionner vos coordonnées.

L’hébergeur n’est autorisé à fournir mes coordonnées que lors d’une procédure judiciaire.
La possibilité de trouver l’identité d’un blogueur existe donc bien et est inscrite dans la loi sur la confiance en l’économie numérique (LCEN) de 2004.

Seulement, il faut recourir à la justice… Bien embêtant, pour des ceux qui rêveraient d’une milice du web, hein ?

Quant à une question de véritable anonymat, elle est utile aussi je trouve. Que dis-je… Vitale. Pour certains pays (Iran par exemple) c’est même une question de vie ou de mort : certains y sont pendus pour avoir eu des idées non-conformes au régime en vigueur.

Supprimer l’anonymat sur la toile en France, c’est comme faire en Chine, où l’enregistrement d’un blog doit être demandé au gouvernement à la dictature en place. Vous voyez où je veux en venir. Où les politiciens veulent en venir ?

Si on vivait dans un monde parfait, nul ne devrait être inquiété pour ses idées et ses propos. Mais ce n’est pas le cas : la menace vient de ceux qui nous gouvernent.

image de Florian Kuhlmann

61 commentaires

gravatar
Anon a dit :

Moi j'aime ces lois.
A chaque fois qu'ils en sortent une les moyens de contourner se diffusent un peu plus.
Et puis qu'est ce qu'on rigole.

gravatar
qwerty a dit :


Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir

Montesquieu.
Manque plus qu'un contre pouvoir donc.... Ou mieux, on remplace notre Internet existant par un réseau de PirateBox. Mon rêve.

gravatar
ubu a dit :

@qwerty :
C'etait pas prevu avec l'implementation de batman ?

gravatar
Tim a dit :

A un autre niveau, il faut noter que ça fait aussi chier les stars du showbiz enfermées dans leurs tours d'ivoire et qui ne supportent pas de voir ce que le bas peuple pense d'eux : Dujardin et l'internet "de merde".

gravatar
Silversthem a dit :

Ce qui les dérange c'est aussi le fait qu'ils ne contrôle pas internet, et qu'ils ne le contrôleront jamais (enfin, j'espère).

gravatar
nzo a dit :

Et encore vous n'avez rien vu, ce n'est que le début.

gravatar
tester a dit :

timo, plus ça va et plus le net pu ;) La raison est simple : le profit. Tu n'en prends pas encore la mesure mais je te jure, ça craint de + en +...c'est flippant.

gravatar
odin a dit :

Ils contrôlent déjà Internet. Les professionnels de l'informatique travaillant dans les grands groupes télécoms savent quel genre de matériel est disponible et déployé.

Dans le numérique, personne n'est anonyme.

Dans une société de la performance, de l'optimisation et de la rentabilité à court terme à n'importe quel prix, vous pensez bien que chaque caractère numérique que vous saisissez dans un système informatique est archivé et est utilisé aussi bien dans une analyse comptable, que fiscale que marketing : bienvenue en 2013, dans notre société libéralisée décomplexée où les résidus de la fraude alimentaire à grande échelle finissent dans l'assiette des pauvres comme s'il suffisait de se racheter et de purifier sa conscience : corruption généralisée, cynisme ambiant, politiquement correct et mafia sont désormais les nouvelles valeurs.

gravatar
thor a dit :

Je prône le retour de l'action politique par la guillotine, c'est net, rapide et précis : une meule à aiguiser, une burette d'huile et un panier d'osier :)

gravatar
lemodéré a dit :

Internet en 2013, c'est pour les connards qui vont à Auchan le samedi après-midi, qui se ruent sur le dernier buzz marketing, qui achètent des polaires de roumains chez Decathlon, qui s'abrutissent devant un LCD géant à admirer les analphabètes dégénérés et syphilitiques footballeurs, qui vont avec leurs mongoliens hyperactifs et "surdoués" à Disney Land le week-end, qui roulent en 4x4 Audi alors qu'ils bouffent des chips et du Coca chez eux en tatanes puantes, les merdes rampantes qui regardent Ruquier, Jamel Debouze, Pujadas et commentent sans fin la merde médiatique sur Twitter, les gros pouilleux qui bouffent leur sandwichs à la Fnac le midi en foutant plein de gras sur les produits...oui Internet, c'est pour eux, TF1 aussi, Europe 1 et toute cette même merde ambiante aussi. Je leur laisse car je suis un gars sympa.

gravatar
Mr Moi a dit :

Heu... C'est moi ou y a un gros pétage de plombs dans les commentaires ?? oÔ
Bref, pour en revenir au sujet, c'est toujours pareil, le législateur ou le gouvernement tiens à faire voter des lois, en général pour rebondir sur un fait divers (on est sur le coup tac tac tavu) ou pour satisfaire leurs propres désirs (mais c'est pour vot' bien, sisi!), sauf que ces lois sont souvent soit contre-productives, soit grosso modo déjà existantes et parfois même anticonstitutionnelles. Si maintenant faut se renseigner pour écrire des lois... M'enfin, c'est pas comme si c'était leur boulot.
Je pense (j'espère) que comme par le passé cette idée stupide sera balancée rapidement aux oubliettes et pourquoi pas qu'on explique une bonne fois à cette chère mosellane pourquoi il faut que l'anonymat soit préservé sur Internet ; elle va de toute façon sans doute finir en grosse solitude comme son prédécesseur, ça calmera peut être ses ardeurs et celles des autres pour qui une loi de plus ne semble pas si bête.

gravatar
Guenhwyvar a dit :

Timo, tu deviens trop connu, t'attires les boulets maintenant…

gravatar
Ostefan a dit :

Salut Timo,

C'est une porte ouverte mais faut de temps à autre, la re-claquer pour pouvoir la re-défoncer à nouveau.
Le même débat sur la justice et les justiciables, entre les trop et les trop peu.

L'absence d'anonymat ne serait pas un problème s'il n'y avait pas de types pour utiliser/abuser des données qui peuvent être collectées.
De la même manière, l'anonymat ne serait pas un problème s'il n'y avait pas de troll/pedobear/nazi/terroriste/harceleur qui se déguise en fillette de 10 ans...
Bref faut doser les choses!

En fait, c'est presque le concept de responsabilité qui fout le camp et pas uniquement sur internet, quand je fais/dis/écris quelque chose, j'en deviens responsable.

Internet et le monde réel, c'est le même combat avec une seule petite différence, l'immortalité relative des données qui se baladent sur la toile. On y trouve les mêmes escrocs, les mêmes abus, les mêmes crétins, les mêmes profiteurs.

Le premier problème à cela, c'est l'exemple que nous donne nos "responsables". Les politiques en premier, ils peuvent faire les pires conneries, ils ne risquent rien...
Les patrons d'entreprises, le constat n'est pas mieux, que la boite coule ou pas, leur salaire augmente.
Les petits salariés, c'est jamais de leur faute.
Les forces de l'ordre, ben pareil, sauf qu'en plus, ils ont une parole réputée véridique.

Cela pose le problème de la justice, de l'indépendance de la justice, et du contrôle de cette indépendance afin qu'elle ne se transforme pas en pouvoir absolu et on tourne en rond.

PS: Dans la même veine, la phrase de Dujardin, c'est un extrait du verbatim d'une réponse dont on ne connait pas la question qui plus est sortie de son contexte...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Guenhwyvar : j’en ai besoin pour les canon de mon navire^^
Surtout que bon : le fait que Odin ET Thor postent à la suite est quand même très louche… Mais on va faire comme si on avait rien vu.

@Ostefan : tu as tout dit.
Concernant la poste à reclaquer, faut mieux ne pas la condamner sinon ils repasseront par la fenêtre. Suffit de voir depuis la révolution de 1789 : on a viré les rois qui abusaient. Maintenant ils nous disent de voter pour eux avant afin de nous dire « c’est de votre faute ».

C’est en effet beaucoup plu large que le simple net…


En fait, c'est presque le concept de responsabilité qui fout le camp et pas uniquement sur internet, quand je fais/dis/écris quelque chose, j'en deviens responsable.


C’est quelque chose que l’école n’apprend pas du tout, malheureusement. Et c’est une bonne partie du début du problème…

gravatar
lemodéré a dit :

@Julien et Nel

"Je vais suivre ta logique, donc vu que tu utilises internet ... tu es un connard ?"

Tu dois avoir au moins 16 ans et demi, c'est bien.

gravatar
lemodéré a dit :

@tsyr

Merci, je commence à devenir célèbre ;)

gravatar
l a dit :

Et merde Internet devient sérieux. Tu n'as plus le droit de troller, faire le boulet, avoir du plaisir à insulter certain$ dirige@nt$ de l'1ngérence de leur$ connerie$. Maintenant quand tu vas sur un site, tu dois tout de suite croire ce qui est écrit. Tel est la pensé€ de no$ dirige@nt$.

Du coup quand tu passes @nonyme, tu deviens très d@ngereux. Ta parole devient une marque indélibile, dans un monde où B1g Broth€r n'arrive plus imposé son reigne devant les mirroirs infini près à copier la plus intéligente des remarques, à la plus débile des critiques.

Mais la puissance du w€b n'est pas la vérité bien caché€ mais le mens0nge relatif.


il faut décliner son identité au prestataire



Qui t'obliges à lui donner un vrai nom. La l0i ?

Juste quelque chose avant de partir, ton navire est rempli de nuisibles jouants avec le jeu des haut$ gradé$ de cet $ociété.

gravatar
l a dit :

C'était ironique... Tu peux toujours te faire héberger dans un pays étranger où la législation est faible.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@l : ah oui…
Pour le moment ça me dérange pas : tant qu’un recours judiciaire soit obligatoire pour avoir mes données. La justice est quand même encore assez correcte en France.

gravatar
sil a dit :

Je suis malheureusement en partie d'accord avec lemodéré. Il est vrai qu'une grande majorité des internautes sont des abrutis finis complices du formatage du web. ("civiliser internet" hein !)

Le plus triste dans cette histoire, c'est que la solution au problème n'est qu'à quelques clics de souris:
- utiliser des outils maisons comme Blogotext, status.net, Shaarli en lieu et place de Blogger, Twitter et Facebook,
- utiliser Freenet ou I2P au lieu des services de partage de fichiers,
- utiliser IRC ou les newsgroups pour communiquer au lieu des services mainstream,
- privilégier les outils libres (Linux, Libreoffice...) et bannir les systèmes vérouillés (iPad, android...).
....

Hélas, la plupart des internautes ne s'interessent pas réellement à l'informatique , ils refusent quelque effort pour défendre leur liberté.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Je trouve la conclusion plutôt réductrice, même si sur le fond je ne peux pas te donner tort. Le problème ne provient pas de "toi et moi", mais plutôt de tous ceux qui pensent, à tort, que le net est un espace où tout est réellement permis. L'anonymat du net est une excellente chose, car il correspond globalement à l'idée que je me fais d'une foule: sans nom affiché, sans étiquette (de sinistre mémoire...), et qui peut s'exprimer librement. Or, quiconque traîne sur le net ne peut qu'être inquiet de l'usage qui est fait de ces libertés.
- Insultes
- Détournement de l'information
- Opinions malsaines
- Risques sociaux...
Et j'en passe. De là, où est la frontière? Je n'arrive pas à me poser en juge, au titre que je n'ai pas la compétence pour. En revanche, je me refuse à tolérer la systématisation de la surveillance, car je ne peux pas accepter qu'on soit "coupable jusqu'à preuve du contraire".

Alors? Que faire? Ce n'est pas en bidouillant des lois iniques (LOPPSI et j'en passe), ni en réponse se cacher qu'on obtiendra un réseau plus sain et plus "libre". Je m'interroge souvent sur "comment obtenir une toile qui saurait faire de l'espace d'expression pour ceux qui ont des choses à dire, et qui en même temps saura éviter les débordements".

Mine de rien, il faut quand même que les états disposent d'un arsenal juridique pour pouvoir réagir face à des horreurs comme les problèmes terroristes, l'incitation à la haine, le racisme au sens très large du terme, ou encore le vol de données privées. Seulement, il ne faut pas que cet outil soit utilisé n'importe comment, et c'est en ça que je te rejoins: on ne peut pas donner des munitions à quelqu'un s'il n'a pour seul but que de préserver SES intérêts, et non ceux du peuple.

En conclusion: oui, défendons l'anonymat, mais essayons de nous trouver un terrain d'entente avec les politiques. Il ne faut pas qu'impunité et anonymat soient deux frères sur la toile. En revanche, il faut que l'anonymat soit préservé... sauf si le besoin s'en fait VRAIMENT sentir.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

@sil :
Je préfère pondérer un peu l'opinion du "abrutis". Je crois surtout et avant tout que nous ne devons pas, en tant qu'amateurs de technologie, croire que tout le monde va se passionner sur le fonctionnement du système, et encore moins se préoccuper des droits et devoirs qu'implique l'usage de la communication.

Prenons un exemple très concret et auquel on est tous confrontés: Facebook.
Affirmations
- Pratique
- Permet de communiquer
- Permet de retrouver des gens qu'on ne voit pas tous les jours
- Donne accès à plein de choses sympas
- Cumule des outils confortables (rendez-vous, chat...)

Jusque là, on est tous OK sur le principe. Mais parmi le milliard d'usagers, qui a remarqué que cela voulait dire
- Donner des données à une boite privée localisée à l'étranger
- Voir ses données revendues à des tiers qu'on ne connait pas
- Laisser un historique sur la toile
- Devenir "visible"
Etc etc?
Ma mèr est un exemple: c'est en la confrontant à quelques questions simples comme "Tu donnes des données et discussions à Facebook? Ben si maman, puisque tu écris sur leur système!". Ca l'a fait réfléchir, et énormément restreindre sa façon de diffuser photos et autres discussions personnelles dessus.

On manque de recul et surtout d'éducation des masses, avant même de considérer l'usager comme un con.

Par analogie: aimes-tu la mécanique automobile? Celle des escalators? Si non, cela ne t'intéresse fondamentalement pas des masses... mais accepterais tu qu'on te demande de savoir comment fonctionne un démarreur, un circuit électronique ABS ou dieu sait quoi encore? non? Alors ne demandons pas à la foule de comprendre ce qu'est internet;)

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

L'excuse en effet, mais ça n'empêche pas la police, la gendarmerie, les services secrets de faire un boulot de fond complexe pour leur donner la chasse. Ce qui me gêne comme je l'ai précisé, c'est qu'on s'en serve comme épouvantail. Je te rejoins tout à fait sur cette réflexion. Mais ce n'est pas parce qu'on montre un moineau en l'appelant corbeau, qu'il n'y a pas de corbeaux dans le champ.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@jefaispeuralafoule :


Mine de rien, il faut quand même que les états disposent d'un arsenal juridique pour pouvoir réagir face à des horreurs comme les problèmes terroristes, l'incitation à la haine, le racisme au sens très large du terme, ou encore le vol de données privées.



Je suis d’accord. Mais tout ceci existe déjà dans la loi. C’est juste qu’elle n’est pas appliquée ou mal appliquée.
Et surtout, ces lois ne sont connues de personne d’autres que ceux du "métier".

Le terrorisme est déjà interdit sur le net. Ça ne l’empêche pas d’exister.

Les sites illégaux (pédo, ventes d’armes, etc.) ? Aussi.
Le net est mondial, il faut juste une collaboration mondiale pour faire fermer un site manifestement illégal (selon des lois mondiales, à définir). Actuellement les sites ne sont que bloqués par quelques FAI.
C’est totalement aberrant : les geeks peuvent contourner ce qu’ils veulent et y accéder. Les Michu, ne peuvent pas…

Bloquer un site web c’est rendre service à ce site web : d’une part il reste ainsi beaucoup mieux caché au yeux du grand public (moins de risque qu’un parent tombe sur un site pédo et le signale par exemple), et d’autre part bloqué, il ne sera plus inquiété de plus.

Et bien-sûr, la nécessite du blocage permet au politicien corrompu de faire n’importe quoi, surtout bloquer la liberté de celui qui le dénonce au titre le plus juste.


Seulement, il ne faut pas que cet outil soit utilisé n'importe comment, et c'est en ça que je te rejoins: on ne peut pas donner des munitions à quelqu'un s'il n'a pour seul but que de préserver SES intérêts, et non ceux du peuple.



Justement, et comme tu le remarques, les gens qui se forgent leurs munitions ne défendent pas du tout l’intérêt du peuple là…

gravatar
sil a dit :

@jefaispeuralafoule :


Je préfère pondérer un peu l'opinion du "abrutis". Je crois surtout et avant tout que nous ne devons pas, en tant qu'amateurs de technologie, croire que tout le monde va se passionner sur le fonctionnement du système, et encore moins se préoccuper des droits et devoirs qu'implique l'usage de la communication.



Durant toute ma scolarité, je me suis fait c... à apprendre des choses inutiles. N'importe que recruteur exige d'un candidat qu'il parle anglais, fasse du sport, mange 5 fruits et légumes par jour. Par contre, aucune compétence spéciale en informatique n'est demandée, alors même que la majorité des employés de bureau passent 8 heures par jours devant un ordinateur, et accomplissent des taches répétitives qu'un script python ou perl ferait en 1000 fois moins de temps.

Bref, maîtriser l'informatique est comme parler anglais, ce n'est pas négociable.


Par analogie: aimes-tu la mécanique automobile? Celle des escalators? Si non, cela ne t'intéresse fondamentalement pas des masses... mais accepterais tu qu'on te demande de savoir comment fonctionne un démarreur, un circuit électronique ABS ou dieu sait quoi encore? non? Alors ne demandons pas à la foule de comprendre ce qu'est internet;)



Je n'aime pas spécialement la mécanique automobile. Néanmoins, je considère normal d'ouvrir le capot pour regarder ce qu'a la voiture avant de l'amener chez le garagiste. Grâce à la documentation technique disponible sur internet, j'ai plusieurs fois économisé des centaines d'euros. Hélas, la majorité des internautes prennent pour argent comptant les propos des multinationales (et probablement de leur garagiste aussi).

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Je pense avoir quelque peu mal exprimé mes idées vu les retours sur mes messages.
1° La technologie
Le net permet de mettre à disposition des informations complémentaires (cf la réflexion sur la réparation d'une voiture). Soit. Cela offre une ouverture, la possibilité d'en comprendre plus... mais ça ne fait en aucun cas des experts en mécanique, des électriciens chevronnés, ou des chirurgiens. Ce que j'affirme en substance, c'est que monsieur tout le monde n'a ni l'envie, ni le vernis technique pour tout comprendre sur le net. Ce qui l'intéresse en priorité, c'est de s'en servir. Je ne connais rien à la micro électronique, et pourtant j'en use et abuse à longueur de journées. De fait, mélanger compétence technique et langage est inapproprié: savoir parler une langue n'implique pas de connaître les us et coutumes d'un pays, et de même, vivre dans un pays avec une langue et une culture n'implique pas qu'on connaisse celle des autres.
Ce que je dis (et bizarrement mon propos n'est pas relevé), c'est qu'il y a une éducation des masses à faire sur l'USAGE, et non la TECHNIQUE.
2° Les lois
Le libertaire est souvent l'ennemi de la liberté. Quand je parle de lois, je ne parle pas de censure des sites, car tant qu'on s'attaque à une technologie, on trouve toujours des façons de tourner autour du pot. Ce que je dis, c'est que ces lois doivent permettre des mises en examen, éventuellement de la prison, des sanctions financières, bref de punir les personnes physiques, et non juste bloquer un site ou deux qui réapparaissent dans la minute. Croire que la liberté passe par l'impunité faute de sanctions, c'est croire qu'on peut tout se permettre sous le prétexte de liberté. Ca n'impose pas pour autant d'autoriser des lois stupides permettant de censurer "quand ça dérange".
3° Petit complément sur la technologie dans les bureaux
Un ordinateur est un outil. Par définition, il ne réfléchit pas, il traite des demandes, les réalise. Dans ces conditions, cela rejoint ce que je disais à propos des lois sur la sanction: Ce n'est pas l'outil qui doit être puni, c'est celui qui s'en sert. Se réfugier derrière le "un script peut le faire à la place des gens", c'est oublier que chaque personne aura un pouvoir de décision, si restreint qu'il soit, et une influence sur le reste. Je ne vois pas en quoi il est mauvais qu'on laisse ce pouvoir de décision à des personnes, parce que l'automatisme implique nécessairement des résultats déshumanisés, avec tous les problèmes que ça engendre.

gravatar
Une indignée qui est apatride.......... a dit :

@qwerty : afin que les peuples se soumettent aux grands de ce monde, qui sont un empire de pouvoir grâce aux multinationales, d'ailleurs les politiques le savent et jouent les guignols et sur toute la planète, sachant que la politique se meurt tout doucement, sachant que Dieu a un dessein bien défini et qu'alors les humbles de la terre mère vont se soulever en masse, nombre de dirigeants font croire au monde que la menace terroriste est islamique alors qu'elle est tout simplement terrienne, cosmopolite, et puisque Dieu est omnipotent, omniprésent et omniscient, tous les hommes justes l'attendent avec impatience, la grande révolution mondiale des indignés.........

gravatar
Guenhwyvar a dit :

Votre mission, si vous l'acceptez : prenez un sujet qui n'a rien à voir avec la religion et essayez de caser votre dieu plusieurs fois dedans. Bonne chance, Jim !

gravatar
Une vague de l'Atlantique a dit :

Je pense que vous êtes beau, et que vous vous cachez pour faire plaisir à votre femme, car elle est jalouse, comme ça les autres belles jeunes femmes ne tombent pas amoureuses de vous... Ou alors vous êtes un extra terrestre beau comme un ange, trop beau pour la race humaine... Le mystère fait rêver... Salut! Béa (une vieille dame parisienne)

gravatar
L'évangile de saint Jean a dit :

Cher Timo, je vous remercie pour votre site, il est extraordinaire, je n'y comprends pas grand chose, mais j'aime le lire. Je n'aime pas les textes des intervenants qui insultent les gens, c'est stupide et méchant d'insulter des inconnus, qui sont peut-être plus intelligents que lui ou elle. Dieu seul peut juger l'intelligence des êtres humains, car Dieu(Jésus) seul est divinement génial et saint, il sait tout faire, il a tous les pouvoirs. Grâce à votre site, je m'ennuie moins. Cordialement. Béa (la vieille dame parisienne, une vague de l'Atlantique, etc...)

gravatar
CFS. a dit :

Pour Béa, merci pour ton appréciation.Elevons tous la voix, car nous sommes tellement nombreux à voir les choses ainsi....au passage, je t'embrasse fort et bonne continuation dans ta vie. CFS, mes initiales.

gravatar
tester a dit :

Va falloir penser à complexifier ton captcha timo...qu'est-ce que tu penses de "combien font 5^8" ?

gravatar
Valentin a dit :

La solution c'est les FAI's indépendants. P...n, ça me rappelle ma jeunesse:
Radio Caroline... YOUHOooou !
hey, Aucunilinguiste, t'es là aussi. Vas-y mollo. C'est une maison sérieuse ici !

gravatar
Les quatre évangiles a dit :

@Le Hollandais Volant : S'il vous plait ne faites pas ça,car je ne pourrais plus rien écrire sur votre blog, c'est déjà difficile pour moi de faire une simple addition... J'aimerai mieux recopier un mot. Je ne suis pas douée en informatique je n'ai jamais réussi à prouver que je n'étais pas un robot, c'est pour ça que je n'ai pas d'adresse courriel... Au fait pour ceux que ça intéressent, je ne me suis jamais droguée, mais je suis très rêveuse, mon esprit est comme une mouette au dessus des mers, j'aime Dieu, les saints, les anges, mon mari, mes huit fils, notre chat, nos poules, les océans, le soleil, le triangle des Bermudes et les navires fantômes. Merci! Salut cordial! Béa B-H de Paris (une vague de l'Atlantique)

gravatar
La mouette libre a dit :

Votre main est belle sur la photo. B. B-H

gravatar
tester a dit :

>mes huit fils
Vu que les moyens de contraceptions sont à coup sûr bannis chez vous, vous en avez fait quoi des filles ? Vendues à des pédophiles religieux, noyées dans un sceau d'eau à la naissance, données à un labo clandestin ???

gravatar
L'épitre de saint Jude a dit :

Les lois des hommes doivent être faites pour empêcher les mauvaises actions, pas pour empêcher la liberté d'expression (avec des mots). Une politique qui empêche la liberté d'expression,c'est une dictature et c'est intolérable, insupportable, inadmissible, il faut vite combattre courageusement toutes les dictatures. Car la liberté d'expression est notre seule liberté qui nous reste en France... Vive la liberté d'expression, et vive la liberté sainte pour faire le bien, et le bonheur des autres. Amicalement vôtre. Béa

gravatar
tester a dit :

Ah la photo du sujet ! oh putain lol...

gravatar
Sainte Egérie a dit :

Il faut avoir le regard de l'Artiste, du Créateur, pour voir la beauté humaine. On ne rit pas de la beauté, on l'admire... Muse

gravatar
Le vaillant pirate des 7 mers a dit :

@Anon : Une loi c'est un mec ou une femme qui vous dit: " Vous n'avez pas le droit de faire ça, si vous le faites vous allez être puni" De quel droit cette personne me donne des ordres ? Je ne veux pas lui obéir! Adios. Béa

gravatar
qwerty a dit :

@Une indignée qui est apatride.......... : Homo homini lupus est. Le problème vient de l'éducation de certains. Si on réduirai les extrêmes de richesses (partage des ressources mieux répartie) et on améliorait les relations avec les autres, on aurai moins de fusillade aux US (Peur et tension lié aux très riches exploitant les très pauvres. Cf le film de Michael Moore sur la fusillade de Colombine), de quoi nourrir tout le monde (plus de gâchis et d'obèses) etc !

gravatar
Valentin a dit :

Et si ma tante en avait..ça serait mon oncle...

gravatar
l'indignée apatride CFS. a dit :

Pour Béa et tous ceux qui croient en la bonté humaine dans ce qu'elle a sa part de divinité en elle. Combien il est triste de lire des remarques qui n'ont pour seul but que de blesser l'autre! Est-ce si difficile de croire que si l'homme a été capable d'un tel progrés, et dans tous les domaines, c'est parce que le créateur de l'univers lui accorde de s'élever? Arrêtons d'être plus idiots que nous ne le sommes tous, relevons l'égalité, la liberté et la fraternité au sommet des cieux en baissant les yeux sur notre magnifique terre, d'ailleurs qui ne rêve pas de son petit coin de paradis, de rester jeune, en bonne santé? Personne..Alors pensons à l'avenir de nos petits enfants. Je suis une femme âgée moi aussi, je me débrouille comme je peux avec le net, cet outil fabuleux, me fait encore plus croire en Dieu, qui Lui, aime tous les hommes, même ceux qui ne croient pas en Lui.Alors s'il vous plait, profitons de cet outil pour dénoncer la corruption par exemple, puisqu'à elle toute seule, elle est la cause de tous les abus de pouvoir. Mais la boîte de pandore, si elle laissa s'échapper tous les maux humains, seul l'espoir n'en sortit pas et est encore dans la boîte. Alors l'espoir est entre toutes les mains des humbles qui prient dans leur foi envers l'homme et son créateur, je n'ai ni patrie, ni religion, c'est mon choix, dans mon coeur. Pourtant la vie m'aura tout fait.

gravatar
Mr Moi a dit :

[HS] Quand je vois l'état du fil de commentaires, je comprends mieux comment tu as pété les scores ce mois-ci Timo. J'imagine que c'est la rançon du succès... Bon courage pour la suite, tu risques d'en avoir besoin xD

gravatar
Le Messie viendra de l'est a dit :

@l'indignée apatride CFS. : Merci. Ce que vous avez écrit m'a fait du bien, cela m'a un peu consolé. Les esprits humains mauvais qui profitent de leur liberté pour faire du mal aux gens (ou aux animaux) sont des esprits maudits par Dieu, ils seront jetés en enfer. Personne ne les regrettera. La liberté doit servir à faire le bien. C'est vrai que c'est mieux de priver de liberté les gens malfaisants et pourris, il faut même les empêcher d'exister. Amicalement vôtre. Béatrice Berthelage-H

gravatar
La juste cause de la piraterie a dit :

@Mr Moi : Toi t'es toi, et moi je suis moi!

Les commentaires sont fermés pour cet article