#18377

Kobalt - Ce qui me fait détester votre site web en 2019

MÀJ janvier 2020 : ah, il a finalement ajouté les sources suite à mon article :o
Mieux vaut tard que jamais, c’est cool du coup.

=====

Tiens, c’est marrant…

Le titre, le ton, les exemples, les remarques… j’ai déjà vu ça quelque part :
https://lehollandaisvolant.net/?d=2013/04/03/20/42/00-10-trucs-qui-me-font-detester-votre-site-web
https://lehollandaisvolant.net/?d=2017/11/01/07/16/30-les-trucs-qui-me-font-detester-votre-site-web-en-2017
https://lehollandaisvolant.net/?d=2019/02/09/13/37/05-les-trucs-qui-me-font-detester-votre-site-web-en-2019

Exemple 1 :

Moi :

Flash :
On est en 2017.
Flash est mort.
Get over it.

Java :
On est en 2017.
Java est encore plus mort qu’avant.
Get over it.

Silverlight :

On est… 2017 *paf*
Lol ?

Flash, Java et les autres ont laissé place aux nouveaux éléments HTML5 dédiés.

Lui :

Flash, Java, Silverlight, ActiveX, etc.

On est en 2019, lâchez l'affaire. #HTML5 #CSS3 toussa toussa…

Exemple 2 :

voir là : https://lehollandaisvolant.net/img/6c/screenshot-truc-detester-site-web-lol-plagiat.png

Exemple 3 :

Lui :

Les pop-ups des newsletters

Je pense que les pop-ups pour les newsletters restent les grandes gagnantes de 2019.

Oui, vous voulez mon email, on l'a compris, mais mettons quelque chose au clair : vos pop-ups sont chiantes, m'empêchent de lire votre site et me donnent envie de partir à toute vitesse.

[…]

Ça ne dérange personne si vous mettez un lien Twitter ou Facebook pour vous suivre ou bien un formulaire d'inscription à la newsletter en bas de page, mais pas la peine d'en rajouter une couche, personne n'aime ça et ça dessert votre site et votre marque / entreprise.

Moi :

Les popup pour la newsletter

Le grand gagnant cette année. Oui, vous voulez mon e-mail, on a compris. Mais vous ne l’aurez pas.
Vos popup sont chiantes, m’empêchent de lire, me freinent dans ce que je fais et m’obligent à dégainer la souris alors que je fais tout avec mon clavier. Arrêtez.

[…]

Personne n’a rien contre un simple bouton avec un lien « suivez nous sur Facebook » ou « abonnez vous sur Twitter ». Pas la peine, d’en rajouter une couche…

J’arrête là, vous avez vu le truc.

Il déclare dans les commentaires qu’il n’a pas lu mon article. Il m’a fait rigoler.

J’ai laissé un petit comm sur le site : après tout, c’est son lectorat qui va foutre le camp, pas le miens.

Honnêtement, j’en ai plus rien à foutre d’être plagié : c’est valorisant et je ne perds pas grand chose.

Ça me fait juste chier de partager cet espace (le Web) avec des gens qui disent « non non j’ai pas touché au nutella » alors qu’ils ont du chocolat partout sur le visage. On n’est pas des gamins : mettre un lien en source du style « inspiré par », ou « d’après untel » ça ne coûte que dalle, ça vous donne de la valeur et ça évite les malentendus. Et même si mes articles sont libres, je ne pense pas que ça justifie de dire « non non, j’ai rien recopié » alors que manifestement, ça l’est. Quel est l’intérêt de mentir, franchement ?

Mais bon, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué…

MÀJ : oh, tiens, les commentaires qui avaient remarqué le plagiat, ainsi que le miens ont disparus… Looool.

Par ailleurs, il m’a contacté sur twitter pour dire la même chose (« je connaissais pas ton site »[1]), et entre autres tentatives de flatteries « ton site est sympa »[1], il ajoute « ouais mais en fait l’article date de 2017, je l’ai juste reformulé et publié en 2019[1] »…
Si j’étais mauvaise langue je pourrais y voir une tentative de me dire « nan en fait c’est toi le plagieur ».

C’est minable.

[1] : j’ai paraphrasé.

https://iampox.com/blog/ce-qui-me-fait-detester-votre-site-web-en-2019