#16635

Noyaux de cerise. Attention à l’intoxication au cyanure !

Un anglais hospitalisé d’urgence après avoir croqué 3 noyaux de cerise (il trouvait que ça avait bon goût).

Ça fait suite à ça : https://lehollandaisvolant.net/?id=20170716193034 . M’enfin, j’attends maintenant le moment où quelqu’un dira que c’est la faute aux chem-trails ou autre pesticide, alors que non non, les cerises contiennent naturellement de l’amygdaline (un précurseur du cyanure).

Je rie à force de voir les idiots sous-éduqués fait l’amalgame entre « bon » et « naturel » d’une part et « mauvais » et « chimique » d’autre part, mais en réalité ce manque de culture/connaissance/éducation/intelligence et ces gourous qui cultivent ces idées débiles, ben ça tue. Ou presque, comme ici.

==

Sinon, ce matin je suis retombé sur ces infographies, montrant la composition chimique stricte de certains fruits. C’est intéressant et instructif.

Et y a aussi… la cerise :D.

==

PS : digressons un peu d’avantage, et je reviens sur l’anglais là…
S’il trouvait que le cyanure a bon goût, c’est pas bon signe pour lui d’un point de vue évolutif.

Si on prend deux individus, l’un qui en aime le goût et l’autre qui le déteste, celui qui sera le plus susceptible de rester en vie, c’est le second. Le premier risquant fortement de mourir (comme ça a failli arriver là) après avoir trop mangé de cyanure.
Celui qui déteste le cyanure a donc d’avantage de chances de procréer, de faire survivre son espèce, et aussi de transmettre à sa descendance le « dégoût » pour le cyanure.

Ceci explique, sur le long terme, pourquoi un grand nombre de composés toxiques sont aussi ceux qui nous répugnent : c’est un avantage évolutif que de vouloir fuir les composés toxiques, plutôt que foncer dessus et s’en imprégner (voire s’en délecter).

Le sulfure d’hydrogène (H2S, comme le H2O, mais avec du soufre à la place de l’oxygène) est le produit responsable de l’odeur très fort œufs pourris. C’est un gaz extrêmement toxique, dont le seuil de détection par l’humain est très bas. C’est un réflexe naturel de survie que de vouloir vomir dès qu’on le sent.

Les composés soufrés en général sont répugnants. Il en va de même pour les composés chlorés ou fluorés : on a tendance à les fuir car ça pue, et ça pu parce c’est toxique.

#culture

http://www.ouest-france.fr/sante/noyaux-de-cerise-attention-l-intoxication-au-cyanure-5165442