#19747

La Voie lactée serait remplie de civilisations disparues

On parle ici de civilisations, pas de formes de vie.

Si l’espèce humaine s’autodétruit, ou plutôt quand elle fera ça, il y a fort à parier que beaucoup d’espèces qui vont continuer à vivre normalement. Jusqu’à l’émergence d’une nouvelle espèce "dominante", "intelligente", etc. et ainsi de suite.
Les requins, les crocodiles, ça fait des centaines de millions d’années qu’ils sont là. Les éponges et les méduses aussi, entre 600 et 800 millions d’années d’existence. Pour comparer, l’espèce Homo Sapiens n’est là que depuis 0,25 millions d’années.

Il y a fort à parier que s’il y ait eu effectivement beaucoup de civilisations désormais mortes, il subsiste encore beaucoup de formes de vie.

Il faut beaucoup plus qu’un simple réchauffement climatique pour éteindre toute forme de vie sur Terre. Il faudrait par exemple que notre étoile explose ou meurt. Et encore.

Aussi, dans l’univers, les étoiles comme la nôtre sont de grande taille par rapport à la vaste majorité des étoiles. Plus grandes, elles fusionnent davantage d’hydrogène, et meurent donc aussi plus rapidement. Le Soleil a une durée de vie de 10 Ga (gigaannées) en gros, et dans sa séquence principale.

Mais les étoiles les plus courantes, les naines rouges (qui représentent 80 % de toutes les étoiles) sont petites et lentes à fusionner leur hydrogène : leur durée de vie est de l’ordre de 100 à 1000 milliards d’années.
Cette stabilité est non négligeable pour développer une forme de vie à partir du hasard des molécules (comme on pense que ça s’est fait sur Terre).

Les étoiles géantes ont une durée de vide de ~10 millions d’années environ ; et je dis bien millions, pas milliards. Il n’y a aucune chance qu’une telle étoile produise la vie. Rien que sur Terre, la vie a eu besoin de 3 milliards d’années pour passer d’une proto-cellule à nous, soit deux cent fois la durée de vie d’une supergéante.

Une autre chose : si jamais une civilisation arrive à un stade où elle peut modifier les étoiles (civilisation de type 2 ou 3), alors elle a tout intérêt à, premièrement se trouver une petite étoile naine rouge pour la stabilité, ou 2) réduire la taille de leur étoile pour lui conférer une durée de vie plus longue (opération de « starlifting » dans le domaine de l’ingénierie stellaire).

Voir aussi :

L’échelle de Kardashev, quel type de civilisation sommes-nous ?
Les étoiles de fer et la fin des étoiles
Quelques mégastructures artificielles pour coloniser la Galaxie

https://trustmyscience.com/voie-lactee-serait-remplie-civilisations-disparues/