#19172

Plank in Launchpad

Juste pour dire que depuis quelques temps maintenant j’utilise Plank sur mon Linux Mint Mate.

Mate, comme Gnome 2 à l’époque, vient traditionnellement avec deux barres de bureau : celle en haut avec le menu, la date et la barre des tâches, et celle en bas avec la corbeille, la liste des programmes ouverts et les bureaux virtuels.

Planck permet de remplacer la liste des icônes ouvertes, et donc la barre du bas, un peu totalement comme sur Mac OS.

L’avantage de celui-ci par rapport à d’autres c’est qu’il est léger et que son mode de masquage automatique « intelligent » n’est pas totalement con.
Dans ce mode, il ne se masque que si la fenêtre active empiète sur son espace d’affichage. Si on active une autre fenêtre plus petite, il réapparaît. Une fenêtre maximisée prend également la totalité de l’écran et ne réserve pas de la place en bas.

Seul défaut que je lui vois : il regroupe les fenêtres similaires (deux Firefox par exemple) mais y a pas possibilité de déminimiser juste celle que l’on veut.
Concernant le fait d’en ouvrir plein : le premier clic ouvre le programme, mais les suivantes minimisent/déminimisent celui qui est ouvert (comme sur Windows en fait). Si on veut ouvrir une seconde instance d’un programme, il faut faire Ctrl+Clic (sous Windows : Shift+Clic) — je viens de le découvrir.

Quoi qu’il en soit, pour lanceur, j’utilise en même temps Synapse (un remplaçant du vieux Gnome-Do).

https://launchpad.net/plank