Les poids lourds ont pour la plupart des freins électromagnétiques

Ouais.

En dehors de l’absence de friction et donc d’usure mécanique, le freinage est d’autant plus élevée que le véhicule va vite. En pratique, ça permet d’avoir un ralentissement très progressif.

Les véhicules électriques ont des systèmes similaires, en particulier quand ils sont en descentes : plutôt que de dissiper le trop plein d’énergie cinétique (la vitesse) en chaleur dans les freins, les roues transmettent cette énergie à une bobine via un aimant, permettant donc de recharger la batterie tout en n’ayant pas besoin de freiner. Et même si on freine, une bonne partie de l’énergie est récupérée.
C’est également valable pour les véhicules hybrides.