#18205

Validée par le Conseil constitutionnel, la loi « Fake news » s’annonce délicate à appliquer

Oui, faudrait que les journalistes professionnels subventionnés à coup de milliards par nos impôts fassent leur travail d’investigations pour lequel ils sont payés, le tout avec déontologie… Très délicat, en effet.

>_<

Je ne sais pas si les personnes formées au métiers du journalisme prêtent serment, un peu comme les médecins ou les experts judiciaires, mais pourquoi ne pas faire ça, avec une destitution (destruction de leur carte de presse par exemple et impossibilité d’exercer) en cas de fraude répétée ?

C’est juste une idée : au moins les journalistes de profession et de formation auraient une raison de ne pas mentir et raconter de la merde, et le public saura où chercher une information a priori vraie. Bref, pour ceux qui parlent sans cesse de déontologie, ça serait le moment de montrer l’exemple.

C’est un peu con de devoir en arriver là, mais on est à un stade où on ne peut même plus faire confiance à personne, donc bon… Et comme on ne peut pas envoyer tout le monde sur place pour qu’il vérifie de ses yeux…

Parce que bon, empêcher tout le monde de mentir, de jouer avec les mots, de faire de la parodie/satyre ou/et les empêcher de partager tout ça, c’est impossible.

https://www.nextinpact.com/news/107448-validee-par-conseil-constitutionnel-loi-fake-news-sannonce-delicate-a-appliquer.htm