Checklist Linux Mint 19 « Tara »

Ma Checklist Linux Mint regroupe les manips diverses que j’effectue une fois avoir fraîchement installé ou réinstallé Linux Mint.

Je suis cette liste pas à pas pour configurer le système à ma guise. Si cette liste est faite pour mon usage personnel, elle peut comporter des astuces ou des informations utiles à n’importe qui, et c’est pour ça que je la mets en ligne.

NOTE 1 :

Cette page est faite spécifiquement pour mon PC Dell XPS 15 (9550, modèle 2015-1016). Certaines manips ne fonctionneront pas sur d’autres ordinateurs.

NOTE 2 :

Cette page est faite pour Linux Mint 19. Certaines manips ne fonctionneront pas sur d’autres versions, ni sur d’autres distributions GNU/Linux (néanmoins, la majorité des manips fonctionneront sous Ubuntu/Debian quand même).
Mes pages précédentes :

NOTE 3 :

Pour connaître votre version de Linux Mint, faites cat /etc/linuxmint/info dans un terminal : cela affichera toutes les informations sur votre distribution.

Pour des informations sur le noyau Linux, faîtes plutôt uname -a.

Avant la réinstallation

Avant le formatage, je prend soin de faire un backup de mes fichiers (Documents, Images, Musique, Vidéos, Téléchargements, Bureau) mais aussi des dossiers cachés de configurations :

En fait, j’ai tous ces dossiers sur une partition /home séparée du système, qui n’est jamais formatée lors de l’installation, ce qui est plus simple et plus rapide.

Mise à jour du système

Mise à jour du système avant toute chose

Dans le gestionnaire de sources de logiciels, je mets les sources de logiciels (Mint et Ubuntu) sur un serveur géographiquement proche (un serveur en France, par exemple). software sources : sources set to a french server

Ensuite je lance la mise à jour en ligne de commandes :

sudo aptitude update && sudo aptitude safe-upgrade

Après ça, je redémarre pour prendre en compte d’éventuelles mises à jours noyau.

Logiciels

Les dépôts (PPA)

PPA pour des plugins de Rhythmbox 3

sudo add-apt-repository ppa:fossfreedom/rhythmbox-plugins

PPA pour Vivaldi

sudo bash -c 'echo "http://repo.vivaldi.com/stable/deb/ stable main #PPA for Vivaldi" > /etc/apt/sources.list.d/vivaldi.list' && wget -O - http://repo.vivaldi.com/stable/linux_signing_key.pub | sudo apt-key add -

PPA pour Sublime Text

sudo bash -c 'echo "deb https://download.sublimetext.com/ apt/stable/ #PPA for SublimeText" > /etc/apt/sources.list.d/sublimetext.list' && wget -O - https://download.sublimetext.com/sublimehq-pub.gpg | sudo apt-key add -

Je remets ensuite à jour la liste des logiciels :

sudo aptitude update

Logiciels à Installer

J’installe d’un coup tous les logiciels que je veux :

sudo aptitude install audacity compiz compizconfig-settings-manager compiz-fusion-bcop compiz-plugins-default compiz-plugins-extra compiz-plugins-main compiz-plugins-main-default smart-notifier gsmartcontrol ntfs-config ttf-liberation ttf-mscorefonts-installer ttf-ancient-fonts libdvdnav4 optipng pngnq jpegoptim htop p7zip-full rar arj apache2 php libapache2-mod-php php-gd php-sqlite3 sqlite php-curl php-mbstring php-xml virtualbox virtualbox-qt gufw gimp gimp-data-extras gimp-plugin-registry gimp-texturize gimp-gap chromium-browser-l10n ghex gcolor2 libreoffice-help-fr libreoffice-l10n-fr redshift gtk-redshift gelemental unetbootin dconf-tools gnome-tweak-tool rhythmbox rhythmbox-plugin-complete easytag synapse zeitgeist gconf-editor vlc eom sqlitebrowser mkvtoolnix mkvtoolnix-gui gparted libav-tools vivaldi-stable sublime-text

Logiciels à supprimer

Et comme y'a des logiciels par défaut qui ne me servent à rien, je les vire :

sudo aptitude purge banshee brasero brasero-common brasero-cdrkit hexchat hexchat-common espaeak espeak-data libespeak1 libsonic0 libspeechd2 python3-speechd speech-dispatcher speech-dispatcher-audio-plugins gnome-orca virtualbox-guest-utils virtualbox-guest-dkms virtualbox-guest-x11 adobe-flash-properties-gtk mate-screensaver mate-screensaver-common  tomboy toshset brltty mono-runtime-common avahi-daemon xscreensaver-data-extra xscreensaver-data xscreensaver-gl-extra xscreensaver-gl java-common icedtea-netx-common xplayer xplayer-common pix pix-data

Pour aller plus loin, je supprime également ces paquets systèmes. Attention à ce que vous faites avec tout ça :

sudo aptitude purge bluez-cups caja-folder-color-switcher ideviceinstaller mate-user-guide mint-backgrounds-sarah mint-themes mint-x-icons mint-y-icons mint-y-theme mintbackup mintmenu printer-driver-c2esp printer-driver-ptouch printer-driver-sag-gdi printer-driver-splix printer-driver-brlaser printer-driver-foo2zjs printer-driver-foo2zjs-common printer-driver-min12xxw printer-driver-pxljr xserver-xorg-input-all xserver-xorg-input-vmmouse xserver-xorg-input-wacom xserver-xorg-video-all xserver-xorg-video-amdgpu xserver-xorg-video-ati xserver-xorg-video-radeon xserver-xorg-video-vmware rpcbind nfs-kernel-server nfs-common portmap

Manipulations spécifiques diverses

Sur le matériel

Audio

Supprimer le grésillement dans le casque audio

Mon PC produit un grésillement (« bruit blanc ») quand je branche le casque audio. J’ai résolu le problème avec la commande suivante :

amixer sset 'Loopback Mixing' 'Disabled'

S’il renvoie une erreur ou ne trouve pas de 'Loopback', il faut le faire manuellement. Lancez :

alsamixer

Puis, naviguez à droite avec les touches fléchées jusqu’à trouver la colonne Loopback. Utilisez les touches haut/bas pour le mettre sur Disabled, puis la touche Échap pour sortir.

(source)

Clavier

Remettre les flèches par défaut sur le pavé numérique

Mon clavier est un Dell KM714 qui n’a pas de touche « VerNum ». Les touches par défaut sont les chiffres, mais je préfère les flèches (et Home, End, PageUp etc.). En l’absence de touche VerNum, il faut remapper cette partie du clavier.

Avant dans Ubuntu il fallait passer par le fichier ~/.Xmodmap (c’est encore le cas sous Gentoo) mais maintenant il faut éditer les cartes système de clavier :

sudo xed /usr/share/X11/xkb/symbols/keypad

Perso j’utilise la disposition Français OSS (variante plus complète de l’Azerty). Je modifie donc la section du pavé numérique qui est utilisé par la disposition OSS (il faut chercher "oss" dans le fichier) :

xkb_symbols "oss" {

// on commente les 4 lignes suivantes (ajout de "//" devant) :
//    include "keypad(core)"
//    include "keypad(ossmath)"
//    include "keypad(ossnumber)"
//    include "kpdl(dotoss)"

// On ajoute ce bloc :
    include "keypad(operators)"

    key  <KP7> {	[  KP_7,	KP_Home	]	};
    key  <KP8> {	[  KP_8,	KP_Up	]	};
    key  <KP9> {	[  KP_9,	KP_Prior	]	};

    key  <KP4> {	[  KP_4,	KP_Left	]	};
    key  <KP5> {	[  KP_5,	KP_Begin	]	};
    key  <KP6> {	[  KP_6,	KP_Right	]	};

    key  <KP1> {	[  KP_1,	KP_End	]	};
    key  <KP2> {	[  KP_2,	KP_Down	]	};
    key  <KP3> {	[  KP_3,	KP_Next	]	};
    key <KPEN> {	[	KP_Enter	]	};
    key <KPEQ> {	[	KP_Equal	]	};

    key  <KP0> {	[  KP_0,	KP_Insert	]	};
    key <KPDL> {	[  KP_Delete,	KP_Decimal ]	};
    key <KPPT> {	[  KP_Decimal,	KP_Decimal ]	};

};
Réactiver les touches magiques

Les touches magiques permettent parfois de reprendre la main sur le système en cas de plantage. Elles permettent en particulier d’enclancher une procédure de reboot plus propre que de forcer le reboot en restant appuyé sur le bouton d’alimentation. Depuis Ubuntu 12.04, une partie de ces touches sont désactivées (pour des raisons de sécurité) mais on peut les réactiver.
Ouvrez le fichier de configuration de ces touches :

sudo xed /etc/sysctl.d/10-magic-sysrq.conf

Et changez le kernel.sysrq = 176 à la fin pour y mettre kernel.sysrq = 1.

(source & source)

Modifier le timeout du rétro-éclairage

Par défaut, le rétro-éclairage du clavier s’éteint après 10 secondes. Il revient quand on commence à taper. Ce comportement m’ennuie et je préfère garder le contrôle sur la lumière du clavier. Ici on peut changer la durée après laquelle le clavier s’éteint, par exemple en repoussant la lumite à 60s :

sudo bash -c 'echo "60s" > /sys/class/leds/dell\:\:kbd_backlight/stop_timeout'

(source)

Wi-Fi

Laisser la carte Wifi accéder aux canaux européens

J’active l’accès aux cannaux Wi-Fi européens, désactivés par défaut :

sudo iw reg set FR

Touchpad

Remettre le défilement naturel

Sur la souris ou le touchpad, un glissement vers le bas déplace la page vers le haut. C’est donc inversé. Pour remettre le défilement naturel (comme sur un écran tactile), ajoutez ces options dans le fichier de configuration du touchpad de Xorg :

sudo xed /usr/share/X11/xorg.conf.d/60-synaptics-options.conf
Section "InputClass"
	Identifier "touchpad natural scrolling settings"
	Driver "synaptics"
	MatchIsTouchpad "on"
	MatchDevicePath "/dev/input/event*"
	Option "VertScrollDelta" "-35"
	Option "HorizScrollDelta" "-35"
EndSection

Si votre touchpad n’est pas Synaptics, il faut trouver le pilote correspondant avec la commande xinput. Vous pouvez aussi changer le « Driver "synaptics" » en « MatchDriver "synaptics" » et voir si ça marche. Il vous faut aussi éventuellement changer le "-35" en autre chose.

La commande suivante (qui peut ne pas fonctionner chez vous, mais qui est innoffensive), peut vous afficher la valeur actuelle pour le scrolling vertical :

xinput list-props `xinput | grep Synaptics | cut -d '=' -f 2 | cut  -f 1` | grep 'Scrolling Distance'

Cette méthode fonctionne dans GTK2 et GTK3, contrairement à la méthode du fichier ~/.Xmodmap qui ne marche pas sur GTK3.

(source)

Modifier le comportement du clic à 2 et 3 doigts

Par défaut, le touchpad met un clic droit quand on tapote avec deux doits et un clic molette avec trois doigts. Je veux l’inverse, ou au moins un équivalent du clic molette avec deux doigts. Il faut modifier un fichier de Xorg et empêcher Mate/Gnome d’appliquer ses propres paramètres :

sudo xed /usr/share/X11/xorg.conf.d/60-synaptics-options.conf

Et y mettre :

Section "InputClass"
	Identifier "touchpad timo settings"
	Driver "synaptics"
	MatchIsTouchpad "on"
	MatchDevicePath "/dev/input/event*"
	# pour les touchpad et clickpad
	Option "TapButton1" "1"
	Option "TapButton2" "2"
	Option "TapButton3" "3"
	# pour les clickpad uniquement
	Option "ClickFinger1" "1"
	Option "ClickFinger2" "2"
	Option "ClickFinger3" "3"
EndSection

Pour éviter que Mate/Gnome n’écrase cette config :

gsettings set org.mate.SettingsDaemon.plugins.mouse active false

Mettre EyeOfMate en visualisateur par défaut

Depuis LM18, c’est Xviewer qui remplace EyeOfMate comme visualisateur d’images par défaut. Pareil, il faut aller dans les applications par défaut pour remettre EOM.

Résoudre le décallage d’heure sur un dual-boot

Avec un Dual-Boot Linux/Windows, les deux systèmes utilisent l’heure du BIOS pour afficher l’heure du bureau. Sauf que Linux considère que le BIOS est calé sur l’heure universelle (UTC) mais Windows considère l’heure du BIOS comme l’heure locale. Il en résulte un décallage de l’heure entre chaque démarrage sur l’autre système d’exploitation.

Il y a trois solutions pour ce problème.

Réduire la fréquence de mise à jour de l’heure réseau (NTP)

Par défaut, l’heure est mise à jour environ toutes les minutes. C’est bien trop souvent.

Allez dans le fichier /etc/ntp.conf et ajoutez un « min/max » sur les fréquences de rafraîchissement, pour chaque serveur donné dans le fichier :

pool 0.ubuntu.pool.ntp.org iburst minpoll 12 maxpoll 17
pool 1.ubuntu.pool.ntp.org iburst minpoll 12 maxpoll 17
pool 2.ubuntu.pool.ntp.org iburst minpoll 12 maxpoll 17
pool 3.ubuntu.pool.ntp.org iburst minpoll 12 maxpoll 17

pool ntp.ubuntu.com iburst minpoll 12 maxpoll 17
	

Les nombres sont en puissances de 2. Les fréquences entre 12 et 17 signifient donc des fréquences entre 212 et 217 secondes, soit grosso-modo entre 1 h et 1 jour, ce qui nous suffit amplement.

Virer Adobe-flash

Les dépendances dans LM19 empêchent de virer le paquet adobe-flashplugin sans virer tout un tas de truc essentiels. Voici comment tout de même rendre flash introuvable par les navigateurs (et donc éviter qu’ils ne soient chargés) :

sudo mv /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so  /usr/lib/adobe-flashplugin/libflashplayer.so.BAK
sudo mv  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so  /usr/lib/adobe-flashplugin/libpepflashplayer.so.BAK

Ajouter des Cron-job

J’ajoute quelques scripts à lancer de façon régulière avec Cron. On édite les tâches Cron avec la commande suivante. Il suffit alors d’ajouter sa ligne de commande (au format Cron), à la suite sur une nouvelle ligne :

crontab -e

Flux RSS de Blogotext

Mon lecteur RSS est Blogotext, en local. La commande suivante permet de lancer une mise à jour des flux toutes les heures. La commande entierre est donnée dans les préférences de Blogotext :

0 *  *   *   *     wget --spider -qO- http://localhost/admin/_rss.ajax.php?guid=xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx&refresh_all

Nettoyage des miniatures

Certains fichiers s’accumulent sur le disque. C’est le cas des miniatures des fichiers. Les miniatures resntent sur le disque, même si le fichier lui-même n’existe plus. Ce Cron parmet, au premier de chaque fois à midi, de supprimer les miniatures de plus de 30 jours :

0 12 1   *   *     find /home/<user>/.cache/thumbnails -type f -atime +30 -exec rm {} \;

VLC et la fenêtre en overlay

Il se peut que VLC mette la vidéo dans un « overlay » qui empêche de passer correctement en plain écran. Il faut régler ça dans VLC lui-même : Outils > Préférences > en bas, afficher tous les paramètres. À gauche, cliquez sur la ligne Vidéo, puis à droite désactivez la case Sortie vidéo en overlay, puis enregistrez les préférences (en bas).

Pack d'extensions Virtual Box

Pour Virtual Box, certaines fonctions (dont le support USB) se trouve dans un pack d’extension à part. Il faut le récupérer en bas de cette page (attention à bien prendre le pack destiné précisément à votre version de Virtual Box).
Une fois téléchargé, il suffit d’ouvrir le fichier avec Virtual-Box, et de l’installer (votre mot de passe « sudo » sera demandé).

Faire apparaître les périphériques USB dans VirtualBox

Il se peut que VirtualBox n’affiche pas tous les périphériques USB. C’est une question de droits : il faut que vous fassiez partie du groupe vboxusers. Voilà comment on fait :

sudo usermod -a -G vboxusers `whoami`

Programmes au démarrage

Désactivation de quelques programmes au démarrage

Les programmes système qui démarrent à l’ouverture de la session sont dans Système > Préférences > Application au démarrage. Je désactive ce que je n’ai pas besoin, comme l’aide visuelle, l’écran de démarrage.

Je désactive quelques services de façon manuelle (avahi, samba, nfs…) :

sudo bash -c 'echo "manual" > /etc/init/avahi-daemon.override'
sudo bash -c 'echo "manual" > /etc/init/smbd.override'
sudo bash -c 'echo "manual" > /etc/init/nmbd.override'
sudo bash -c 'echo "manual" > /etc/init/cups-browsed.override'

Configuration du programme Redshift

Redshift filtre les teintes bleues de l’écran pour réduire la fatigue visuelle. J’ajoute aux programmes au démarrage la commande suivante :

gtk-redshift -l 45.45:3.07

Ensuite j’exécute les commandes suivantes pour récupérer des icônes plus jolies pour la zone de notifications :

su -c "curl http://lehollandaisvolant.net/linux/mintchklst/redshift-status-off.svg > /usr/share/icons/hicolor/scalable/apps/redshift-status-off.svg"
su -c "curl http://lehollandaisvolant.net/linux/mintchklst/redshift-status-on.svg > /usr/share/icons/hicolor/scalable/apps/redshift-status-on.svg"

Désactivation de la découverte des imprimantes réseau

Cups cherche des imprimantes sur le réseau et y rend accessible les imprimantes connectés à l’ordinateur. Il démarre aussi une interface Web locale pour gérer les imprimantes. C’est bien mais pour moi c’est inutile et ça constitue un problème de sécurité. Désactivons tout ça, dans un fichier :

sudo xed /etc/cups/cupsd.conf
Browsing Off
BrowseLocalProtocols none
[…]
WebInterface No

Puis dans un autre fichier :

sudo xed /etc/cups/cups-browsed.conf
BrowseRemoteProtocols none
BrowseLocalProtocols none
BrowseProtocols none

(source)

Apache / PHP / MySQL

préférences PHP

Dans le fichier /etc/php/7.0/apache2/php.ini je change :

Dans le fichier d’Apache (/etc/apache2/apache2.conf) je limite le nombre de processus qu’il doit lancer (c’est sur mon ordinateur personnel, donc pas besoin de 50 processus qui prennent 50 Mo de RAM chacun : il n’y aura pas de visiteurs autres que moi).
À ajouter à la fin du fichier :

<IfModule mpm_prefork_module>
	StartServers          2
	MinSpareServers       1
	MaxSpareServers       3
	MaxClients           12
	MaxRequestsPerChild   3
</IfModule>
	

On relance Apache :

sudo service apache2 restart

Si erreur « Could not reliably determine… » au lancement du service

Il suffit d’ajouter une ligne au fichier de configuration Apache /etc/apache2/apache2.conf, tout à la fin par exemple, ajoutez ça :

ServerName localhost

Si erreur 403 avec Apache sur Localhost…

Ma config est ainsi : mon dossier de scripts et de dev est dans mon /home/timo/Documents/blog/. Le dossier de Apache est /var/www. Perso je supprime ce dossier et je crée un lien vers mon dossier :

sudo mv /var/www /var/www-BAK
sudo ln -s ~/Documents/blog /var/www

Je décide également de lancer Apache sous l’utilisateur a moi "timo" au lieu de "apache" ou "www-user". Dans le fichier /etc/apache2/envvars je change les lignes de « User » et « Group » en mettant « timo » en argument (remplacez bien évidemment « timo » par votre nom d’utilisateur :

export APACHE_RUN_USER=timo
export APACHE_RUN_GROUP=timo

Je change aussi la ligne DocumentRoot "/var/www/html/" en DocumentRoot "/var/www".

Enfin, pour qu’Apache puisse accedder à son dossier de log/lock avec le nouvel utilisateur, il faudra probablement chowner l’ancien correctement :

sudo chown timo /var/lock/apache2/
sudo service apache2 restart

Les fichiers .htaccess en local

Je fais aussi de sorte que les fichiers .htaccess soient pris en compte localement : dans /etc/apache2/sites-available/000-default.conf, j’ajoute à la fin :

<Directory /var/www/>
	AllowOverride All
	Order allow,deny
	allow from all
</Directory>
sudo service apache2 restart

Activer l'URL rewriting

sudo a2enmod rewrite
sudo service apache2 restart

Désactiver le démarrage de MySQL-daemon

(ceci est à faire, si ce n’est pas déjà fait avec sysv-rc-conf) Pour éviter que MySQL (dont je ne me sert pas en local mais que j'aime à avoir sur mon ordi quand même) démarre à la connexion, j'édite le fichier /etc/init/mysql.conf :

sudo xed /etc/init/mysql.conf
start on runlevel [2345]
stop on starting rc RUNLEVEL=[016]

En :

# start on runlevel [2345]
stop on starting rc RUNLEVEL=[016]

(source)

Manipulation dans le FSTAB

ATTENTION : des mauvais paramètres dans le FSTAB peut être dangereux.

Pour éditer le Fstab, il faut ouvrir le fichier /etc/fstab :

sudo xed /etc/fstab

Réduire le nombre de synchronisation disque

Ceci améliorrera sensiblement la vitesse d'accès à votre disque dur, ainsi que la vitesse de démarrage : ajouter relatime dans le Fstab :

UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx / ext4 relatime,errors=remount-ro 0 1
UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx /home ext4 relatime 0 2

Ainsi que commit=60 pour le /home :

UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx / ext4 relatime,errors=remount-ro 0 1
UUID=xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx /home ext4 relatime,commit=60 0 2

(source)

Mettre le dossier /tmp en RAM

Les fichiers temporaires /tmp peuvent être mis en Ram pour gagner du temps en évitant des accès disque. Ceci économise aussi le disque SSD et assure une purge des fichiers à chaque redémarrage.

Ajoutez la ligne suivante sur une nouvelle ligne du Fstab, en modifiant le 512M pour changer sa taille (1000M pour 1 Go, par exemple) :

tmpfs /tmp tmpfs defaults,noatime,mode=1777,nosuid,size=512M 0 0

Remettre l’autocompletion du terminal

Sur cette version, l’autocompletion dans le terminal ne se fait que partiellement (comme dans Ubuntu). La fonctionnalité est pourtant présente et il suffit de l’activer, en ouvrant le fichier /etc/bash.bashrc et décommentant les lignes suivantes :

sudo xed /etc/bash.bashrc
if ! shopt -oq posix; then
  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
	 . /usr/share/bash-completion/bash_completion
  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
	 . /etc/bash_completion
  fi
fi

Activer le pare-feu préinstallé

Le pare-feu de Linux est installé mais pas activé par défaut. Dans un terminal, on l’active avec la commande suivante :

sudo ufw enable

Navigateur par défaut au niveau du systeme

Même en faisant de Firefox le navigateur par défaut dans les préférences, cela ne marche pas dans tous les programmes. Ceci permet de choisir le navigateur préféré au niveau global du système :

sudo update-alternatives --config x-www-browser

(source)

Journaliser le Fstrim sur un SSD

Sur un SSD, il est necessaire de « trimmer » le disque, pour vider complètement les cases mémoire qui ne sont que marquées comme telles. Cette procédure est hebdomadaire par défaut, mais la commande suivante permet de la rendre quotidienne :

sudo mv -v /etc/cron.weekly/fstrim /etc/cron.daily

Empêcher l’écran de passer en veille

Dans Mate, même en configurant les paramètres d’énergie et d’économiseur d’écran, l’écran se mettre en veille tout de même. On peut désactiver ce comportement avec la commande suivante :

xset -dpms && xset s noblanck && xset s off

Et pour le rendre permanent, on programme cette commande pour qu’elle soit lancée à chaque connexion (si vous avez une solution pour Xorg plus puissante, je prends) :

echo "xset -dpms && xset s noblanck && xset s off" > ~/.xsessionrc

Corriger les miniatures pour les fichiers vidéos

Si les miniatures des fichiers vidéo ne s’affichent pas (en particulier les .mp4 ou .mkv), c’est que le codec pour ça n’est pas installé. Installez-le :

sudo aptitude install ffmpeg ffmpegthumbnailer gstreamer0.10-ffmpeg

Supprimez les anciennes miniatures :

rm -rf ~/.cache/thumbnails

Si ça ne marche pas, le responsable est xplayer. Il a aussi on outil pour faire les miniatures mais il ne gère pas tous les formats. Si vous ne voulez pas garder ce lecteur vidéo (perso je préfère VLC), il faut éditer le fichier /usr/share/thumbnailers/xplayer.thumbnailer et remplacer les commandes au début par ceux du fichier ffmpegthumbnailer.thumbnailer dans le même répertoire.

(source)

Historique du terminal

J’aime avoir l’histoire des commandes que j’ai lancées (je recherche souvent dedans). Pour que la commande history contienne 20 000 entrées au lieu des 500 normalement :

sudo sh -c "echo '\nHISTFILESIZE=20000\nHISTSIZE=20000\nHISTCONTROL=ignoredups' >> /etc/environment"

(source)

Scripts

Je me rends dans le dossier ~/.config/caja/scripts/ puis j'ajoute tous mes scripts habituels (et les rends éxécutables : chmod +x *).

Rhythmbox

Voir en haut de cette page pour le PPA à ajouter et les plugins à installer (et à activer) dans Rhythmbox 3.

Concenrnant l’icône de la barre d’icônes, celles du plugin « Tray Icon » est moche. Je préfère les icônes du pack Faenza-Dark que je remplace dans le dossier /usr/lib/rhythmbox/plugins/rhythmbox-tray-icon :

cd /usr/lib/rhythmbox/plugins/rhythmbox-tray-icon/
su -c "curl http://lehollandaisvolant.net/linux/mintchklst/tray_playing.png > tray_playing.png"
su -c "curl http://lehollandaisvolant.net/linux/mintchklst/tray_playing.png > tray_stopped.png"

Autre chose : quand je clic-molette sur l’icône de Rhythmbox, ça change de piste au lieu de pauser la lecture (comme avant). Pour changer ça, ouvrez le fichier du plugin :

sudo xed /usr/lib/rhythmbox/plugins/rhythmbox-tray-icon/tray_icon.py

Recherchez la séquence event.button == 2: # middle button, et, sur la ligne qui suit, remplacez « .do_next() » par « .playpause(True) ».

Relancez alors Rhythmbox.

Dans le Grub : chargement sans bootscreen

Le Grub est l’écran qu’on voit après le bios : c’est là où on choisit de système à démarrer. On peut par exemple régler le fait de ne pas avoir de splash-screen au démarrage de Mint. Ouvrez le fichier d’édition du grub :

sudo xed /etc/default/grub

À la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT, retirez le quiet splash.

Après les modifications dans ce fichier, il faut mettre à jour la config de Grub en dur :

sudo update-grub

Les thèmes en root

Certains programmes graphiques ont besoin d’être lancés en root, même si ce n’est pas recommandé. Ici, les programmes auront les même thèmes graphiques que mes thèmes (sinon ça met un thème par défaut tout moche). Il suffit de faire des liens dans le dossier de root vers les dossier à nous :

sudo ln -s ~/.themes /root/.themes && sudo ln -s ~/.icons /root/.icons && sudo ln -s ~/.fonts /root/.fonts

Empêcher APT de mettre les paquets en cache sur le disque

Le gestionnaire de paquets de Debian (APT) garde une copie des paquets sur le disque. Ça prend beaucoup de place. Cette astuce a pour but de l’en empêcher (le cache disque n’est plus trop necessaire si on a une connexion internet constante et illimitée) :

sudo sh -c "echo 'Dir::Cache \"\";\nDir::Cache::archives \"\";' >> /etc/apt/apt.conf.d/02nocache"

Quelques commandes avec DConf

DConf est le gestionnaire de configuration unifié de Mate/Gnome. Il rassemble pratiquement toutes les options de Mate, Caja, xed… et peut être piloté en ligne de commande rapidement. Voilà quelques commandes rapides (tenez le pointeur sur une commande pour faire apparaître la description).

Caja

gsettings set org.mate.caja.preferences show-advanced-permissions true
gsettings set org.mate.caja.preferences date-format "informal"
gsettings set org.mate.caja.preferences executable-text-activation 'display'

xed

gsettings set org.mate.xed bracket-matching true
gsettings set org.mate.xed auto-save true
gsettings set org.mate.xed color-scheme "classic"
gsettings set org.mate.xed display-line-numbers true 
gsettings set org.mate.xed editor-font "DejaVu Sans Mono 9"
gsettings set org.mate.xed highlight-current-line true
gsettings set org.mate.xed use-default-font false
gsettings set org.mate.xed tabs-size 3

Gestionnaire d’énergie

gsettings set org.mate.power-manager action-critical-battery "shutdown"
gsettings set org.mate.power-manager button-lid-ac "nothing"
gsettings set org.mate.power-manager button-lid-battery "blank"
gsettings set org.mate.power-manager button-power "interactive"
gsettings set org.mate.power-manager icon-policy "charge"

Mate

gsettings set org.gnome.desktop.wm.preferences auto-raise true

Installer quelques polices système

Roboto

Les services de Google utilise les polices Roboto. C’est aussi celle qui est recommandé pour le style Material-Design, et je l’utilise sur mon site. Pour rendre tous ces choses plus rapides, j’installe ces polices en local sur mon ordi.
Je mets les fichiers TTF dans le dossier /usr/share/fonts, puis je recharge la liste des polices disponibles avec la commande suivante :

sudo fc-cache -f -v

Polices Unicode/Emoji

Si vous ne voyez pas :

… alors vous ne verrez pas une partie des emojis. Il faut installer un paquet contenant les polices étendues et recharger les fichiers de fonts :

sudo aptitude install ttf-ancient-fonts
sudo fc-cache -f -v

Polices Microsoft

sudo aptitude install ttf-mscorefonts-installer
sudo fc-cache -f -v

Polices diverses

sudo aptitude install ttf-ubuntu-font-family ttf-dejavu ttf-dejavu-extra ttf-liberation
sudo fc-cache -f -v

Quelques tweaks pour Compiz

Je suis toujours fan de Compiz et cube de bureau. Malheureusement, le logiciel CCSM (CompizConfing-SettingsManager) est un foutoir et certains trucs sont cachés et certains comportements par défaut sont très chiants. En voici quelques uns.

Le snapping

Par défaut, les fenêtes se maximisent verticalement quand on l’étire jusqu’à un bord. On le désactive en allant dans la section Gestion des fenêtres > Redimetnonner la Fenêtre > onglet Général > décocher la case Maximize Vertically if screen edge hit.

Désactivez également la case Grid sous la section Gestion des fenêtres.

La bordure des fenêtres est bizarre

Si la bordure des fenêtres est "bizarre" avec certains thèmes, ou bien ne change pas si on en choisit une autre, c’est que Compiz ne prend en compte que les thèmes disponibles à l’échelle du système. Les thèmes placés dans le dossier de l’utilisateur (~/.themes) ne sont pas pris en compte. Il faut donc copier le contenu de ce dossier dans le dossier des thèmes système, qui est /usr/share/themes.

La bordure des fenêtres est bizarre pour les fenêtres GTK3

Toujours à cause de l’hégémonie GTK2/GTK3 et la prise en charge problématique par Compiz et le bureau des deux types de fenêtes, il y a parfois une grosse bordure noire autour de certaines fenêtres.
On corrige ce problème en plaçant dans le fichier ~/.config/gtk-3.0/gtk.css le CSS suivant :

.window-frame {
box-shadow: none;
margin: 1px;
}

(source)

D’autres checklists

page créée en octobre 2010 — dernière mise à jour le mercredi 15 août 2018
Adresse de la page : https://lehollandaisvolant.net/linux/checklist