Brandon Morse sur Twitter : "Carl Sagan wrote this in 1996, and now I think he’s either a time traveler or a witch. https://t.co/PxozbjTdkW"

#16678

En même temps, un astronome comme Sagan travaille en extrapolant ce qu'on sait déjà.

Quand il sort d'une Amérique dirigée par Bush, c'est pas dur d'imaginer la suite. Enfin... Si ça a pris Sagan pour l'imaginer, la facilité doit être relative :/

https://www.twitter.com/TheBrandonMorse/status/895387192880705536

J.K. Rowling sur Twitter : "Hell of a day for the President to forget how to tweet. https://t.co/ABffmwwH8D"

#16677

J'allais dire que les USA ont bien changé.

Mais en fait non.
Ce problème n'existe pas depuis Trump.
Trump ne serait pas là s'il n'y avait pas des gens pour voter pour lui.

Mais en fait, le problème existe depuis bien plus longtemps que ça...

Ajoutez à ça que Trump et Kim jouent avec le feu, je pense qu'on n'est pas loin d'une 3e guerre mondiale.
Faut pas oublier que la Corée a la Chine pour allié aussi, et que Trump ne pas blairer non plus.

https://www.twitter.com/jk_rowling/status/896406206901833729

En Arizona, le code de la route donne des conseils pour éviter d'être tué par la police | Slate.fr

#16626

Arizona : Pour éviter aux citoyens de se faire descendre par les flics, on « forme les citoyens à interagir avec la police ».

Visiblement un flic qui ne peut s'empêcher de tirer sur tout ce qui bought, c'est normal en Arizona.

Pays. De. Fous.
Jamais je ne mettrai les pieds là bas.

Malheureusement ce pays est le modèle de Macron.

http://m.slate.fr/story/149031/arizona-code-route-conseils-eviter-tue-par-la-police

Des différences fondamentales entre Américains et Français | FrenchWeb.fr

#16527

l’interlocuteur aux États-Unis part avec un crédit de confiance a priori. En France, on part de zéro et la relation de confiance se construit au fur et à mesure. […] cette culture de confiance et du partage […] se manifeste dans la liberté d’organiser son travail: peu importe la manière, […] c’est le résultat qui compte.

+1

Dit autrement : pourquoi vouloir embaucher des gens intelligents (ie qualifiés, ie qui savent bosser) si c’est pour leur dire comment ils doivent bosser ?

Le poste où je suis actuellement est le premier où je suis virtuellement libre de faire comme je veux, du moment que le résultat est là.
Quand on arrive dans la boîte, ce sont les anciens qui enseignent comment ils font. Généralement on commence donc avec une méthode éprouvée, qui marche, mais qui n’est pas optimisée personnellement.
Ce n’est qu’après qu’on se met à essayer de nouveaux trucs, à fabriquer nos méthodes et concevoir nos outils.

Inutile de dire que ceux qui continuent d’appliquer aveuglément les méthodes des autres après des années y arrivent sans plus, alors que ceux qui développent leur propres méthodes et qui s’approprient leur métier vont beaucoup plus vite.
Dans ma boîte on a cette liberté de faire comme on veut et c’est clairement un gros point positif.

(Pour donner un exemple, si vous avez vu/lu Harry Potter : s’approprier le travail, c’est ce que fait le Prince de Sang-Mêlé : il refuse de suivre les instructions dictées par le bouquin et fait appelle à son talent pour trouver une méthode plus efficace, ce qui dans cet exemple là, paye très bien).

http://www.frenchweb.fr/des-differences-fondamentales-entre-americains-et-francais/293311

5 Bad Reasons to Ditch the Paris Climate Agreement - YouTube

#16516

Le premier point rejoint ce que je disais ici : https://lehollandaisvolant.net/?d=2017/06/05/18/24/40-fuck-america-up-again

J’ajouterai aussi que, voyant que pratiquement tous les pays sont dans l’accord de Paris, se retirer alors qu’on l’État le plus puissant du monde, c’est juste débile d’un point de vue humain.

Les situations où l’ensemble des pays du monde se mettent autour d’une table pour trouver des solutions sont déjà très rares, alors si c’est une question de vie ou de mort pour notre civilisation et qu’en plus les pays les plus à mêmes d’avoir ce qu’il faut pour trouver des solutions se retirent pour des raisons dignes d’un gamin de maternelle, c’est juste lamentable.

Sa conclusion est très juste autrement, et je pense aussi que c’est ce qui doit être fait maintenant.
OSEF des gouvernements et des états : le changement ne viendra pas d’eux. C’est aux acteurs économiques & technologiques et aux gens d’agir, tout simplement.

ÉDIT : Ah ben tiens, le côté historique d’un monde où tout le monde est d’accord est également important au yeux de John Oliver : https://www.youtube.com/watch?v=5scez5dqtAc
Et eux aussi parlent largement du côté économique : le départ des USA de cet accord est une bénédiction pour la Chine, qui désire investir 362 G$ dans le renouvelable d’ici 2020.

https://www.youtube.com/watch?v=1WKoj-kodBw