Zythom: Mademoiselle

#17602

Votre vie privée ne regarde que vous. Je n'ai pas à connaître votre situation familiale, si vous êtes mariée ou célibataire. Dans la mesure où je m'adresse aux jeunes hommes ici présents sous le vocable "Monsieur", en non pas "Mondamoiseau" pour la plupart, par souci d'égalité, je m'adresse à toutes les jeunes femmes ici présentes sous le terme "Madame", ne vous en déplaise!

J’avoue, à un moment faut savoir ce qu’on (ou ce qu’elles, en l’occurrence) veulent.

Et sur ce point précis, je ne connais pas de « demoiselle » qui préfère se faire appeler « madame », et qui insistent pour qu’on leur dise « mademoiselle ».

https://zythom.blogspot.com/2012/02/mademoiselle.html

Estonia To Become The World’s First Free Public Transport Nation

#17432

Pendant ce temps là en Estonie, les transports publics deviennent véritablement publics...

Dans Tallinn, c'est financé par les impôts locaux, qui couvrent le coût.

J'imagine que c'est le genre de choses rendues possibles quand les politicien déjà surpayés et vivant sur les fonds publics bossent ailleurs que dans des monuments historiques dorés. Mais je peux me tromper.

https://popupcity.net/estonia-to-become-the-worlds-first-free-public-transport-nation/

J’ai regardé MARS, la série : c’est compliqué – JCFrogBlog4

#17394

Résumer cette docu à Elon Musk c’est un peu con. Il n’apparaît que dans le ou les premiers épisodes. La suite est un peu plus intrigante et soulève un bon nombre de *vrais* problèmes, ceux qui nous ralentissent actuellement et pour de vrai pour faire des missions habitées vers Mars.

Comme tu dis justement, parler de Mars dans parler de Musk, c’est comme parler de l’informatique personnelle sans parler de Gates ou de Jobs. On peut, mais ça serait encore plus orienté que si Apple lui-même faisait un docu sur sa propre histoire.

Enfin, je ne comprend pas : d’un côté t’as les gens qui veulent pas que l’État investisse dans l’espace sous prétexte que l’argent public doit être dépensé pour des choses « plus importantes » (soi-disant), de l’autre, quand les États ne dépensent plus dans l’espace et disent « ok, dans ce cas on laisse l’espace aux entreprises privées », ça ne va pas non plus.

Il faudrait faire quoi ? Ne rien faire ? Croupir sur ce rocher spatial en attendant de ne plus avoir de ressources du tout et brûler dans notre propre CO2 ?

Nan.

Je doute que la première fois qu’un Cro-Magnon soit sorti de sa caverne pour « aller plus loin », il ait soumis cette expédition à un vote. Il a plutôt pris son courage à deux mains et il y est allé de son propre chef.

Ici c’est pareil : les États ont mieux à faire que du commerce de ressources planétaires ou de tourisme spatial. Ce n’est pas leur rôle (à moins d’être dans un état communiste).

Perso j’ai pas les moyens de lancer une fusée vers une autre planète. Est-ce une raison d’interdire aux autre, ceux qui ont les moyens, de construire et lancer cette fusée ?

Juste parce que je n’ai pas la thune d’acheter une tondeuse électrique, je devrais demander à mon voisin de ne pas tondre sa pelouse non plus ?

Et concernant l’argument de garder l’espace un bien publique… J’espère que vous rigolez. On n’est déjà pas capable de maintenir la Terre public : on sort les armes ou appelle les flics dès que quelqu’un met un pied dans notre « propriété ». Bien public, hein ?

Je pense qu’on a largement prouvé qu’on était trop con pour vivre en paix sur Terre pour espérer vivre en paix dans l’espace (où l’on n’est, soit dit en passant, incapable d’aller). S’il y avait une guerre à faire à propos d’un astéroïde, on la ferait… Suffirait qu’il y ait des pétrole et on leur enverrait nos armées pour redonner sa liberté et sa démocratie à ce rocher cosmique (oui pardon, elle était facile^^).

M’enfin, j’en ai déjà parlé, je sais, je me répète.

Why the Facebook Microphone Myth Persists

#17354

Je passe l’article en lui-même pour juste prendre ce paragraphe qui explique bien des choses :

It’s counterintuitive, but conspiracy theories make the world less scary. The idea that some random guy could just kill President Kennedy on a whim is terrifying, on an existential level. It feels like no one is actually in charge, that the world is a swirling pool of chaos where anything could happen at any moment. In a weird way, it’s comforting to imagine the CIA did it—at least someone was in charge.

Je n’y avais jamais pensé…

https://www.howtogeek.com/349647/why-the-facebook-microphone-myth-continues-to-persist/

Self-driving Uber car kills Arizona woman crossing street | Reuters

#17306

Les voitures normales tuent des milliers de personnes chaque année. Meh.
Les armes sont responsables de dizaines de fusillades dans les écoles chaque année. Meh.
La drogue, l’alcool, le tabac tuent plus chaque année que n’importe quelle maladie. Meh.
L’obésité tue des millions de personnes rien qu’aux USA. Meh.
La guerre tue des millions de personnes partout dans le monde, y compris des soldats à nous et des enfants. Meh.

Les voitures autonomes ont tué une personne pour la toute première fois en une dizaine d’années. OMG STOP. C’EST QUOI CE BORDEL. C’EST DANGEREUX. MERDE, ARRÊTEZ-TOUT. FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE. AAAAAH.

https://www.reuters.com/article/us-autos-selfdriving-uber/self-driving-uber-car-kills-arizona-woman-crossing-street-idUSKBN1GV296

La Norvège améliore son bunker géant qui stocke les semences en cas de catastrophe - Sciences - Numerama

#17263

À noter, sur l’île de Spitzberg se trouve aussi, depuis le 27 mars 2017, les Arctic World Archive, un lieu destiné à protéger les données mondiales des catastrophes naturelles ou des conflits.

Ça me fait penser à la Foundation, dans la série de science fiction du même nom, d’Isaac Asimov (dont j’ai déjà parlé :p).

[SPOILER ALERTE]

Dans cet univers, un scientifique a mathématisé les interactions de la société pour prédire la futur sur plusieurs millénaires. Il prédit que si rien n’est fait, l’avenir se composera d’une décadence et d’un déclin (déjà amorcé, et inévitable) puis d’une période de chaos dans tout l’Empire Galactique sur 30 000 ans.

Il décide alors de créer deux « Foundations », l’une scientifique, l’autre psychologiques, qui vont amasser la totalité des connaissances scientifiques, techniques, sociales de l’Empire, et qui permettront ensuite de rebâtir la civilisation beaucoup plus rapidement après la décadence, soit en seulement 1 000 ans.

Cette forteresse de données (quoi qu’à but lucrative ici) correspond un peu à ça aussi.

https://www.numerama.com/sciences/332073-la-norvege-ameliore-son-bunker-geant-qui-stocke-des-semences-et-des-donnees.html

La Tronche en Biais sur Twitter : "Les menaces physiques et les injures font sans doute taire certaines personnes.Mais notre motivation à décortiquer la rhétorique antivax et les erreurs logiques sur lesquelles elle s'assoit s'en trouve en fait renforcée.Maintenant : que ceux qui menacent assument.M.… https://t.co/QpXrzf8v6e"

#17254

Yep, recevoir de tels propos est le signe qu’on n’est pas forcément dans le faux.

En ce qui me concerne (j’en ai eu aussi, des comms et des (e-)mails de ce genre \o/), sans aller jusqu’à dire que c’est encourageant et qu’on en demande plus (ça serait faux), ça montre qu’on fait réagir et d’un certains côté c’est un point positif : on vient d’activer le cerveau d’un lecteur, et ce dernier prend la peine de réagir. S’il le fait pour insulter son monde, alors il est aussi possible de lui faire faire ses propres recherches et lui apprendre des choses (oui je sais, malgré ma misanthropie grandissante, je ne peux m’empêcher d’avoir la faiblesse de garder une étincelle d’espoir… c’est moche).

Après la nature de la réaction est à prendre en compte aussi et pour ça il faut moyenner toutes les réactions (c’est sûr que si 100% des retours sont de type "menaces", y a clairement un soucis…).

Bref…

Courage à vous.
Je ne me fais pas de soucis pour votre "survie" à travers l’océan de cons qui parfois vous envoie des vagues…

https://twitter.com/TroncheBiais/status/966627601484865536

The Magnetic Field Is Shifting. The Poles May Flip. This Could Get Bad.

#17180

Tout comme ceux qui se demandent où est le réchauffement climatique quand il fait 2 degrés dehors, il y a ceux qui ont peur que le monde s’effondrera du jour au lendemain à cause des pôles.

En réalité, cette inversion de pôles a lieu environ tous les millions d’années (basé sur l’historique des 200 dernières millions d’années — et non pas les observations sur 15 minutes d’une boussole d’un kéké chez putaclic-tv) et se passe sur une durée de 10 à 100 siècles. Ce n’est donc pas tellement du jour au lendemain.

Et puis de toute manière, y a rien à faire. Déjà parce nous n’en sommes pas responsables, contrairement au réchauffement du climat, et ensuite parce qu’en ce qui concerne les actions de l’humain sur la nature, si on ne fait rien (de vraiment concret, j’entends, donc comme maintenant) c’est ça qui va nous tuer bien avant que l’intensité du champ magnétique ait assez baissé pour que ça nous fasse quoi que ce soit.