#18180

HYDROGÈNE : L'ÉNERGIE DU FUTUR ? - Dossier #36 - L'Esprit Sorcier - YouTube

Très intéressant (et très complet !).

Concernant le platine, qui est nécessaire à la pile à combustible (mais qui multiplie son coût par deux), si le minage d’astéroïdes se fait un jour, il en serait résolu. Le platine (ainsi que l’or, l’argent et les métaux lourds) ne sont pas plus abondants sur les astéroïdes que sur Terre, mais ils sont en surface (sur Terre, l’or ou le platine primordial se trouve dans le noyau de la planète ; l’or de nos bijoux, miné en surface, provient essentiellement d’impacts météoritiques).

Le minage d’astéroïdes est bien plus simple et bien moins cher que creuse jusqu’au centre de la Terre. Aussi, cette idée a priori farfelue semble être sur l’agenda de quelques entreprises pour les 20~30 ans à venir.

L’espace privatisé et pourquoi ça ne devrait pas être gênant
Pourquoi dit-on que les astéroïdes sont remplis d’or ou de métaux précieux ?

https://www.youtube.com/watch?v=dUv3U9w1xz4

#18152

Neil deGrasse Tyson: Want Scientifically Literate Children? Get Out of Their Way. - YouTube

Voilà, Neil Tyson explique ce ce que j’écrivais dans (le commentaire en dessous de) mon récent article : « how to get children interested in science ? get out of theire way ! ».

***

Concernant son anecdote sur la paire de jumelles, c’est intéressant : à ~10 ans, une très vieille amie de ma mère (vieille dans les deux sens, mais pas en mal^^) m’avait offert une paire de jumelles (que j’ai toujours). J’ai aussi eu (bien avant) une magnifique loupe (y a encore l’étiquette dessus « 56 francs »).

En dehors de pouvoir regarder de loin, et de près, avec tout ça, j’ai aussi pas mal fait le con, en particulier avec la loupe en plein soleil, si vous voyez ce que je veux dire. Rien de grave, mais probablement dangereux (la boîte de la loupe est recouverte de trous de brûlures).

Yup, c’était le genre de cadeaux que je recevais à mon anniv : des trucs pour explorer le monde. Et j’adorais ça.

Et oui : regarder la Lune ne serait-ce qu’avec une paire de jumelles, c’est beau. C’est comme il dit : on voit les montagnes, leur ombres, etc. Essayez !

Ensuite, une petite lunette astronomique (ou une paire de jumelles un peu plus puissante) permet de voir les anneaux de Saturne, voire la tache de Jupiter (utilisez une application comme Stellarium pour savoir où trouver ces planètes).

Enfin, si vous habitez en ville, allez un jour en pleine cambrousse (dans la Creuse ou l’Allier, c’est parfait) et levez la tête. Si à Paris on voit seulement 10~15 étoiles, sans pollution lumineuse on en voit 2 000… avec la voie lactée.

On n’est pas tous sensible à ça, mais pour ceux qui sont curieux et fascinés par la nature, ça devrait vous plaire. Et c’est simple à faire, en plus.

https://www.youtube.com/watch?v=AIEJjpVlZu0

#18107

Les astronomes peuvent désormais " voir " la matière noire dans la lumière des étoiles entre les amas de galaxies - GuruMeditation

Woah…

La matière noire n’interagit que par l’intermédiaire de la gravité. Il n’est pas possible de la voire ou de la sentir (aucune interaction électromagnétique).

C’est comme si vous êtes sur une piste de ski avec la vallée devant vous et une file de skieurs qui vous précède. Si vous voyez qu’à un endroit tous les skieurs se cassent la gueule, c’est qu’il y a quelque chose à cet endroit, même si vous ne voyez pas directement ce que c’est.

Pour la matière noire, c’est pareil : on utilise le fait que la lumière soit sensible à la gravité : si la lumière est déviée ou ralentie plus qu’elle ne devrait l’être, c’est qu’il y a une source de gravité inconnue, soit de la matière noire.

C’est c’est exactement ce qu’on observe dans l’immense espace entre les amas de galaxies.

https://www.gurumed.org/2018/12/24/les-astronomes-peuvent-dsormais-voir-la-matire-noire-dans-la-lumire-des-toiles-entre-les-amas-de-galaxies/

#18100

VIDOO Lévitation Magnétique À Grande Vitesse De Stark-41 Moteur Brushless Moteur Hall Modèle Bricolage Moteur S-41: Amazon.fr: Cuisine & Maison

WTF

Je connais le moteur de Mendocino et quelques autres trucs qui lévitent et tournent, mais pas celui-ci.

Il y a une sorte de sonde (au bout de la nappe de câbles blanche) et il fonctionne sur du 12 V.
Par contre, je ne vois pas exactement comment ça marche (du moins, la forme étoilée du fil reste un mystère pour moi).

Je l’ai ajouté à ma wish-list perso des trucs à acheter/étudier.

Édit :
il semble que ce soit une configuration un peu particulière du moteur sans balais (un moteur DC à induction : c’est très courant comme moteur, mais pas sous cette forme — certains ventilo de PC ont ça). Certains moteurs utilisent un capteur à effet Hall (la petite sonde là) pour déterminer l’orientation du moteur par rapport à l’aimant (ici l’aimant est le rotor, alors que généralement c’est le stator, mais le principe reste identique).

Il n’est pas à confondre avec les moteurs à induction AC triphasé, inventé par Nikola Tesla. Là, chaque phase induit dans une des 3 bobines enlacées le « point d’appui magnétique » pour la phase dans la bobine suivante. Là aussi c’est purement à induction et sans contact, mais c’est du AC et sans aimants.
Je me souviens, petit, avoir été déçu de ne pas trouver un gros aimant dans un moteur de débroussailleur électrique que j’avais démonté. J’étais resté perplexe quant au fonctionnement « sans aimant permanent » d’un moteur électrique.

Quoi qu’il en soit, ce petit moteur, il me le faut pour ma collection !

https://amzn.to/2GAzWtK

#18088

chou-rouge-ph.jpg (image) - 1210x1613px

~ Expérience du soir ~

Si vous faites cuire du chou rouge dans de l’eau, récupérez l’eau de cuisson !
Mettez-en sur une assiette ou dans un verre et ajoutez du vinaigre : le liquide vire du violet au rose. C’est juste magnifique, et absolument sans risque, même pour des enfants.

(ce qui suit est plus dangereux, faites le devant vos enfants seulement si vous savez ce que vous faites, mais ne les laissez pas faire ni toucher la soude)

Si comme moi vous avez de la soude (hydroxyde de sodium, « lessive de soude », pas le bicarbonate de soude), mettez-en un peu dans le jus de chou : ce dernier vire au vert ! Si vous en versez beaucoup, il virera au jaune !

Mieux ! Dans ce bécher sur la photo (oui mes verres sont des béchers), j’ai versé de l’eau de cuisson de chou rouge (un peu dilué). J’ai ajouté du vinaigre, puis j’ai ajouté de la soude.

Ce qui est magnifique, c’est que la soude est bien plus dense que le reste : il coule en bas.
Le fond du bécher est donc jaune.

Un peu plus haut, la soude (en versant) a eu le temps de se mélanger avec le liquide : la soude est moins concentrée, mais toujours majoritaire sur le vinaigre.
Le milieu-bas du bécher est donc vert.

Au milieu, la soude et le vinaigre sont en contact : ils se neutralisent. Le pH est neutre.
L’interface est donc violette sombre.

Juste au dessus, le vinaigre est majoritaire mais assez dilué.
Le milieu-haut est violet clair.

Tout en haut, le vinaigre est concentré.
Le haut est rose-orangé.

Tout ça car le jus de chou-rouge contient un composé qui réagit au pH. Ici, on a dans le même bécher, toute l’échelle de teinte, différentiée grâce à la différence de densité.
(l’expérience marche mieux si le jus de chou est encore chaud : la soude (froide) coulera encore mieux au fond)

BTW, essayez vraiment la prochaine fois que vous faites du chou rouge : la photo là est jolie (quoique flou) mais ne capture pas toute la beauté du truc, ni la dynamique du liquide, qui (par convection) se déplace et se mélange lentement, tout en faisant valser l’interface acide-base, comme des vagues **)

https://lehollandaisvolant.net/img/a6/chou-rouge-ph.jpg

#18063

À quoi correspond un « écran rétina » ? - Couleur-Science

Mise en perspective des arguments commerciaux, de la technologie et de l'anatomie.

L'œil ne dispose que de 3~4 millions de cônes. Un écran 4K avec 8 millions de pixels est donc inutilement grand pour la plupart des usages.

https://couleur-science.eu/?d=e124bb--a-quoi-correspond-un-ecran-retina

#18038

DIY 40000 volt mini lightning generator - YouTube

Après la bobine Tesla, de générateur de Cockcroft-Walton, voici le générateur de Van Der Graaf, sur Plasma Channel !

Sur les 3, l’avantage des deux derniers, c’est qu’ils agissent comme une condensateur, donc des hautes tensions continues (la bobine Tesla est alternative).

Jay, l’auteur, indique aussi qu’il va préparer des kit-diy, et j’attendais ça depuis longtemps :D

**

Personnellement, je n’ai pas pas la place, ni l’argent ni les outils pour tout faire moi-même.

Pour la mini bobine de Tesla, par exemple, je n’ai pas pu trouver de tube PVC de 5cm de diamètre à la découpe dans n’importe quel magasin à proximité, y compris de bricolage. Je sais c’est idiot, mais j’ai dû utiliser du carton. Ça marche, mais c’est juste pour dire.

Concernant les plaques de plexi, j’ai dû les commander sur mesure. Au final, j’ai dû dépenser une centaine d’euros au total (avec les frais de pots monstrueux, principalement pour les condensateur et le plexi, qui représentent la moitié du prix total).

Évidemment, pour ce tarif, j’ai des pièces de rechange, mais quand-même…

Ceci dit, ça m’a permis de faire quelques articles sympas sur Couleur-Science sur ces appareils et d’avoir une bobine Tesla personnelle qui fonctionne et avec laquelle je peux faire des expériences plus que sympathique !

Si ça intéresse, j’ai depuis peu ouvert une page tipeee, qui pourrait éventuellement servir à créer des trucs comme ça, faire des articles et de participer au blog.
Je n’exclue pas non plus de donner ou faire gagner les trucs que je construit comme ça (au cas où certains voudraient avoir une bobine tesla ou un générateur de VDG, mais ne s’estiment pas en mesure d’en construire une).

https://www.youtube.com/watch?v=b-Gs81_-_aU

#18011

Réduire l’activité des déchets nucléaires d’un million d’années à 30 minutes, le prix Nobel de physique y croit | Usinenouvelle.com - Lokoyote

C’est pas con ça : ajouter ou supprimer juste un neutron ou un proton à un élément peut le stabiliser.

Par exemple, du tritium avec un neutron en moins, c’est du deutérium, totalement stable.
Du tritium avec un proton en plus, c’est de l’hélium, totalement stable aussi.
Ce sont deux exemples, mais le principe reste le même pour n’importe quel sous produit du nucléaire.

Enfin une solution propre pour les déchets ?

Techniquement ça revient un peu à maîtriser la fusion nucléaire, mais l’idée peut marcher.

Et si, finalement, les recherches sur l’ITER & Co pourrait produire une solution pour rendre propre le nucléaire actuel, en plus de constituer en soi déjà une solution d’énergie propre ?

https://lokoyote.eu/reduire-lactivite-des-dechets-nucleaires-dun-million-dannees-a-30-minutes-le-prix-nobel-de-physique-y-croit-usinenouvelle-com/

#18005

End of Space – Creating a Prison for Humanity - YouTube

C’est le syndrome de Kessler~

Une réaction en chaîne où les débris spatiaux actuels tapent dans les satellites et formes d’autres débris, qui vont à leur tour détruire des satellites, et ainsi de suite.

À final, on se retrouve avec des centaines de millions de débris.

Et un débris, même de la taille d’un petit poids, à cause de sa vitesse de ~30 000 km/h, possède 100 à 1 000 fois l’énergie d’une balle de fusil…

Dit autrement, si les débris actuels ne sont pas nettoyés d’une façon ou d’une autre, pour envoyer quoi que ce soit dans l’espace, il faudra d’abord traverser un nuage de balles de fusils en plus rapide.

Ceci pourrait effectivement empêcher tout programme spatial durant des siècles…

Bref, l’humanité a détruit non seulement la planète avec du CO2 sorti d’un désert volé par la guerre, mais a également pourri tout le ciel et avec lui tout espoir de quitter ce monde. Bonne semaine à vous tous :).

PS : il dans les diverses théories qui visent à savoir pourquoi la galaxie n’est pas peuplée d’inombrables civilisations, il y a celle des « grands filtres ». En gros, des phénomènes qui empêchent une civilisation d’arriver à se former et à coloniser la galaxie.
Parmi ces filtres il y a :
– la fin de l’étoile avant l’apparition de la vie (nous on a de la chance : on a une étoile avec une longue vie)
– une planète trop soumise aux astéroïdes (nous on a de la chance : Jupiter protège tout le système solaire interne)
– un système solaire trop proche de supernovas (nous on a de la chance : on est à 3/5 du centre de la galaxie, l’endroit le plus dangereux)
Mais il y a aussi :
– des êtres vivants sans capacité intellectuelle (nous on a de la chance : on sait faire des choses)
– des êtres vivants sans compassion qui se seront entre-tués avant d’avoir réussis à coloniser d’autres planètes (ça c’est presque nous !)
– des êtres vivants qui auront épuisé toute les ressources qui lui sont nécessaires (c’est nous aussi)
– des êtres vivants qui se seront emprisonnés sur leur planète (c’est l’objet de ce lien).

Bref, on a eu de la chance, mais les « grands » de ce monde s’en tapent, ne la voient pas, et condamnent le fruit de 1,3 milliards d’années d’évolution à mourir sur un grain de poussière bleu pâle appelé « Terre ».

https://www.youtube.com/watch?v=yS1ibDImAYU

#18000

On a visité l'un des 2 synchrotrons de France, où les scientifiques percent les secrets de la matière extraterrestre - Sciences - Numerama

Ça dit pas ce qu’est un synchrotron.

C’est un type d’accélérateur de particules qui est circulaire.

Le truc avec les accélérateurs circulaires, c’est qu’une particule ne peut pas voyager "normalement" en cercle : les particules se déplacent en ligne droite. Il faut donc constamment lui imposer une force pour le confiner sur une trajectoire circulaire, généralement avec un champ magnétique.

Dans un cyloctron (différent d’un synchrotron) le champ magnétique de confinement est constant. Dans ces conditions, plus la particule accélère, plus il s’oppose au champ magnétique et donc plus il tourne près du bord.
Un peu comme une voiture sur un rond point : si vous roulez à 20 km/h, il est facile de faire des petits ronds, mais à 100 km/h, les ronds sont bien plus grands, à cause de la force centrifuge (ou l’effet centrifuge, pour les puristes).

Pour ceux qui connaissent, c’est le même principe avec la turbine de Tesla, où c’est l’air qui est en rotation, pas des particules.

Dans un synchrotron, le rayon de courbure est constant, mais c’est le champ magnétique de confinement qui varie pour s’adapter à la vitesse des particules.
Pour reprendre l’analogie avec la voiture sur le rond-point, c’est comme si les pneus étaient plus adhérents à 100 km/h afin de permettre de faire des trajectoires au rayon de courbure plus faible, avec une vitesse plus grande. Ou alors si on relevait la piste, pour la même raison.
Le nom vient du fait que le champ magnétique est synchronisé avec les particules.

Le LHC, au Cern, est un synchrotron.

https://www.numerama.com/sciences/444051-que-se-passe-t-il-dans-un-synchrotron-celui-de-lias-nous-a-ouvert-ses-portes.html