Trichroic glass - image - 2304x1728px

#17553

C’est un verre trichroic (ou dichroic) : un verre dont la couleur change en fonction de l’angle d’éclairage.

Ici il est usiné de tel sorte que s’il est éclairé de lumière blanche par une face, alors les autres faces filtrent ça en rouge, bleu et vert : https://lehollandaisvolant.net/tout/folio/img/trichroic-glass/IMG_20180704_103839_273.jpg

C’est assez surprenant, mais magnifique. J’ai mis plein d’autres photos là : https://lehollandaisvolant.net/tout/folio/?fol=trichroic-glass

Ces cristaux sont utilisés dans les appareils opto-électronique, comme dans les vidéoprojecteurs : ça permet d’obtenir les trois couleurs à partir d’une source blanche (chaque couleur est ensuite envoyé sur les pixels R, V, B et ensuite l’image est reconstituée).

Ceux là sont des rebuts : ce sont des cubes (2,5 cm de côté) avec des petits éclats par endroit. Ils ne sont donc pas utilisables, mais on peut les trouver sur eBay pour pas cher, pour s’amuser : https://www.ebay.com/itm/173079033247

https://lehollandaisvolant.net/tout/folio/img/trichroic-glass/IMG_20180704_104550_889.jpg

BREAKING: Complex Organic Molecules Discovered on Enceladus For The First Time - Different Impulse

#17525

Des molécules organiques complexes découvertes sur Encelade, une des lunes de Saturne. Des précurseurs de la vie, en d’autres termes.

Il faudrait peut-être encore un milliard d’années pour voir apparaître des êtres vivants unicellulaires, mais c’est un début.

De deux choses l’une : 1) explorer tout ça va nous permettre de savoir d’où nous on vient (après tout, il y a 1 milliard d’années, notre terre n’avait que des « molécules organiques complexes » comme seule « vie »), mais aussi 2) confirmer que nous ne sommes pas seuls. Avoir deux foyers de vie dans le même système solaire, alors qu’il y a environ 10^18 systèmes solaires dans l’Univers visible…

… je sens que les adeptes des croyances stupides (« nous sommes uniques », etc.) vont être très, très déçus.

https://differentimpulse.com/breaking-complex-organic-molecules-discovered-enceladus-first-time/

Nixie Clocks from NixieShop.com par NixieShopDotCom sur Etsy

#17522

Je vous avez parlé récemment des régulateurs de tensions à tube à vide : https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20180618172220

Un des effets de ces composants est qu’ils ionisent le gaz autour de la cathode. La cathode est alors entourée d’un halo lumineux. Le filament n’est pas chaud : ce n’est pas comme dans une ampoule à filament de tungstène, mais c’est juste le gaz qui luit.

À une époque, on utilisait des ampoules comme ça avec 10 filaments dedans : un en forme de chaque chiffre. Mis sous tension, le filament luisait et on obtenait un chiffre lumineux. Chaque filament avait son branchement : le tube avait donc autant de bornes que de filaments). On les appelle les « tube Nixie ».
Il existaient des appareils qui affichaient des trucs avec ça : horloges, appareils de mesure… bien avant les afficheurs à 7 segments.

Aujourd’hui, tout à est à base de LED ou d’écrans LCD, mais certains font des trucs artistiques avec les tubes Nixie, comme par exemple cette boutique Etsy (le lien du post), qui fabrique des horloges à 4 (hh:mm) ou 6 (hh:mm:ss) tubes Nixie. De façon amusante, ces vieux tubes sont contrôlés par des circuits entièrement numériques et modernes.

J’en ai acheté un pour voir, et c’est très joli !
Ceux là sont parmi les moins chers que j’ai trouvé (tout de même 160 €) : ils affiche l’heure, la date, font horloge, et y a même un détecteur de présence pour désactiver les lampes Nixie quand y a personne, et ainsi économiser ces lampes. Ils sont entièrement programmables, jusqu’à la couleur des LED qui illuminent les tub par en dessous.

Il existe d’autres boutiques avec d’autres designs : plastique, bois, métal, PCB… Comme cette boutique : https://past-indicator.com/en/ : beaucoup de choix, mais bien plus cher (400 €).

Il est amusant de voir que presque toutes les boutiques qui font ces choses là sont en Ukraine ou en Russie : ces tubes sont des trucs que l’URSS fabriquait (certaines boutiques disent même n’utiliser que des ampoules datant de l’époque soviétique). Un des avantages, qu’ils disent, c’est que ces ampoules ont une durée de vie allant jusqu’à 30 ans (soit 260 000 heures, à comparer aux ampoules à filament (de 1000 heures) ou même aux lampes à LED (15 000~25 000 heures)).

On note aussi que ces ampoules ont bien 10 filaments (un pour chaque chiffre), mais seulement 8 types de filaments, autant le 9 est un 6 à l’envers, il en va de même pour le « 5 », qui est un « 2 » à l’envers :D. Ça rend un peu bizarre, mais je pense que c’est dans un soucis d’économie !

https://www.etsy.com/shop/NixieShopDotCom

Voltage-regulator tube - Wikipedia

#17490

When sufficient voltage is applied across the electrodes, the gas ionizes, forming a glow discharge around the cathode electrode. The VR tube then acts as a negative resistance device; as the current through the device increases, the amount of ionization also increases, reducing the resistance of the device to further current flow. In this way, the device conducts sufficient current to hold the voltage across its terminals to the desired value.

C’est magnifique…

Autant j’aime ce qu’a apporté le transistor et la révolution numérique, autant, on est à une époque où absolument tous les problèmes sont résolubles et résolus avec des circuits électroniques : entre les interupteurs, les circuits clignotants, les accéléromètres, le positionnement par GPS… Tout…

Ça demande de l’ingénierie à part entière, c’est sûr, mais on est quand-même loin de l’époque où il fallait se creuser les méninges autrement.

Par exemple, comment faire un circuit pour faire clignoter une lumière quand on est avec du courant continu (par exemple pour le clignotant d’une voiture) ? Avec un bilame bien-sûr : un bout de cuivre traversé par un courant chauffe, se déforme et coupe le contact. En refroidissant, il reprend sa forme initiale et remet le contact : on a un circuit clignotant auto-régulé.

Et comment on obtient un thermostat ? Avec une ampoule à mercure : le circuit électrique comprend une portion dont le conducteur est du mercure liquide. Quand ça chauffe, le métal se déforme, incline une ampoule à mercure et lui fait perdre le contact.
En choisissant l’orientation de la fiole de mercure, on peut choisir l’échauffement nécessaire pour que le mercure coupe le contact : on a un thermostat.

Ici, c’est un régulateur de tension dans un tube de gaz : on cherche à avoir une tension constante (pour alimenter une lampe néon, par exemple) : on a un circuit composé d’une anode et d’une cathode séparés par un gaz. Quand on applique une tension, le gaz s’ionise autour de la cathode et le courant passe.

Si la tension augmente (par une accumulation de charges sur une des bornes), l’ionisation augmente aussi, le courant passe mieux et rééquilibre les charges. Si la tension baisse, l’ionisation diminue, le courant diminue et les charges passent moins bien, donc s’accumulent d’un côté, réaugmentant la différence de potentiel. La tension est donc régulée.

Imaginez juste l’ingéniosité du type qui a inventé ça… C’est beau <3.

On ne trouve plus de choses comme ça aujourd’hui, tout est électronique. Ok, ça consomme moins, c’est plus efficace, ça dure beaucoup plus longtemps… mais c’est moins beau à voir, à comprendre, à démonter, à analyser. Ces composant brillaient, chauffaient, tournaient, faisaient des bruits de clic-clac (comme le clignotant d’une auto). C’est amusant à voir.

Là où l’électronique est silencieuse, opaque, tout petit et pas très animé.

***

Il y a des tonnes de trucs comme ça, dans tous les domaines. Par exemple, en thermodynamique, on peut citer le régulateur de Watt, sur les machines à vapeur : un truc qui évitait les surpressions dans les circuits d’eau pressurisés.

Un thermomètre aussi : avant, c’était une colonne de mercure qui montait ou descendait. Aujourd’hui, c’est un thermocouple.

Tous ces systèmes sont auto-asservis. Ça veut dire que ce sont des régulateurs : si un paramètre monte trop haut (température, pression, courant…) alors l’appareil fonctionne davantage pour réduire la valeur dudit paramètre et rétablir l’équilibre.

On trouve cet effet rétro-régulateur également dans la nature : si une année il y a davantage de vers, alors ça attire les oiseaux, qui vont nicher et manger les vers, évitant ainsi que tous les arbres (mangés par les vers) ne soient décimés. Si il y a trop d’oiseaux, ils vont manger tous les vers, la nourriture des oiseaux va devenir plus rare et les oiseaux vont partir.
L’ensemble de la chaîne alimentaire fonctionne de façon équilibrée, ou plutôt d’une façon qui cherche à maintenir un équilibre, à se stabiliser.

Pareil pour le fonctionnement du Soleil : une étoile c’est un système où les forces de gravitation et les réactions nucléaires s’équilibrent. Si la gravitation montait, les atomes se rapprochent, provoquant davantage de fusion, davantage de libération de chaleur, et donc une dilatation plus forte de l’étoile, augmentant son volume et réduisant alors son effondrement.

https://en.wikipedia.org/wiki/Voltage-regulator_tube

The Curious Case of Free Energy Device - YouTube

#17488