#18165

Macron hopes debate can quell French unrest. So did Louis XVI| Article [AMP]| Reuters

Reuters <3

But officials have already said changing the course of Macron's reforms aimed at liberalizing the economy will be off limits

Yup, c'est exactement pour ça qu'il se destine pour le même sort ^^

Débattre sur les sujets qu'il désigne et interdire de soulever les vrais sujets, ce n'est pas ce qu'on peut appeler "écouter le peuple".

https://mobile.reuters.com/article/amp/idUSKCN1P51H1

#18102

Ben sur Twitter : "Recensement des coups bas de #Macron et de la majorité #LREM à l'Assemblée Nationale.PARCE QUE C'EST LEUR PROJET.A dérouler ⬇️… https://t.co/mEndpKg29o"

Enseignement supérieur, APL, Baisse des dotations des collectivités territoriales, Coupes budgétaires dans les EHPAD, Réforme de l'ISF, Gel des contrats aidés, malgré les risques soulevés par la DGEFP, Budget consacré aux droits des femmes...

https://www.twitter.com/beestoufly/status/907861033506746368

#18078

Je décrypte la gestuelle d'Emmanuel Macron - YouTube

Sans spoiler, ce n’est pas une surprise de dire que ces interventions officielles sont hyper-calculées, mais dans le cas de Macron, il est clairement passé un cran au dessus.

Je ne me souviens pas avoir jamais vu ça avec Chirac, par exemple…

https://www.youtube.com/watch?v=6r5y4bsVUt8

#18076

David Launay sur Twitter : "Alors @France3tv on fait de la retouche photo dans le 20h pour effacer des slogans sur les pancartes de manifestants ?Bravo à @KurtetMarvin pour son œil avertis.… https://t.co/B6L0GVHSuK"

France 3 qui efface les pancartes des manifestants sur les images qu’ils diffusent…

Ces images, je doute qu’elles soient à destination des français : ces derniers sont dans la rue et 80 % d’entre-eux désaprouvent Macron. Ces images elles sont pour l’Élysée, pour Macron lui-même. Ce que fait France 3 c’est un peu de la propagande inversée…

Ça me fait penser au film "La Chute", où le haut commandement militaire nazi ment au führer pour éviter que ce dernier ne se rende compte de la réalité du terrain. Point godwin mis à part, la situation similaire : Macron est isolé dans son palais en or et ne se rend compte de rien. Il n’a pas idée de combien son peuple le déteste…

https://twitter.com/DavidLaunay1/status/1074278606921195520

#18055

Public Sénat sur Twitter : "#Senat360 Exil fiscal : le Sénat vote l'allégement de l'exit tax, voulu par le gouvernement #ISF #Exittax. Les explications d’ @APoussart… https://t.co/fZ6xmeRKXl"

Pendant que Macron racontait des mensonges à la télé, le Sénat a voté la réduction de la taxe destinée aux évadés fiscaux.

Vous avez bien lu : ceux qui fraudent voient leur "taxe" réduite.

Bonne journée.

https://twitter.com/publicsenat/status/1072163390942961666

#17725

Trois ans après, le bilan des cars Macron

Selon l’article, pour être rentables ils doivent augmenter les prix.

C’est con, leur prix bas est le seul avantage qu’ils ont. S’ils montent les prix, il n’y aura plus aucune raison de monter dedans : ça va faire comme les trains.

Mais bon, vu que Macron est en train de tuer le rail, les cars seront la seule solution pour se déplacer (hors voiture). Sauf que ça sera aussi cher que le train, en plus lent, et avec des horaires approximatifs (avec le train, hors problèmes, l’heure d’arrivée est précise, ce qui est pratique pour les correspondances, avec le bus, l’heure est floue).

Comme d’hab, donc, les riches voyageront et les pauvres restent chez eux. Perso j’y vois un retour au XVIIIe siècle.

Ajoute à ça que le seul autre moyen pour se déplacer c’est la voiture, voilà qui va très nettement jouer en faveur de l’écologie.

Si on résume :
– moins de trains
– cars plus chers (donc les pauvres ne peuvent plus voyager)
– davantage de voiture (donc plus de pollution et bouchons)

Vous le voyez, ou pas, l’intérêt d’un moyen de transport national dont le coût est assuré par l’État ?

Le train (comme l’avion) c’est un truc qui vend le même service à des prix différents selon que t’es pauvre mais prévoyant (billet 2e classe pris à l’avance) ou riche (billet 1ère classe pris au moment du départ). On paye ce qu’on peut se permettre de payer et ça, ça permet à tout le monde de voyager.

Supprimer ça, c’est condamner les pauvres à rester chez eux.

(PS : les vidéos de la chaîne dont j’ai parlé récemment traitent massivement des transports : avion, trains… et pourquoi il existe des lignes absolument pas rentables mais imposées par l’État aux exploitants, et pourquoi le train est si cher, même par rapport à l’avion).

https://www.franceinter.fr/emissions/histoires-economiques/histoires-economiques-28-aout-2018