image - 2080x1560px

#16086

Photo prise en rentrant ce soir.

C’est une petite parhélie. On voit encore les restes des soleils secondaires sur les côté, ainsi que le halo d’obscurité autour du Soleil.

C’est un photométéore (voir ici) dû aux cristaux de glace en haute altitude, ainsi que leur géométrie (voir ici).

@Binerf sur Twitter : "@lehollandaisv C'est ça que ma voiture est toute sale ? C'est vraiment du sable du Sahara? #impressionnant"

#15878

Oui, seule l’eau s’évapore des océans (la pluie n’est donc pas salée), mais le sable est soulevé par le vent, transportée au sein de l’atmosphère et la pluie remmène tout ça au sol… et sur les voitures, les chaises de jardin, les vitres…

Je ne sais pas si la pluie d’hier contenant spécifiquement du sable du Sahara, il peut aussi provenir d’Espagne ou d’ailleurs, mais oui, c’est totalement possible, et moins rare que l’on pense.

Février 2016 :
http://www.20minutes.fr/montpellier/1791879-20160222-montpellier-pourquoi-plu-sable-lundi-matin
http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2016-02-23-05h48/pluie-de-sable-hier-dans-le-sud-29854.php
Avril 2016 :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/alpes-maritimes/pluie-de-sable-du-sahara-sur-la-cote-d-azur-resultat-des-voitures-sales-969451.html

Encore plus impressionnant : on estime aussi que la grande fertilité des régions d’Amérique du Sud (Amazonie…) soit due à des poussières chargées de minéraux et de sédiments organiques en provenance du Sahara, qui est une étendu pour le moins très vaste :
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20141013.OBS1905/comment-le-sahara-nourrit-l-amazonie.html

Pour l’anecdote : le sable et les poussières dans l’atmosphère permettent également de stabiliser le climat. Les particules, mêmes très fines et en très faibles quantités permettent de réfléchir une partie de la lumière du Soleil vers l’espace.
Le climat est une machine auto entretenue : si le climat devient plus chaud, il y a d’avantage de cyclones et de vent, donc de plus en plus de poussières et débris sont envoyés dans les airs et d’avantage de lumière est réfléchie vers l’espace et le climat refroidit.

Aussi, ces mêmes pluies de sables permettent alors de fertiliser les terres (à long terme) et permettre à la végétation de mieux pousser, et donc d’absorber d’avantage de CO2, et donc là également de permettre au climat de se stabiliser.

Ceci se passe à longue échelle de durées, mais si l’être humain continue de balancer du CO2 dans l’atmosphère, on pourra s’attendre dans quelques siècles/millénaires à voir de plus en plus de pluies de sables, comme on observe déjà de plus en plus de cyclones de plus en plus puissants.

La nature est bien faite, non ?

meteoblue maps - Wind

#15828

Une carte interactive magnifique des vents dans le monde.

On peut aussi (sur le menu à droite) choisir de visualiser les vents en altitude. Dans ce cas, je vous invite à regarder ce que ça donne à 11 km d’altitude : on voit alors les jet-steams.

Merci à man-x86, dans les commentaires sur mon dernier article de CSeu.

APOD: 2015 December 15 - Colorful Arcs over Buenos Aires

#14077

Un arc circumhorizontal : un sorte d’arc-en-ciel en plein jour, sans nuages ni pluie.

C’est dû aux cristaux de glace dans la haute atmosphère. Il en existe une pléthore : l’arc circumzénithal, l’arc de cœur, la parhélie… On regroupe ces choses sous le nom de « photométéores » (j’aime beaucoup ce mot).

J’en avais parlé là : Quelques phénomènes optiques atmosphériques.

Août 2014 a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde - Le Point

#10672

Le mois d’août a été pourri en France, mais dans le monde ça a chauffé. Confondez pas climat et météo.


S’il fait 40°C à un endroit et –10°C à l’autre, la moyenne est de 15°C. Alors que s’il fait 20°C partout, la moyenne est de 20°C… Trivial, mais tellement mal compris…

http://www.lepoint.fr/environnement/aout-2014-a-ete-le-mois-le-plus-chaud-jamais-mesure-dans-le-monde-18-09-2014-1864503_1927.php