Linux Mint : Site piraté, données à vendre et ISO infecté ! | UnderNews

Si vous avez téléchargé une ISO dans la journée du 20 février 2016, ça vous concerne. Autrement non.

The Linux Mint Blog » Blog Archive » How to upgrade to Linux Mint 17.3

Bon, la mise à niveau de 17 à 17.3 a bien marché : pas de bugs bunny majeur, juste quelques soucis avec Compiz (totalement remis à zéro).

La mise à niveau ne peut par contre n’avoir lieu que si certains paquets sont présents, comme mint-meta-mate. Or ce paquet, je l’avais supprimé. Et la suppression de ce paquet avait laissé la porte ouverte à d’autres paquets. J’ai donc dû supprimer ces paquets (rétrograder pour certains), installer mint-meta-mate, mettre à jour puis supprimer ce paquet virtuel inutile.

Ma check-list d'installation Linux Mint 17 - nonymous.fr

Une checklist LM, basée sur la mienne, mais orienté pour le laptop Asus K70IJ, et une ligne de commande pour ajouter prise en charge de la luminosité de l’écran :

Ajouter un (ou éditer la ligne) GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet acpi_backlight=vendor" dans le fichier /etc/default/grub

En fait il y a beaucoup de matériel pris en charge dans le noyau Linux, c’est simplement que ce n’est pas toujours activé par défaut. Avec cette ligne de GrUB, on réactive certains modules.
Perso j’ai également quelques lignes et commandes d’ajoutés de cette façon.

Ça peut semble pénible, mais c’est bon à savoir : en cas de soucis, demandez-vous si GrUB ne peut pas vous aider, et un simple édit du fichier peut régler le problème.

N’oubliez pas de prendre en compte ces changements avec "update-grub" (en root).

Checklist Linux Mint 17 Qiana - le hollandais volant

J’ai mis à jour ma page ici. J’y ais ajouté la section pour Unbound et les DNS locaux, une section sur les polices à installer et j’ai ajouté un lien vers la checklist de Bronco.

Marre de l'espionnage de Windows 10 ? Passez sur Linux !

À l’époque de Windows Vista, certains se souviendront l’engouement d’Ubuntu pour d’autres raisons : lenteur, plantages…

Je fais parti de ceux qui sont passé sous Ubuntu à cette époque. Ubuntu avait alors une toute autre gueule : capture Feisty Fawn. Puis la 8.04 (ma première version où je suis passé en full-Linux).
C’est à partie de 2010 qu’Ubuntu a commencé à changer de look, passant du traditionnel orange/marron au violet/noir. C’est quand Unity est (en 2012 je crois) arrivé que je suis passé sous Linux Mint.
Non sans retour sous Ubuntu durant un moment, mais j’ai fini par aller de nouveau sous Mint, et j’y suis encore :).

Installer son propre serveur DNS sous Ubuntu - Le Hollandais Volant

Parce que ça fait chier qu’OpenDNS s’est fait racheter, j’installe un serveur DNS local sur mon ordi.

Je donne aussi un lien (en bas) pour appliquer ce tuto à un raspberry pi, et en faire un résolveur DNS local.

Linux Mint 17 : défilement naturel dans GTK2 et GTK3 - Le Hollandais Volant

Une solution à problème agaçant : le défilement naturel dans Linux Mint sous Mate n’était pas appliqué aux programmes sous GTK3, seulement aux logiciels GTK2.

Avec ça, c’est enfin corrigé.

The Linux Mint Blog » Blog Archive » High traffic on the package repositories

Les serveurs de Linux Mint sont débordés.

N’oubliez pas de choisir un miroir géographiquement proche de chez vous !
En France, ceux des différentes universités ou ceux d’OVH font très bien l’affaire : ça réduira la charge des serveur principaux et réduira le temps de chargement pour vous aussi. C’est tout bénef.

L’outil de Linux Mint donne par ailleurs un classement des serveurs par leur rapidité pour vous (via un test de ping, j’imagine).

How To Use Compiz In Ubuntu MATE 14.04 Or 14.10 ~ Web Upd8: Ubuntu / Linux blog

La raison pour laquelle je reste scotché à Mate.

Faut quand même que je regarde si Cinnamon peut utilise Compiz aussi…

Blog Libre | Mint Cinnamon, mes impression et justification de la diversité

J’ai toujours été sous Gnome 2.x, puis Mate depuis que je suis sous Gnux. Le seul ennuie que je vois, c’est que Mate (Gnome 2 & GTK2, en fait) n’est plus vraiment mis à jour, et les seules choses qui restent sont un squelette sur lequel Mint vient greffer des applications GTK3.

Le résultat est très moche. On se retrouve avec des logiciels en GTK2 (Firefox, le Terminal, Gimp…) et des applications en GTK3 (Rhythmbox, Transmission, Synaptics…) ce qui complique beaucoup les choses et donne une hétérogénéité désagréable.

Je vais peut-être réessayer Cinnamon aussi alors, en espérant que l’interface soit plus stable et plus personnalisable que la première fois que j’avais essayé (c’était tout au début de Cinnamon).
Cinnamon est basé sur GTK3, comme Unity et Gnome3, et ces deux là sont loin d’être pratiques à mes yeux…
J’espère que Cinnamon est un sorte de GTK3 avec les avantages de GTK2. J’espère ne pas trop être déçu.