Le détail qui tue - alterlibriste

#16208

À mon avis, on ne peut juger de la qualité d’une distribution que par rapport à ses propres critères/besoins : accessibilité, stabilité, compatibilité matérielle, innovation, disponibilité de logiciels, environnement de bureau, gestionnaire de paquets, niveau requis, etc. Mais ces critères seront propres à chacun et feront qu’un choix sera bon pour l’un mais pas applicable à un autre.

Gros +1.

C’est d’ailleurs pour ça que, même si je continue de trouver Linux super génial et que je trouve Windows toujours autant à chier, et que je le dis souvent, j’ai arrêté de forcer la main sur les gens et de rester à ma place en disant « ok, fais comme tu veux ».

C’est ce que j’explique dans « les phases » d’un linux-user.

Concernant la correction des détails qui tuent, ben… Pour Linux Mint — qui est mon du moment —, j’ai ma liste de tweaks ici.
J’en ai aussi une pour Windows 10, mais beaucoup plus courte, là : checklist Windows 10.

Enfin, une checklist pour Firefox (quoique [Édit : oui, très] désuète un peu) est dispo là.

http://alterlibriste.free.fr/index.php?post/2017/01/30/Le-détail-qui-tue

Comment une modification du noyau peut augmenter sensiblement l'autonomie de son smartphone Android - FrAndroid

#16194

Modifier les gouverneurs de CPU sur son téléphone android pour gagner en autonomie.

En gros, un processeur dispose de plusieurs vitesses de fonctionnement discrètes.
Sur mon tél on a par exemple (entre autres) :
– 200 MHz
– 533 MHz
– 998 MHz
– 1200 MHz

Quand le CPU n’est pas sollicité, il descend à 200 MHz, ça consomme moins de courant, tout en lui permettant de rester allumé et « à l’écoute du système ».

Dès qu’il détecte qu’une application a besoin de puissance, il monte graduellement en puissance.

Les tweaks présentés ici permettent d’underclocker le CPU, pour gagner en autonomie.

Aussi, il s’agit de limiter le passage à une fréquence supérieure. Il est par exemple inutile de passer à la fréquence maximale pour 50 ms, alors qu’il suffirait de patienter un peu à la fréquence minimale pour que la charge CPU baisse de nouveau.

C’est un peu comme un thermostat : si vous le réglez sur 20 °C, le chauffage se mettra en route à 19 °C, puis montera jusqu’à 21 °C et s’éteindra jusqu’à ce que la température de la pièce passe de nouveau sous les 19 °C. Ceci réduit le nombre d’extinctions/mise en marche du la chaufferie par rapport à un réglage sur 20,0 °C, où le chauffage sera sans-cesse en train de s’allumer puis de s’éteindre.

Ici, on peut régler le temps à passer sur chaque fréquence avant de monter ou redescendre et les charges CPU à atteindre avant de choisir de monter.

C’est assez bas niveau (des tweaks directement dans le noyau), donc faut faire attention à ce qu’on fait.

http://www.frandroid.com/android/rom-custom-2/408416_comment-une-modification-du-noyau-peut-augmenter-sensiblement-lautonomie-de-son-smartphone-android

CEI Units in Mate - image - 602x672px

#16136

Tiens, dans le gestionnaire de fichiers Mate, on peut maintenant choisir d’utiliser les unités CEI pour la quantité de données.

Vous savez, la norme qui dit (à juste titre) que 1 ko = 1000 octets et pas 1024 octets.

Que l’on écrive l’une ou l’autre des lignes suivantes, ça reste juste :
1 kio = 1024 o
1 ko = 1000 o

Après le choix est juste une question de normalisation. Windows par exemple mélange les deux (et affiche de la merde).

La différence n’est que de 2,4 % ici, mais à l’heure où les disques font plusieurs teraoctets, l’erreur est plus grande. Sur un disque de 2 To, on a une différence de plus de 100 Gio, ce qui est conséquent.

https://lehollandaisvolant.net/img/13/cei-mate-units.png

Faire fonctionner hddtemp avec certains SSD – lePouf

#16124

Tiens, si votre disque dur ne retourne pas de température avec hddtemp, il est possible de modifier les fichiers du programme pour récupérer la température.

Le disque dur (HDD ou SSD) renvoie un registre de données : état du disque, temps d’utilisation, température… mais les champs varient selon les constructeurs et les modèles.

HDDtemp dispose d’une petite base de données, mais tous les disques n’y figurent pas. Il suffit retrouver la bonne ligne dans la liste des données retournées pour votre disque et de l’ajouter dans la base de données de HDDtemp, et ça sera bon.

Ensuite la valeur récupérée par hddtemp sera utilisé par les autres programmes aussi (moniteur système, conky ou autres applet de surveillance du matériel).

https://lepouf.info/faire-fonctionner-hddtemp-avec-certains-ssd/

Loading Ubuntu on Systems Using PCIe M2 Drives

#16116

Mon Dell dispose d’un emplacement SSD M.2 qui fait à la fois SATA et PCIe 4x. L’avantage du second, c’est qu’il permet de débits de fou : jusqu’à 1,9 Go/s (oui, Go et pas Gb) là où le Sata est limité à ~500 Mo/s.

Ici, une astuce pour faire reconnaître ce type de disque à Ubuntu, en ajoutant un paramètre à la ligne de commande du GrUB.

Arch on New XPS 15(Late 2015) / Laptop Issues / Arch Linux Forums

#16096

Le bluetooth ne fonctionne pas sur le Dell 9550.
La solution est donnée ici : il a pris le driver Windows, l’a converti en driver Linux et l’a mis dans le bon dossier pour enfin reboot le PC.

Là ça marche.
Je peux me connecter à mon téléphone en bluetooth pour surfer via la connexion (Wifi) du téléphone.

Je ne peux pas me connecter que Wifi directement avec mon PC car la connexion utilise l’authentification EAP-SIM et je n’ai pas de SIM dans mon PC.

J’aurais pu utiliser un câble USB, pour faire passer la connexion réseau du téléphone vers le PC mais je n’avais qu’un câble de recharge (pas utilisable pour le transfert de data…).

Une nouvelle ligne que je vais ajouter à ma checklist.

https://bbs.archlinux.org/viewtopic.php?id=204739

L'informatique restera l'affaire de ceux qui la subissent et ceux qui la maîtrisent - Le Blog de Cyrille BORNE

#16058

(Et cet article).

Je passe le côté noob VS geek, mais pour la stabilité des distrib Linux : râlez ça ne changera rien. On vous a dit que tout était possible chez les pingouins ? On vous a menti. Pour vous vendre un produit.

Pourquoi on s’attendrait à faire tourner sans bugs un Linux sur du Asus, du HP, ou du Packard Bell ?

Si vous voulez une machine où Linux marche, changez de machine. Y en a qui sont prévues pour. Et vous aurez un support si ça ne marche pas comme annoncé.

https://cyrille-borne.com/blog/index.php?article2633/l-informatique-restera-l-affaire-de-ceux-qui-la-subissent-et-ceux-qui-la-maitrisent

Debian, Ubuntu : eth0 c'est fini - P3ter.fr

#16037

A plus de eth0, wlan0, maintenant ce sont des noms comme « enp3s0 » en filaire ou « wlp2s0 » pour le wifi.

L’article dit aussi comment faire un alias, et retrouver le eth0, si vous avez des scripts anciens.