#19483

Paquets AppImage, Snap et Flatpak : quels avantages, inconvénients et différences ?

[...] la gestion des paquets sur les systèmes Linux répond aux spécificités de chaque distribution. Les deux formats les plus courants, deb et rpm, ont ainsi leurs particularités et visent des familles d'OS différentes. [...] Il peut y avoir conflit, chaque mise à jour du système ou d’un seul composant devant être testée aussi bien par les développeurs d’un système que ceux d’une application.
C'est là qu'AppImage, Flatpak et Snap entrent en scène. Leur avantage ? Ils fournissent des paquets contenant tout le nécessaire à une application, sans avoir à gérer les particularités de chaque système. Il faut simplement que ces derniers gèrent ces approches, qui se veulent ainsi « agnostiques ».

Donc si je comprends bien, les dév, las de devoir supporter deux systèmes de paquets pour convenir à tout le monde, doivent désormais en supporter trois.

Oui, c'est logique... dans un univers parallèle.

https://www.nextinpact.com/news/109059-paquets-appimage-snap-et-flatpak-quels-avantages-inconvenients-et-differences.htm

#19411

GitHub - aristocratos/bashtop: Linux resource monitor

Un très joli (et très clair) moniteur système dans le terminal pour Linux, écrit en Bash.

Un potentiel remplaçant pour Htop, très solide, mais moins joli :p

(Via NextInpact)

https://github.com/aristocratos/bashtop

#19394

The first two statements of your BASH script should be…

Mh… je ne connaissais pas cette astuce.

Juste après le « shebang », mettre ça sur la ligne d’après :

set -euo pipefail
“set -e” which ensures that your script stops on first command failure.
“set -u” which ensures that your script exits on the first unset variable encountered.
“set -o pipefail” which ensures that if any command in a set of piped commands failed, the overall exit status is the status of the failed command.
https://ashishb.net/all/the-first-two-statements-of-your-bash-script-should-be/

#19163

Grumpy Website

Tellement d’accord avec ça !

Y a pas mal de commandes (surtout sous Linux, vu que sous Windows on utilise bien moins la CLI) où une erreur dans une ligne de commande est détectée et la correction affichée… et c’est tout !

Il sait exactement quel est le problème, il connaît la solution, mais il va pas vous aider. C’est un peu risible.

D’autre fois en revanche, il propose l’appliquer la solution. PAr exemple, dans Apt, quand on veut supprimer un programme mais que ça va poser des problèmes de dépendances, alors il propose diverses solutions et nous demande laquelle : supprimer les dépendances ? annuler la suppression ? forcer le problème (et tout casser) ?

https://grumpy.website/post/0T-Yg3asV

#19103

CUDA GPU Accelerated h264/h265/HEVC Video Encoding with ffmpeg

Il est possible, pour l’encodage vidéo d’utiliser la puissance de la carte graphique, si elle est compatible, y compris sous Linux, avec FFMpeg

La mienne ne l’est pas, mais en principe il faut utiliser les codecs *_nvenc (nVidia encoder). Par exemple, pour hevc : hevc_nvenc. Faut aussi ajouter quelques options, comme le fait d’utiliser l’accélération matérielle -hwaccel cuvid.

Je ne sais pas si c’est plus rapide (je pense que oui), mais en tout cas, ça laissera le CPU disponible pour d’autres tâches.

Comme j’ai dit, ma carte n’est pas compatible (une GTX 960 pour laptop) pour ça, ce qui est dommage car elle n’est pas activée sous Linux en temps normal (j’utilise de base la carte graphique intel intégrée).

La liste des cartes compatibles est là : https://developer.nvidia.com/video-encode-decode-gpu-support-matrix

https://ntown.at/de/knowledgebase/cuda-gpu-accelerated-h264-h265-hevc-video-encoding-with-ffmpeg/

#19072

kazam [Wiki ubuntu-fr]

Un petit programme avec un gui très simple pour faire des captures audio/vidéo de l’écran.
Possible de prendre l’écran en entier, une fenêtre ou une zone.

Le soft fait moins de 1 Mo.

Sinon, VLC peut aussi enregistrer tout l’écran, mais le son ne marche pas (un bug connu) et c’est l’écran en entier, pas une portion.

Le programme est ancien, mais marche très bien.

https://doc.ubuntu-fr.org/kazam

#18839

Note : deux petites astuces pour Linux

Ce soir, d’un seul coup, mon PC s’éteint. Pas de notif, que dalle, ça s’éteint. Je ne sais toujours pas d’où c’est venu.

Par contre j’ai découvert deux choses en épluchant les journaux systèmes.

Premièrement, je trouve ça :

Aug  2 09:25:32 charon-XPS-15-9550 smartd[974]: Device: /dev/sda [SAT], SMART Usage Attribute: 194 Temperature_Celsius changed from 56 to 75
Aug  2 09:25:32 charon-XPS-15-9550 smartd[974]: Device: /dev/sdb [SAT], SMART Usage Attribute: 194 Temperature_Celsius changed from 66 to 83

Les disque durs (sda et sdb) seraient à 75 et 83 °C ?

Non.

La valeur donné par SMART sont juste des chiffres (probablement sur une échelle de 0 à 255). Les valeurs réelles, en degrés celsius, sont calculées à partir de ces chiffres. Pas de panique donc.

Source : https://serverfault.com/questions/693163/is-smartd-really-reporting-this-drive-is-too-hot

Deuxièmement, je trouve une loooongue liste de cette séquence :

Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: cups.service: Service hold-off time over, scheduling restart.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: cups.service: Scheduled restart job, restart counter is at 16.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Stopped CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Stopped CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Stopping CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Started CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Closed CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Stopping CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Listening on CUPS Scheduler.
Aug  2 21:26:05 charon-XPS-15-9550 systemd[1]: Started CUPS Scheduler.

Toutes les minutes, le service CUPS (système d’impression sous Linux) se lance et s’arrête.

En fait c’est le fichier de configuration de CUPS qui est mal foutu.
Il contient la ligne :

Restart=always

Au lieu de

Restart=on-failure

En fait, systemd requiert que le service CUPS se manifeste toutes les minutes, sans quoi il est considéré comme planté. Dans ce cas, Systemd l’arrête et le relance, de force.
Avec ma modif, systemd ne le relancera que si le service a effectivement émis un signal comme quoi il a planté (on-failure)

Le fichier à éditer est /lib/systemd/system/cups.service.

Les logs ne sont plus remplis désormais, et l’impression fonctionne toujours.

Source : https://serverfault.com/questions/834728/why-my-service-restarted-every-90-seconds

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20190802212759

#18831

GitHub - keeferrourke/capitaine-cursors: An x-cursor theme inspired by macOS and based on KDE Breeze. Designed to pair well with my icon pack, La Capitaine.

Sympa, ce thème de curseurs "Mac" pour Windows/Linux.

Sous Linux (Mate) :
— clic droit sur le bureau > changer l’arrière plan
— onglet "thème"
— récupérez le Zip des curseurs et dézippez-le
— glissez-déposer le dossier dist ou dist-white du zip sur la fenêtre de changement de thème.

Allez ensuite dans "personnaliser" > "curseurs" pour choisir le thème de curseur que vous voulez.

(via Korben)

https://github.com/keeferrourke/capitaine-cursors

#18675

Linux: Dell Laptop Fan Control And Get CPU Temperature - nixCraft

Tiens, on peut contrôler la vitesse des ventilateurs sur les PC Dell (dont mon XPS 9550).

Installation :

sudo aptitude install i8kutils

Activation :

sudo modprobe i8k force=1

Test :

$ i8kfan
1 1

(1 1 = vitesse basse Gauche/Droite)
(2 2 = vitesse haute G/D)
(0 0 = éteint G/D)

On peut aussi modifier la vitesse :

i8kctl fan 2 2 # met à fond à G/D
i8kctl fan 2 1 # met à fond à G et lent à D

Ça marche, mais le Bios garde la main sur la vitesse. Donc une fois qu’on a appliqué la commande, la vitesse redevient comme avant.

Apparemment il faut désactiver la main prise du Bios sur les ventillos.

https://wiki.archlinux.org/index.php/Fan_speed_control#Dell_laptops
https://wiki.archlinux.org/index.php/Dell_XPS_15_(9550)#Fans
https://doc.ubuntu-fr.org/gkrellm
https://doc.ubuntu-fr.org/dell_vostro_3x60
https://github.com/vitorafsr/i8kutils
https://www.cyberciti.biz/faq/controlling-dell-fan-speeds-temperature-on-ubuntu-debian-linux/

https://www.cyberciti.biz/faq/controlling-dell-fan-speeds-temperature-on-ubuntu-debian-linux/

#18586

Configure Files to use double click - elementary OS Stack Exchange

Comment changer le simple clic en double-clic pour ouvrir des fichiers dans elementary-OS. Ce comportement me tape sur les nerfs et y'a pas d'options dans les paramètres. Il faut passer par gsettings (en cli).

https://elementaryos.stackexchange.com/questions/38/configure-files-to-use-double-click

#18540

Check if USB device is idling, LINUX - Stack Overflow

cat /sys/block/<dev>/stat

(remplacez <dev> par votre périphérique : sdc, sda….)

La 9e colonne est à 0 quand y a aucun transfert.
Autrement, c’est qu’il y a un transfert en cours.

Selon la doc, cette colonne correspond au nombre d’opérations I/O en cours : « number of I/Os currently in flight ».

C’est pratique pour savoir si on peut retirer une clé, ou s’il y a encore des écritures sur le disque.
Si j’ai cherché ça, c’est parce que Unetbootin (pour faire des liveCD à partir d’un fichier .iso) prenait du temps et rien ne bougeait.

Là je peux vérifier si la clé USB est simplement lente ou si y avait vraiment un plantage. En lançant la commande plusieurs fois de suite, je vois que les derniers chiffres changent, donc il se passe des trucs, c’est pas planté.

ÉDIT : https://sebsauvage.net/links/?gOV01A

Pour voir les données en attente d’écriture (au niveau du système, donc tout confondu) :

watch grep ^Dirty /proc/meminfo

(…eeeeet j’apprends l’existence de la commande "watch", qui permet de lancer une autre commande à interval régulier.)

https://stackoverflow.com/questions/25003948/check-if-usb-device-is-idling-linux/25011040#25011040

#18457

Note : NTP [bis]

Juste pour poursuivre ma note de ce matin…

1. Chez moi, NTP ne faisait rien (solution ci-dessous)
2. Attention aux serveurs contactés par votre PC !

1.
J’ai remarqué que ma synchronisation NTP ne ferait en réalité… rien.
C’était bloqué à un endroit je ne sais où.

J’ai checké mes interfaces réseau, le parefeu de mon routeur, celui sur mon PC… : que dalle. J’ai vu ça en allant fouiner dans TCPDump et regarder si NTP était actif.
En fait, une mise à jour manuelle, avec ntpdate marchait, mais le service NTP lui-même ne faisait rien.

Pour voir ça, faites

sudo service ntp restart
ntpq -p

Si le tableau retourné ne donne que "0" dans la colonne delay / offset ou jitter, c’est que ça ne marche pas.

Si vous avez des URL étranges et des delay/offset/jitter non-vides, c’est ok, comme là :

     remote           refid      st t when poll reach   delay   offset  jitter
==============================================================================
 0.pool.ntp.org  .POOL.          16 p    -  68m    0    0.000    0.000   0.000
 1.pool.ntp.org  .POOL.          16 p    -  68m    0    0.000    0.000   0.000
 0.ubuntu.pool.n .POOL.          16 p    -  68m    0    0.000    0.000   0.000
 ntp.ubuntu.com  .POOL.          16 p    -  68m    0    0.000    0.000   0.000
-82-64-37-193.su 193.190.230.66   2 u  267  68m    1   39.266    3.590   2.146
-ntp.tuxfamily.n 195.220.94.163   2 u  265  68m    1   42.205    3.871   2.136
*genesis01.midwa 85.199.214.102   2 u  260  68m    1   26.476   -1.074   2.144
+electabuzz.feli 185.255.55.20    3 u  262  68m    1   26.567   -1.169   3.545
+ntp-2.arkena.ne 193.190.230.65   2 u  267  68m    1   38.700   -2.408   2.683
-eva.aplu.fr     145.238.203.14   2 u  269  68m    1   39.359    1.061   2.124
-213.251.53.11   195.66.241.10    2 u  269  68m    1   27.873    1.216   2.052
+villisika.miuku 85.199.214.98    2 u  264  68m    1   28.369   -0.842   1.908
+ntp-3.arkena.ne 138.96.64.10     2 u  268  68m    1   41.857   -2.029   1.455
 pugot.canonical 17.253.108.125   2 u  270  68m    1   40.343    3.231   0.000
-ns.rail.eu.org  138.96.64.10     2 u  266  68m    1   26.828    0.137   3.056
 chilipepper.can 145.238.203.14   2 u  274  68m    1   43.523    2.793   0.000
 golem.canonical 140.203.204.77   2 u  274  68m    1   39.539    3.613   0.000

Ça c’est ok : à part les 4 premières lignes « POOL », ce sont tous des serveurs choisis au hasard par le système…

… ce qui m’emmène au point 2

2.

Les « pool » sont — comme le nom le suggère – des serveurs qui regroupent une grosse liste de serveurs NTP. Ces "pool" ne sont pas des serveurs NTP eux-mêmes.

Quand vous mettez dans votre fichier les 4 serveurs

0.ubuntu.pool.ntp.org
1.ubuntu.pool.ntp.org
2.ubuntu.pool.ntp.org
3.ubuntu.pool.ntp.org

Votre PC contacte alors x.ubuntu.pool.ntp.org, qui vont eux vous rediriger vers un vrai serveur NTP. Ce système permet d’avoir toujours une liste de serveurs, mis à jour par ceux qui maintiennent ubuntu.pool.ntp.org.

C’est un peu comme avec le P2P : on n’a pas la liste des seeders. C’est le tracker qui les a. Notre client P2P contacte le tracker qui nous donne la liste des seeders.

Le truc c’est que les « pool » contiennent tout un tas de serveurs plus ou moins… inconnus.
En plus, les serveurs 0/1/2/3 sont mélangés toutes les heures : le serveur 0.ubuntu.pool.ntp.org vous redirigera alors vers un serveur différent toutes les heures.

Dans mon exemple ci-dessous, je reconnais quelques serveurs (le nom est tronqué, mais on devine) :

pugot.canonical : probablement un truc de Canonical.
golem.canonical : idem
ns.rail.eu.org : la NS, c’est la SNCF hollandaise. Visiblement ils ont leur propre serveur de temps (pour un service de train, ça se comprend).

Je ne serais pas surpris que de temps en temps l’on puisse tomber sur time.google.com, ou time.microsoft.com : si vous êtes anti-Gafam, ça peut être problématique…

Des serveurs NTP français, il y en a toute une liste là : https://services.renater.fr/ntp/serveurs_francais

Plus d’info : https://www.pool.ntp.org/en/use.html

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20190322200936