#18323

Art Porn sur Twitter : "… "

Tiens, voilà un exemple parfait de la progression d’une onde sans déplacement de matière : les dominos ne se déplacent pas, mais la progression de la chute si.

Toutes les ondes ou vagues font ainsi, mais sur les dominos c’est très bien visible.

https://twitter.com/artporns/status/1096816021380292608

#18228

Du gallium (métal) + des moules LEGO Minifig et hop, ça fond ;) - Arfy'z tranche du Net

Oh, trop bien !
Je n’avais jamais pensé à utiliser des moules à glaçon pour ça !

Le gallium est un métal qui font à 29,6 °C.
Il y a une blague courante qui consiste à mouler une cuillère en gallium (qui ressemble alors à une cuillère ordinaire) et à remuer son thé avec.
La cuillère fond à surprend la "victime" =D. (par contre faut pas boire le thé ensuite : c’est pas toxique comme le mercure, mais ça reste un métal lourd au même titre que l’argent, l’or ou le plomb).

À part tout ça, manipuler un métal liquide avec les doigts est assez… étrange. C’est amusant et spécial. Rien que pour ça je m’éclate à en avoir.

Le gallium peut être trouvé partout sur le net. Le miens vient d’Amazon (what else) : https://amzn.to/2BbGR7B

Attention :
Juste : notez que le Gallium est un métal de densité relativement importante (de 5,9). donc 40 g représente un volume assez faible de métal. Voyez les photos des utilisateurs, sur le lien, pour vous donner une idée. À vue de nez, je dirais que 40 g c’est environ 2 à 3 bonhommes légo, pas plus. Aussi, n’en perdez pas quand vous le manipulez.

Aussi, le Gallium fait partie de la poignée de matériaux dont le solide est moins dense que le liquide. Ça signifie que — comme pour l’eau — les cristaux solides flottent sur le métal liquide.
Ça signifie aussi que si vous stockez le gallium liquide dans un pot en verre, ce dernier va éclater quand le métal va se solidifier. Utilisez toujours un pot en plastique.

Enfin, le gallium (comme le mercure) dissout certains métaux comme l’aluminium. Ne le mettez pas dans un pot en alu : ça rongera un trou dedans.

Enjoy =)

http://www.arfy.fr/dotclear/index.php?post/2019/01/29/Du-gallium-(metal)-des-moules-LEGO-Minifig-et-hop--ca-fond--)

#17977

ColorClock

Un autre « quelle couleur est-il ? » !

Le design est vraiment sympa.

https://aure_br.frama.io/colorclock/

#17712

La machine à inventer des mots - le hollandais volant

Voilàààà.

J’ai enfin réussi à implémenter l’idée (géniale) de David Louapre (de Science-Étonnante).

C’est un générateur de mots.

Mais contrairement à un truc simple qui sort des lettres au hasard, ou même une simple alternance voyelle/consonne, ce script utilise une table de probabilités qu’ont les lettres de ses suivre les unes des autres.

C’est pour cette simple raison que les mots produits ici sonnent si bien (à noter par contre qu’il reste difficile de les lire : on hésite dessus, car ils sont inédits. Si cela montre une chose, c’est qu’à force de lire, on ne lit plus des lettres, mais vraiment des mots, ce qui est plus rapide).

Par exemple, en Français, le « q » est généralement suivi d’un « u » (à 99,005 % du temps sur certains tests – le reste du temps il est suivi d’un « a » (dans Qatar), d’un autre « q » (Saqqarah) ou d’un « n » (dans le sigle LQDN, présent dans mon dictionnaire !).

Je produits une table de probabilités pour toutes les lettres, suivies de toutes les autres.

Pour de meilleurs résultats, comme le conseille d’ailleurs David dans son article, le script analyse des séquences de 3 lettres, les lettres de début, et de fin.
Pour le Français, mon script utilise environ 80 000 mots pour construire cette table de probabilités.

Dans cet outil, le script qui produit la table n’est pas présente (elle sera publiée prochainement). Le script récupère juste la table puis construit des mots.

J’ai fait les tables pour diverses langues (français, allemand, islandais, suédois, norvégien, néerlandais, anglais, letton, italien, danois, espagnol, slovaque, portugais, albanais, ukrainien (ce dernier est en cyrillique)).

Notez que les diacritiques (éàèçâæ…) sont également pris en compte, ainsi que les caractères spécifiques à ces langues.

Je voulais ajouter d’autres langues (polonais, grec, tchèque…), mais JavaScript supporte mal l’unicode et en l’occurence… ces langues ne passent pas. D’ailleurs, certains caractères ne marchent tout simplement pas dans Unicode avec SublimeText ou Xed, donc je laisse tomber pour le moment.

J’aimerais aussi ajouter le japonais (katakanas) et le coréen (hangul). Les kana ça va être simple (si JS supporte), les hangeul un peu moins (il faudra décomposer les han, faire les tables, produire les mots, et reconstruire les han. On pourrait aussi supporter tous les han, mais le tableau serait beaucoup trop gros — là aussi, à condition que JS supporte ça).

https://lehollandaisvolant.net/tout/tools/fake-words/