Pourquoi la Russie a interdit l'usage des fours à micro-ondes ? - WikiStrike.com

#6434

MMMMMMMMouais…

Les articles de Wikistrike sont souvent très approximatifs, question science. Et je suis pas le seul à le dire, sur le coup, quelques lecteurs m’avaient mis en garde et confirmé des conneries que je dénonçait.


« Tous les autres animaux consomment la nourriture à son état naturel, non transformé »

Nope : les abeilles transforment le miel, les fourmis ont aussi un système pour stoker et pré-digérer la bouffe.

« L'invention des fours à micro-ondes et son adoption en masse par la population coïncide avec le début de l'obésité dans les nations développées du monde. »


Ainsi que de l’adoption massive de la TV, rejoint un peu plus tard par les supermarchés, les voitures et l’usage de la voiture pour se déplacer de 150 mètres au lieu d’aller à pied.
Ainsi que de la mondialisation, et des distribution de Mc Do et Coca-coco, et du nutella et tout ça.
Oui, on parle de l’après guerre. Le micro-onde n’est qu’un élément de cet ensemble.

« Le micro-onde a permis non seulement de manger davantage d'aliments favorisant l'obésité, il a aussi détruit une majorité de composants nutritionnels de ces aliments »

Qu’on m’explique comment – physiquement – une onde de basse énergie comme les micro-ondes (énergie inférieure à la lumière visible, hein) peut détruire des molécules ?
Les micro-ondes (que je sache) n’ont qu’une énergie suffisante pour remuer les molécules d’eau et quelques autres molécules. C’est ce remous qui fait produit des frottements et chauffe.
Il n’y a ni ionisation (UV/X/gamma)) ni destruction du noyau des atomes (Gamma)


« Cuire au micro-onde est, techniquement, une forme d'irradiation de la nourriture. »

Ben voyons ! Placer ses légumes au soleil aussi. Les faire chauffer au barbecue aussi (une partie est des radiations infra-rouges).

Les micro-ondes des fours sont des ondes de 2,4GHz. Comme… Le WIFI !

Si ça c’est irradier, alors on devrait tous déjà briller dans le noir. Sans compter les autres ondes électromagnétiques auquel on est soumis en permanence : radio, TV, TV satellite, WIFI, 3G, GSM, GPS, Bluetooth…

Marchez dans une foule, et vous recevez les ondes d’un bon millier de téléphones, sur vous, au travers vous.
Mettez-vous n’importe où en ville, et vous captez entre 20 et 200 réseaux Wifi à 2,4 GHz aussi.

«On regardait ça comme une sorte de miracle de l'ère spatiale dans les années 70. Peut-être qu'un jour un inventeur créera un appareil à chauffer les aliments qui n'en modifie pas radicalement la valeur nutritionnelle, mais je ne me fais pas d'illusions là-dessus»

Rien ne se pert, rien ne se crée, tout se transforme, right ?
Alors si c’est si *radicalement* modifié, c’est qu’il y a une transformation chimique non ? Où est le changement de couleur ? des texture ? de forme ? d’état ?

Le problème n’est pas le four à micro-onde.
Le problème, ce sont les plats cuisinées qu’on balance dedans ! Ça, c’est la véritable merde qu’on mange !
Ce sont les soupes lyophilisés, les pâtes à tartinés (AKA huile sucrée AKA Nutella) et les boissons lights/zéro qui ne contiennent que de l’eau, de l’aspartame et de l’acide à pH plus acide que le produit pour détartrer les chiottes (AKA Coca Cola).

« En passant, le micro-onde fonctionne comme annoncé. Il chauffe votre nourriture. Mais le mécanisme qui produit la chaleur cause des dommages internes aux structures moléculaires délicates des vitamines et phytonutriments.»

Oui : les molécules se mettent à vibrer, mais de là à les détruire, faudra qu’on me le prouve. Comme j’ai dit : si les vitamines disparaissent, d’autres choses apparaissent (tout se transforme) : un simple chimiste saura me montrer ça.

« Les minéraux sont largement non affectés »

FAUX !
La principale molécule affectée par les micro-ondes, c’est l’eau. C’est pas un minéral peut-être ?

« cependant, vous obtenez donc le même magnésium, calcium et zinc dans les aliments cuits au micro-onde que ceux cuits autrement »

Exact, mais tu te contredis.
La bouffe ne contient pas du zinc ni du calcium, mais des ions de tout ça (z’avez déjà trouvé un bout de zinc dans vos nouilles, vous ?)
Parce que sinon, autant manger sa gouttière et des caillou, ça fera des minéraux.

« Mais toutes les vitamines B importantes, les anthocyanines, les flavonoïdes et autres éléments nutritionnels sont facilement détruits par les fours à micro-ondes. »

Comme j’ai dit : donne m’en la preuve. Les micro-ondes ont des énergies simplement suffisantes pour faire vibrer les atomes au sein des molécules.
Aucune ionisation, aucune nucléolyse.

« Les gens qui utilisent le micro-onde de manière régulière sont sur la pente de maladies dégénératives et d'une permanente bataille contre l'obésité. »

Et tout le paragraphe qui va autour : c’est digne d’un commentaire de TF1 à propos du méchant Internet. Splendide : le micro-onde, responsable de tous les cancers et de tous les maux de la société.

« Le mieux est de vous efforcer de manger plus de cru. C'est ainsi que vous obtiendrez la meilleure nutrition. »

Enfin une vérité. Mais : quel rapport avec les micro-ondes ?
Si je fais chauffer mon eau aux micro-ondes, ça ne changera pas en nitro…

Bref : un baratin à la science très diffuse.
Je ne dis pas que les micro-ondes ne font rien, mais on ne peut pas transformer en merde quelque chose qui n’est pas déjà profondément merdique simplement en le foutant au micro-onde ; en d’autres mots : jetez plutôt vos plats pré-cuisinés et faites votre cuisine vous même. Ce sera déjà beaucoup mieux.

http://www.wikistrike.com/article-pourquoi-la-russie-a-interdit-l-usage-des-fours-a-micro-ondes-118732323.html