Note : impots + administratoin

#16651

Je vais encore passer pour le sale étranger qui râle sur l’administration de la France…

Mais j’avais oublié que pour se connecter sur le site des impôts il fallait son numéro fistal. Ah oui, ce n’est pas le même que celui du site de la CAF. Ni le numéro sur de Pole-Emploi. Ni celui de Manpower. Ni ton assureur. Ni… en fait t’as un numéro pour chaque truc.

Comment ça se passe en Hollande ? Bah t’as un « numéro de service des citoyens » : BSN, pour BurgerServiceSummer, qui se trouve sur la carte d’identité et qui fonctionne pour tout, partout, et dans tous les exemples donnés plus haut. Y compris un grand nombre de services « privés » (leur pôle emploi, Manpower et toutes les autres boîtes du genres, les compagnies d’assurances, banques, etc.).

Mieux, l’État centralise les informations et les concède à un service qui en fait la demande : plus besoin de formulaires à la con (date de naissance, nom…) : juste un putain de numéro et leur système ressort tout.
Ouais je sais, centralisation, bla bla… Mais cet argument est invalide : premièrement un système est plus difficile à hacker que 36 systèmes différents, mais en plus, quitte à partager les informations avec les services, autant que ça soit fait de façon informatisée.

Je sais qu’ici c’est la France et que vous avez des chevilles tellement énormes pour penser pouvoir non seulement réinventer, mais surtout ré-imaginer la roue. Je vous en supplie : ouvrez les yeux, regardez au delà de vos frontières et inspirez-vous, bon sang !
Personne n’est obligé de souffrir et de se faire chier. Y a pas un numéro sur la carte d’ID française ? Pourquoi pas utiliser ce numéro là partout, au lieu d’en inventer un à chaque nouveau service public ?

>_<

(ouais, sinon c’est de nouveau ce moment de l’année où on envoie un salaire à Macron pour qu’il puisse dîner en haut de la tour Eiffel avec Trump avec ce que t’a gagné en échange de quelques heures de ta vie… Bah.)

L'Inde bat son propre record en plantant 66 millions d'arbres en 12h - Easyvoyage

#16603

Et en France ?

Ben en France on laisse les voitures stationner sur les pistes cyclables, comme ça on continue de brûler des dinosaures décomposés pour lesquels on a payé Daesh avec des armes, et on démotive les 3 derniers cyclistes du pays à reprendre leur vélo, car c’est trop risqué de circuler sur les parking routiers latéraux, aussi appelés « pistes cyclables ».

http://www.easyvoyage.com/actualite/record-arbres-plantes-en-inde-76408?clientId=700&utm_medium=paid-social&utm_source=facebook&utm_campaign=inde-record-arbres

Par prudence, un sénateur veut rendre temporaire la loi sur l'état d'urgence permanent

#16585

Non mais lol : 31/12/2021, c’est du « permanent », faut arrêter de prendre les gens pour des cons.
Puis d’ici là, il y aura une autre attaque quelconque qui justifiera son report encore une fois.

Il ne me semble pas que la Belgique ou l’Allemagne aient mis en place une quasi-loi martiale durant des années. Ça devient ridicule.

==

J’étais à la Japan Expo la semaine dernière : évidemment, fouilles partout, y compris au corps. En réalité, c’était plutôt une grosse marade : non seulement le gars ne regarde même pas ce qu’il fait : il a "palpé" sur mon téléphone, avec batterie externe, clés, porte feuille et tout : ça aurait pu être une arme dans une boîte, il n’y aurait rien vu.

Ensuite, je vide mon sac à dos comme il demande. Une fois fini, je le regarde : il était sur son téléphone à envoyer des SMS. Gros lol.
Sans compter qu’ils emmerdaient les cosplayeurs qui avaient des armes en bois/plastique (épées, surtout) alors que dans le festival ils vendent des katana en acier trempé et des couteaux, dagues…

Le seul truc à peu près correcte niveau fouilles que je connaisse, ce sont ceux qui ont lieu à Disneyland (Paris) : rayons X, fouilles poussées, détecteur de métaux (qui semblait détecter, pour une fois). Et encore, seulement à l’entrée principale : sur le côté, c’est manuel et là pareil j’aurais pu faire passer n’importe quoi ; ou au niveau de l’Eurostar : pareil, fouilles, rayons-X…

Même pour prendre le Thalys c’est redevenu une blague : il y a bien un portique, mais ils ne s’en servent pas et ils ne contrôlent plus quand le temps presse. Sans compter les militaires partout avec leurs fusils désarmés et les munitions sous clé (si y en a).

L’état d’urgence ça sert juste à envoyer les flics saccager le domicile des "gêneurs" qui font un peu trop de bruits lors des manifs, histoire de réprimer les révoltes dans une démocratie en ruine.

https://www.nextinpact.com/news/104770-par-prudence-senateur-veut-rendre-temporaire-loi-sur-etat-durgence-permanent.htm

Benjamin Bayart sur Twitter : "La loi allemande créait un régime de conservation de 3 mois (1 an en France).Une cour allemande a tranché : c'est contraire au droit EU. https://t.co/XbmNK5HEp9"

#16557

La France a un des services de renseignements les plus puissants du monde, ce n’est pas nouveau. On sait d’où ça vient, mais le pire dans l’histoire c’est que… ça s’arrête là.

De ce qui est arrivé jusqu’à moi, tous les gus qui ont voulu faire le débiles avec des armes ou des bombes étaient connus des services de renseignement… Mais aucun n’était sous surveillance, aucun n’a visiblement eu un raid chez lui (par contre les innocents qui se sont fait défoncés leur portes…).

Y a bien une raison qui font que les gens soient placés sur des fichiers S ou autre, non ? On parle de *terrorisme* quand même : un truc assez grave, me semble-t-il : j’ose penser qu’on atterrit pas sur ces listes sans une bonne raison.
Et cette bonne raison, n’est-t-elle pas suffisante pour finir par une arrestation ?

Je sais pas moi : si le mec est surveillé parce qu’il a acheté des armes, ben on va le voir (obtenir un papier pour vérifier chez lui doit pas difficile, avec ce motif), on découvre ses armes, on l’embarque. S’ils peuvent fliquer les réseaux P2P pour choper ceux qui téléchargent Plus Belle La Vie, ils peuvent bien choper aussi ceux qui achètent des armes, faut pas déconner.

Et puis les armes viennent bien de quelque part : on va pas me faire croire qu’avec toutes les sécurités qu’il y a aux frontières, à la poste, dans les hub de voyageurs et ailleurs (rayons X et consorts) qu’ils ne savent pas détecter des armes qui arrivent sur le territoire.

Bref, en France on flique, on a que ça comme mot à la bouche, mais y a aucun résultat.

https://twitter.com/bayartb/status/879239106231980034

Le projet de loi sur l’état d’urgence permanent approuvé par le Conseil d’État

#16548

Il y avait un commentaire sur mon site au début de l’état d’urgence qui disait « je ne savais pas qu’on était dans l’état d’urgence permanent » et un autre où était dit qu’on pourrait commencer à râler après une première prolongation, notant que la mise en place de l’état d’urgence était justifié juste après les attentats.

Si je comprends bien… maintenant on peut le dire ? Et on peut râler, là, c’est bon ?

>:(

https://www.nextinpact.com/news/104622-le-projet-loi-sur-letat-durgence-permanent-approuve-par-conseil-detat.htm

Des différences fondamentales entre Américains et Français | FrenchWeb.fr

#16527

l’interlocuteur aux États-Unis part avec un crédit de confiance a priori. En France, on part de zéro et la relation de confiance se construit au fur et à mesure. […] cette culture de confiance et du partage […] se manifeste dans la liberté d’organiser son travail: peu importe la manière, […] c’est le résultat qui compte.

+1

Dit autrement : pourquoi vouloir embaucher des gens intelligents (ie qualifiés, ie qui savent bosser) si c’est pour leur dire comment ils doivent bosser ?

Le poste où je suis actuellement est le premier où je suis virtuellement libre de faire comme je veux, du moment que le résultat est là.
Quand on arrive dans la boîte, ce sont les anciens qui enseignent comment ils font. Généralement on commence donc avec une méthode éprouvée, qui marche, mais qui n’est pas optimisée personnellement.
Ce n’est qu’après qu’on se met à essayer de nouveaux trucs, à fabriquer nos méthodes et concevoir nos outils.

Inutile de dire que ceux qui continuent d’appliquer aveuglément les méthodes des autres après des années y arrivent sans plus, alors que ceux qui développent leur propres méthodes et qui s’approprient leur métier vont beaucoup plus vite.
Dans ma boîte on a cette liberté de faire comme on veut et c’est clairement un gros point positif.

(Pour donner un exemple, si vous avez vu/lu Harry Potter : s’approprier le travail, c’est ce que fait le Prince de Sang-Mêlé : il refuse de suivre les instructions dictées par le bouquin et fait appelle à son talent pour trouver une méthode plus efficace, ce qui dans cet exemple là, paye très bien).

http://www.frenchweb.fr/des-differences-fondamentales-entre-americains-et-francais/293311

TRIBUNE. La désinformation scientifique va-t-elle rentrer à l'Elysée ? - Sciencesetavenir.fr

#16505

Pff… Mais c’est quoi ce bordel aujourd’hui ?

Et la prochaine, c’est quoi ? Mettre Philip Morris au ministère de la santé ?

Mouais enfin… je m’énerve pour rien. Ils ont bien mis Rotschild à l’Élysée et Areva en premier sinitre, donc je vais me taire, ça leur pourrait leur donner des idées.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/tribune-la-desinformation-scientifique-va-t-elle-rentrer-a-l-elysee_113628?xtor=RSS-16

Photo - Google+

#16431

La vidéo en local : https://lehollandaisvolant.net/files/gvo605d4jqcslx2g.mp4

La violence des policiers, en France, 2017.

(non ce n’est pas de la « violence policière », c’est de la « violence des policiers ». L’institution n’y est pour rien, ce sont (certaines) des personnes qui la composent.)

https://plus.google.com/photos/photo/106898252947046310962/6415627649430558386?icm=false

Note : aux partisans de Mélenchon qui râlent

#16400

JLM n’a pas voulu donner de consigne de vote. Et ça vous plaît pas.

Putain.

Je vous pensais quand même plus intelligents que ça : vous avez donc besoin d’un guide pour vous dire quoi faire ? C’est à ce niveau là que vous êtes tombés ?

JLM a fait son devoir. Ça n’a pas suffit car la majorité des gens préfère rester soit dans le marasme actuel, soit refaire les erreurs du passé.

Est-ce que c’est sa faute ? Est-ce que c’est celle de Hamon ? Non et non.

Ça s’appelle la République : chacun vote pour qui il veut et compte les voix à la fin.
Ça peut-être soit pour la personne qu’il préfère, pour le parti qu’il préfère, soit pour les idées qu’il préfère, soit pour une combinaison des trois qui reflète ses intérêts ou bien celles du Pays où il vit ; ça n’a pas d’importance. Chacun fait comme il veut, mais tous sont tenus de respecter ça.

Mais on dirait que vous n’avez pas compris cela.

En ne donnant pas de consigne, JLM fait un geste assez intelligent, qui fera, je pense, avancer la société bien plus que s’il avait donné une consigne.
En ne donnant pas de consigne, il pousse en effet les gens à choisir par eux-mêmes. À s’informer. À assumer.

Les candidats qui s’attentent à ce que leur partisans les suivent à la lettre ne veulent pas gouverner une assemblée de citoyens. Ils veulent diriger une bergerie pleine de moutons, prêt à suivre le berger jusque dans la gueule du loup.

Ouais, vous faites ce que vous voulez : entre voter Macron, voter LePen, voter blanc ou nul et ne pas voter, vous êtes libres. Vous faites ce que vous voulez. C’est pas beau ça ? Si.

Alors réveillez-vous : lisez les programmes des deux guignols qu’il reste à départager. Regardez, et faites une liste de ce qui vous plaît, ce qui vous est favorable, ce qui est favorable à la France. Pondérez tout ça et voyez émerger le candidat qui vous convient. Votez enfin, en regard de tout ça, dans 15 jours.

Franchement, est-ce vraiment à moi de vous apprendre la liberté ? le vote ? d’être responsable devant ses propres choix ?
Faites honneur à vos cours d’éducation civique, bordel. On n’en a pas eu beaucoup, sûrement autant qu’on nous demande de participer à la vie politique, mais c’est pas une raison pour ignorer tout et s’attendre à ce que les autres vous disent quoi faire.

Soyez libres, pour une fois. On le peut encore.

ÉDIT :
Enfin, je dirais que ne pas savoir quoi faire à ce stade, ce n'est pas grave.
Je sais bien que depuis tout petit on puni, humilie et juge celui "qui ne sait pas", mais ici c'est la vraie vie, pas celle anxiogène et basée sur la compétition qu'on nous apprend à l'école.

Ne pas savoir, ce n'est pas grave. S'en foutre l’est un peu plus.

Comme j'ai dit, chacun a le pouvoir de lire, se renseigner, discuter, réfléchir pour arriver à se décider.
Même si c'est avec un papier et un crayon en listant les "pour" et "contre" de chaque candidat : c'est comme ça que ça devrait se faire, c'est simple et efficace.