Estonia To Become The World’s First Free Public Transport Nation

#17432

Pendant ce temps là en Estonie, les transports publics deviennent véritablement publics...

Dans Tallinn, c'est financé par les impôts locaux, qui couvrent le coût.

J'imagine que c'est le genre de choses rendues possibles quand les politicien déjà surpayés et vivant sur les fonds publics bossent ailleurs que dans des monuments historiques dorés. Mais je peux me tromper.

https://popupcity.net/estonia-to-become-the-worlds-first-free-public-transport-nation/

Comment les grandes villes européennes luttent contre la pollution

#16872

Et on dirait bien que ni à Copenhagen, ni à Oxford, ni à Londres, ni à Oslo, ni à Hambourg, ni à Berlin, ni à Bruxelles, ni à Amsterdam, ni à Madrid les gens sont tous subitement morts de devoir laisser la voiture à la maison…

Ce que je veux dire (et l’article aussi) c’est que y a pas de miracle pour un air plus respirable et une meilleure qualité de vie. Pas de miracle, juste un effort.

Voyez-y une attaque contre les voitures si ça vous chante.
Mais quand je vais à Paris et que je vois le bordel que c’est, je pourrais aussi parler d’attaque : à mes poumons, à mes oreilles, à mes yeux (si c’est pas carrément à mes tibias…).

Pis merde : y a clairement pas photo : aller voir à Bruxelles ou à Amsterdam (les deux villes les plus proches dont ils parlent dans le texte) : les gens sont quand même nettement moins stressés qu’à Paris. Je ne pense pas que ce soit une coïncidence…

Et même pas besoin d’aller à l’étranger : n’importe quelle ville où les centres villes sont des espaces piétons où on ne risque pas sa vie à marcher librement, les gens sont nettement plus posés (et reposants). J’ai pu voir Chartres, la semaine dernière Poitiers, mais j’ai aussi vu que c’était sur la même voie Metz et à Lyon, par endroits.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/14/comment-les-grandes-villes-europeennes-luttent-contre-la-pollution_5201112_3244.html

Fin des frais d'itinérance le 15 juin en Europe, tout ce qu'il faut savoir

#16406

D'une idée simple, supprimer les frais de roaming dans l'Union européenne, les institutions ont accouché d'un système compliqué.

Par définition d’une institution gouvernementale :p

Bon récap, sinon.

https://www.nextinpact.com/news/104117-fin-frais-ditinerance-15-juin-en-europe-tout-ce-quil-faut-savoir.htm

Les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne

#15674

Et maintenant t’as la France, les P-B qui veulent pareil (ou plutôt les partis nationalistes), et l’Irlande qui veut une réunification.
Aussi, l’Écosse était très largement contre le Brexit, contrairement aux deux autres régions du R-U : qui risque de faire grincer des dents aussi.

Ça va être beau, dans les mois/années qui viennent \o/.

==
Et vu que je suis là pour donne mon avis, le voilà.

L’UE est et était un moyen de mettre en place une coopération, sur tous les plans, entre les États membres : les frontières ont sautées.

Commencer par sortir de ça pour retourner dans son coin, c’est juste dommage.
Politiquement, il y a quelques avantages, mais humainement et socialement, pour le simple citoyen, je ne vois que des inconvénients.

En France où une bonne partie de la population est quand même largement bénéficiaire de l’UE, directement ou indirectement, si référendum il y a, j’espère que les gens réfléchiront un peu avant de voter.

(Je sais, dire « j’espère que les gens réfléchiront » c’est pas bien malin, mais c’est encore autorisé…)

http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/06/24/le-calendrier-et-les-modalites-de-la-sortie-du-royaume-uni-de-l-union-europeenne_4957064_4872498.html