L’Estonie, nouveau modèle d’Etat-nation à l’ère numérique ?

#17884

Très instructif.

« Imaginez un pays où l’Etat n’a pas le droit de demander deux fois dans une vie la même information au citoyen. Imaginez un pays où toutes les démarches se font en ligne avec une carte unique […]. Imaginez un pays où vous pouvez voter du fond de votre canapé en quelques minutes, souscrire un emprunt sans sortir de chez vous. »

Si l’estonie est trop loin, allez en Hollande. J’en ai déjà parlé~

Un seul numéro (inscrit sur la carte d’ID) associé à votre ID/mot de passe permet de tout faire dans l’administration. Pas besoin de tout décliner votre pédigré sur 5 feuilles de papier : on entre son numéro et vous voilà connu du service désiré : mairie, sécu, emploie, ambassade…

En 2012, je suis parti vivre là-bas (je suis revenu en 2014).

Il m’a fallu 10 minutes pour m’inscrire là bas : je vais à la mairie, dire que je m’installe sur le territoire, je donne ma carte d’ID à un monsieur au guichet, une signature (sur un écran tactile) et tout est fait. Aucun papier. Je suis automatiquement inscrit sur les listes électorales, les listes de réserviste de l’armée (les personnes susceptibles d’être appelées en cas de guerre), la liste des personnes actives (leur pôle-emploi).

Quelques jours après, je reçois une liste de prestataires de sécurité sociale (oui, c’est privé — et cher…) et je n’ai qu’à en choisir un.

Les boîtes d’intérim (et les employeurs) ont mon dossier aussi (ou du moins l’extrait des informations qui leur concernent) : l’impôt étant prélevé à la source (comme dans tous les pays modernes), ils sont automatiquement mis en relation avec le fisc.

Tout ça en 10 minutes.

À mon retour en France, non content de me faire dire à la sécu que je n’ai rien à foutre sur le territoire Français (j’invente rien), je mets aussi 9 mois à recevoir à ma carte vitale (que je n’ai d’ailleurs, depuis, jamais pu mettre à jour : leurs bornes ne fonctionnent jamais… comme si j’avais à mettre à jour ma carte bancaire ou ma carte d’abonnement de train…).

À part ça, je tape gratuitement sur l’administration française, je sais…

… à quand un blogueur Estonien ?

https://usbeketrica.com/article/en-france-l-administration-sert-l-etat-en-estonie-elle-sert-le-citoyen

Estonia To Become The World’s First Free Public Transport Nation

#17432

Pendant ce temps là en Estonie, les transports publics deviennent véritablement publics...

Dans Tallinn, c'est financé par les impôts locaux, qui couvrent le coût.

J'imagine que c'est le genre de choses rendues possibles quand les politicien déjà surpayés et vivant sur les fonds publics bossent ailleurs que dans des monuments historiques dorés. Mais je peux me tromper.

https://popupcity.net/estonia-to-become-the-worlds-first-free-public-transport-nation/

Comment les grandes villes européennes luttent contre la pollution

#16872

Et on dirait bien que ni à Copenhagen, ni à Oxford, ni à Londres, ni à Oslo, ni à Hambourg, ni à Berlin, ni à Bruxelles, ni à Amsterdam, ni à Madrid les gens sont tous subitement morts de devoir laisser la voiture à la maison…

Ce que je veux dire (et l’article aussi) c’est que y a pas de miracle pour un air plus respirable et une meilleure qualité de vie. Pas de miracle, juste un effort.

Voyez-y une attaque contre les voitures si ça vous chante.
Mais quand je vais à Paris et que je vois le bordel que c’est, je pourrais aussi parler d’attaque : à mes poumons, à mes oreilles, à mes yeux (si c’est pas carrément à mes tibias…).

Pis merde : y a clairement pas photo : aller voir à Bruxelles ou à Amsterdam (les deux villes les plus proches dont ils parlent dans le texte) : les gens sont quand même nettement moins stressés qu’à Paris. Je ne pense pas que ce soit une coïncidence…

Et même pas besoin d’aller à l’étranger : n’importe quelle ville où les centres villes sont des espaces piétons où on ne risque pas sa vie à marcher librement, les gens sont nettement plus posés (et reposants). J’ai pu voir Chartres, la semaine dernière Poitiers, mais j’ai aussi vu que c’était sur la même voie Metz et à Lyon, par endroits.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/14/comment-les-grandes-villes-europeennes-luttent-contre-la-pollution_5201112_3244.html

Fin des frais d'itinérance le 15 juin en Europe, tout ce qu'il faut savoir

#16406

D'une idée simple, supprimer les frais de roaming dans l'Union européenne, les institutions ont accouché d'un système compliqué.

Par définition d’une institution gouvernementale :p

Bon récap, sinon.

https://www.nextinpact.com/news/104117-fin-frais-ditinerance-15-juin-en-europe-tout-ce-quil-faut-savoir.htm