Faute d'enseignants suffisants, les futurs profs pourraient être recrutés dès bac +3

#17452

Y a largement assez de gens qui veulent faire prof (moi y compris :p).

Mais être traité comme de la merde par la hiérarchie et le ministère, être payé comme de la merde, et n’avoir qu’un rôle d’enseignant sans être éducateur, je comprends que ça démotive.

Ah et puis… ils voulaient pas supprimer des postes ? On m’avait menti ?

De toute façon le classique « mais on ne trouve personne pour ce poste » n’est pas compliqué à résoudre : proposez un salaire. C’est pas compliqué… Et ça vaut pas seulement pour les enseignants dans le public, mais partout.

Si vous voulez un ninja-ingénieur-archéologue-chef étoilé, c’est possible : certains seraient prêt à passer tous les diplômes nécessaires, si c’est pour 1 M€ par mois après l’embauche^^. Mais pas pour un stage de 3 semaines non-rémunéré, faut pas déconner.

https://mobile.francetvinfo.fr/bac/faute-d-enseignants-suffisants-les-futurs-profs-pourraient-etre-recrutes-des-bac-3_2788159.html

Interdiction du portable à l’école : vers une extension aux tablettes et montres connectées

#17430

Ils feraient mieux de se mettre à la pédagogie, pour une fois, et rendre les cours plus intéressants que les téléphones.

Un système qui est sensé distribuer du savoir, mais interdire l’accès à Internet, c’est un peu… contradictoire, non ?

https://www.nextinpact.com/news/106673-interdiction-portable-a-lecole-vers-extension-aux-tablettes-et-montres-connectees.htm

Contre la fraude au bac, l’Éducation nationale continue de miser sur les détecteurs de portables - Next INpact

#15595

Ben oui, faut bien que les jeunes apprennent tout par cœur : dans la vraie vie, le portable est interdit, internet est interdit, la doc et les manuels sont interdits aussi.

Plutôt que d’empêcher les jeunes de chercher les réponses en ligne, ils feraient mieux de leur apprendre à trouver l’information en ligne (en ligne ou ailleurs, en fait : les bouquins ne seraient pas bourrés de formulaires à la fin si ça ne servait à rien…).

Combien de gens connaissent le site Wolfram Alpha par exemple ? Ce site est une mine d’or pour trouver/résoudre/comprendre/tracer des équations/fonctions/graphiques en math, en physique et même en histoire/littérature/société…

https://www.nextinpact.com/news/100234-contre-fraude-au-bac-l-education-nationale-continue-miser-sur-detecteurs-portables.htm

Le rêve fou d’un numérique éducatif déconnecté d’Internet ! | Culture numérique

#15537

C’est comme dans Harry Potter, quand le ministère débute son virage fasciste avec son mouvement du « mais si, tout va bien » très répressif envers tous ceux qui disent qu’au contraire tout va mal (y compris en interdisant groupes de discussions, journaux et personnes qui parlent de ça).

Ça se passe quand Ombrage décide d’interdire les séances pratiques de cours de défense contre les forces du mal : uniquement des bouquins, simples, édulcorés et des cours théoriques. La pratique, selon elle, n’est pas nécessaire car il n’y a rien "dehors" qui puisse nécessiter l’emploi de défense contre les forces du mal.

De plus, encore selon elle, le but de l’école n’est pas de vous protéger dehors, mais de vous faire passer et valider l’examen. Rien de plus.

On pensera ce qu’on voudra, mais du « mais si, tout va bien » (vision de Hollande de la France il y a à peine quelques jours), alors qu’au contraire tout va mal (chômage, inflation, dette, corruption, grèves…) aux cours édulcorés, doux comme des barbapapa fait à 90% de vent, on peut trouver beaucoup de similitudes.

Si on pousse encore, le grand méchant contre lequel le gouvernement se bat est la liberté, le grand méchant Internet (il y a des cours clairement anti-Internet désormais) et la réflexion personnelle (alors que dans H-P c’était pas Voldemort (quel Voldemort ?) mais plutôt les anti-gouvernement, les « indésirables » du système).

L’école ne sert pas dans la vie, il sert à obtenir un examen. Ce n’est plus leur problème si l’examen ensuite ne sert à rien, car ils auront fait ce pourquoi ils sont là.