Mastodon

#16597

Donc les appels téléphoniques en Turquie commencent par un message de propagande du prési… dictateur.

Ah, c’est beau.
Heureusement que Sarko n’est plus président, sinon il l’inviterait à l’Élysée. Owait, on me dit que Macron a invité Trump, ce qui est tout aussi affolant.

https://mastodon.social/users/paulfree14/updates/3774733

The Shadow Doctors - The New Yorker

#15908

« In the past five years, the Syrian government has assassinated, bombed, and tortured to death almost seven hundred medical personnel, according to Physicians for Human Rights, an organization that documents attacks on medical care in war zones. »

C'est ça, Assad c'est le gentil hein, vous avez raison.

http://www.newyorker.com/magazine/2016/06/27/syrias-war-on-doctors

La Turquie bloque Wikileaks pour tenter de limiter les révélations - Politique - Numerama

#15856

Quelque chose à cacher, monsieur le dictateur ?

Pas son incompétence en tout cas : Wikileaks reste accessible depuis partout ailleurs, et aucun doute que certains sujets seront repris par la presse, les blogs, et les réseaux sociaux. Alors à moins de bloquer la presse, les blogs et les réseaux sociaux, bloquer juste Wikileaks ne fera que le ridiculiser encore plus.

http://www.numerama.com/politique/183868-la-turquie-bloque-wikileaks-pour-tenter-de-limiter-les-revelations.html

Robert Mackey on Twitter: "Ideology of Erdogan supporters does not matter, only that they were part of a majority of voters, that's democracy https://t.co/LD6JCruW0H"

#15832

Ideology of Erdogan supporters does not matter, only that they were part of a majority of voters, that's democracy.

Exactement. Il s'agit juste d'assumer tout ça après.

Après faut pas confondre "démocratie" avec "droits de l'homme". Si un peuple veut un régime oppressant qui exécute tous les opposants, c'est son droit. Ça signifie simplement que ce peuple est contre les droits de l'homme.

La seule chose légitime à faire de l'extérieur, c'est protéger ces opposants, directement en allant les chercher, ou indirectement avec, par exemple, un embargo international. Pour le reste on n'a pas de légitimité à s'opposer au choix de ce peuple.

Dit autrement, il est parfaitement incohérent d’être pour la démocratie mais de vouloir s’opposer à la volonté populaire.

Par exemple, si la France vote à 81% pour une restriction drastique des libertés comme le montrent certains sondages, qu’il en soit ainsi. Je n’ai pas la légitimité de changer ça. Personne, individuellement n’a ça.
Ce qu’il me reste en revanche, c’est la possibilité de quitter pays, et c’est tout.

https://mobile.twitter.com/RobertMackey/status/754778874932846592

Maître Mô sur Twitter : "On en est là... https://t.co/D7Vd0NLu26"

#15529

La nouvelle justice française : on reproche a des manifestants d’avoir chez eux un document qui explique quels sont leur droits. Et les avocats (auteur du document) pourraient alors être considérés comme complices et encourageant la violence.

Oui, on en est là.
C’est beau hein ?

En fait je ne sais même pas pourquoi ils s’encombrent encore avec la justice : si ça les dérange tant, qu’ils mettent le pouvoir judiciaire avec les deux autres entre les mains de Valls, comme ça ce sera fait.