MA CHAÎNE RISQUE DE FERMER 🔥 - YouTube

#17954

Y a un commentaire d’un avocat qui est à lire et qui modère un peu tout ça : https://www.youtube.com/watch?v=RJTPYL-iZlM&lc=UgxtmJ48ELPkLqrPc4d4AaABAg

Ceci dit, le simple fait qu’il (les dépités européens & les ayants-droits) considèrent que l’apparition d’un logo dans une vidéo constitue une enfreinte au droit d’auteurs, c’est déjà trop.

Si je traverse la ville en filmant, il suffit que la porte d’un commerçant soit ouverte quand je passe pour qu’un peu de musique s’échappe : paf, la vidéo est une enfreinte (en fait, même pas besoin de prendre une vidéo : si ça arrive, le commerçant est attaquable pour enfreinte : https://www.techdirt.com/articles/20071005/094552.shtml )

Navré, mais le monde ne fonctionne pas comme ça.

Qu’on n’ait pas le droit de re-publier l’intégralité d’une œuvre, c’est normal. Mais pour 10 secondes ? Dans une vidéo de 10 minutes ?

Mais on va bien voir où cette directive de protection de la création va mener : toutes les vidéos seront simplement des gens parlant devant un fond noir. Ou bleu. Pas magenta : cette couleur est propriétaire. Tout comme d’autres couleurs, d’ailleurs.

Ça va être réglé…

Droit voisin des éditeurs de presse en ligne : les sénateurs PS rêvent de 50 ans de rémunération

#17781

HAHAHA !

Vous vous souvenez de ça : https://lehollandaisvolant.net/?d=2018/09/14/14/13/19-directive-du-droit-voisin ?

Ben les 5 ans déjà ridiculement longs c’est encore trop court pour ces vieux cons : ils veulent 50 ans.

N’empêche, c’est pas plus débile que les 70 ans pour le droit d’auteur. Et il s’agit de 70 ans après la mort de l’auteur.

https://www.nextinpact.com/news/107055-droit-voisin-editeurs-presse-en-ligne-senateurs-ps-revent-50-ans-remuneration.htm

Bethesda interdit la revente d’un jeu d'occasion et menace de poursuites | Journal du Geek

#17679

Imaginez que le constructeur de votre voiture vous interdit de revendre votre voiture quand vous décidez de la changer, et vous menace de poursuites quand vous publiez une annonce sur leboncoin.

Bah voilà.

(PS : et qu’en plus, quand ça fait scandale, ils sortent « ah mais non, heu, en fait, c’est pour protéger l’acheteur, je crois, un ptit peu »).

ÉDIT : oui j’ai lu l’article, et en réalité l’éditeur n’accepte pas que le jeu soit revendu hors de ses circuits (le jeu est indiqué comme neuf et apparemment il était toujours sous blister, donc effectivement neuf car jamais servi et même pas déballé).

Je me permet de plus de faire l’hypothèse que l’éditeur a donc trouvé ça comme excuse pour ne pas qu’on fasse l’amalgame que j’ai fait (et donc ne pas se faire allumer grâce à une pirouette). Ceci n’est qu’une hypothèse ne veut absolument rien dire.

Par contre, si on voit plus loin que l’article, on sait que l’idée d’interdire les jeux d’occasion existe chez les constructeurs et les éditeur :

Chez Sony : http://www.gameblog.fr/blogs/dopamine/p_98605_sony-interdit-la-revente-de-jeux-sur-playstation-4 (plus ou moins appliqué)

Chez Crosoft : http://www.lefigaro.fr/jeux-video/2013/06/20/03019-20130620ARTFIG00396-xbox-one-face-a-la-colere-des-joueurs-microsoft-fait-marche-arriere.php (retirée face à la grogne des joueurs)

Pour le moment, le porte feuille des joueurs permet encore de peser dans les décisions des éditeurs, a posteriori : il faut que ça gronde pour qu’ils se bougent.
Mais je vois bien venir le moment où ça sera « de toute façon quoi qu’on fasse, tu achèteras quand-même alors ta gueule et consomme », surtout si tous les constructeurs et éditeurs ont les mêmes pratiques (entente commerciale ?), et que les éditeurs ne pourront plus utiliser la liberté de revendre des jeux d’occasion comme argument de vente.

Voilà.

https://www.journaldugeek.com/2018/08/13/bethesda-interdit-revente-dun-jeu-doccasion-menace-de-poursuites/

La CJUE rappelle qu’une photo ne peut être pompée d’un site sans autorisation

#17676

Encore content qu’en france il y a des exceptions : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006278917&cidTexte=LEGITEXT000006069414

L’auteur ne peut interdire :
[…]
Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :
[…]
Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées

https://www.nextinpact.com/news/106921-la-cjue-rappelle-quune-photo-ne-peut-etre-pompee-dun-site-sans-autorisation.htm

Netflix France : quels films et séries quittent le catalogue en août 2018 ? - Pop culture - Numerama

#17629

Le streaming et internet c’est cool : on peut regarder ce qu’on veut quand on veut.
Netflix : « alors mettons hors ligne ça, et ça, et ça, et ça… ».

Une solution face au "partage criminalisé", avez-vous dit ? Lol.

https://www.numerama.com/pop-culture/396799-netflix-france-quels-films-et-series-quittent-le-catalogue-en-aout-2018.html

Bill Donahue sur Twitter : "This is a fun one.A federal court has ordered the U.S. Postal Service to pay $3.6M in #copyright damages over a cringe-worthy mixup: Accidentally using a Las Vegas replica of the Statue of Liberty on billions of stamps.… https://t.co/iAClFIXKrS"

#17550

Vous imaginez si le dessinateur de la Marianne attaquait la Poste en justice, parce cette dernière utilise la Marianne sur ses timbres, et que la France considérait ça comme une violation de propriété intellectuelle ?

Ben aux USA ils font ça. Et, la cour fédérale veut faire payer 3,6 millions de dollars à USPS, les service's postaux des États-Unis, au sculteur d'une réplique de la statue de la liberté dont l'image est mise sur un timbre.

Ce qui est grandiose, c'est que l'on parle bien d'une réplique de la statue de la liberté. Donc le sculpteur fait une copie, mais toi, tu peux pas dessiner cette répliqué.

C'est beau la dictature du droit d'auteurs, ou #copyreich

https://www.twitter.com/Bill__Donahue/status/1013857157526249478

Congress' Latest Move to Extend Copyright Protection Is Misguided

#17398

Ah oui, et après la Sacem qui extorque les créateurs libres, le congres américain (enfin… les ayants droits et leur lobbys, quoi) veulent à nouveau étendre la période de rentabilité des œuvres datant d’avant 1972.

Il y a 20 ans, ceci avait (de façon officieuse) permis à des œuvres très rentables, comme Mickey, de continuer à être copyrighté avant d’être libéré dans le domaine public. L’extension du droit d’auteur était alors de +20 ans.

Aujourd’hui, la nouvelle extension poussera donc la limite à la date de décès de l’auteur + 144 ans.

Y a pas à dire, les artistes vivent vraiment longtemps, aux USA…

No doubt, the beneficiaries of these gifts will be grateful to Congress, and show their gratitude in the campaign-finance-ways of Washington. Equally without doubt, this is not what a system meant to “promote the Progress of Science” was ever intended to be.

C’est sûr.

Et quand on voit les bénéfices de l’empire Disney (15 milliards, pour un CA de 55 G$), on s’imagine pourquoi ils refusent de libérer Mickey…

(merci Yves pour le l’info et pour ce lien vers le projet de loi : https://www.congress.gov/bill/115th-congress/senate-bill/2393/text )

https://www.wired.com/story/congress-latest-move-to-extend-copyright-protection-is-misguided/