Piranha Solution Eats Stuff - YouTube

De la solution piranha à l’œuvre.

C’est un mélange d’acide sulfurique et d’eau oxygénée. Ce qui est tellement spectaculaire avec ça, c’est que cette solution est presque magique.

L’acide sulfurique seul est très corrosif. Si on en verse sur un morceau de sucre, ce dernier est entièrement carbonisé en une minute.
L’acide sulfurique déshydrate le sucre : la molécule de sucre (contenant du carbone, de l’oxygène et de l’hydrogène) se voit donc dépouillé de son oxygène et de son hydrogène. Il ne reste alors que le carbone pure : qui est noire.

Sauf que dans la solution piranha, on a de l’eau oxygénée : au contacte du carbone, ils libère son oxygène qui va transformer le carbone en dioxyde de carbone gazeux, et ne subsiste alors que de l’eau.

À la fin, si la solution est suffisamment abondante et bien dosée, elle est aussi claire et transparente qu’avant y avoir introduit le sucre, tout en étant passé par un stade bouillonnant d’une noirceur infernale. Bref, c’est magique.

Je pourrais l’ajouter à cette liste : https://couleur-science.eu/?d=368ee7--13-produits-chimiques-les-plus-puissants-ou-instables

#20510  

https://www.youtube.com/watch?v=4WOKQMOyYoU

@physicsfun on Instagram: “Salt Fractionation: two liquids that won’t stay mixed! Acetone (dyed blue) floats on top of the higher density salt water (dyed orange).…”

Whoa : en dissolvant du sel dans un mélange d’eau-acétone, l’acétone se sépare de l’eau.

L’eau et l’acétone peuvent se mélanger normalement, mais si on ajoute du sel au mélange, l’eau se combine préférentiellement au sel et l’acétone remonte à la surface (par différence de densités).

Dans la vidéo, l’acétone est teinte en bleue et l’eau salée en orange..

#18645  

https://www.instagram.com/p/Bx0GsjZBSS8/

@physicsfun on Instagram: “Tork Kinetic Sculpture: the motion of this 1975 vintage kinetic art may seem random at first, but it is actually three modes of motion…”

3 modes d’oscillation…

Perso ça me fait penser au mode de vibration des atomes dans une molécules :
– les liaisons atomiques peuvent osciller en longueur
– les liaisons atomiques peuvent osciller sur les côtés
– les atomes peuvent tourner autour de leur liaison atomique (visible quand on parle de groupes d’atomes dans une molécule).

#18596  

https://www.instagram.com/p/BxTFVhHH_XT/

[commentaire] - C’est quoi le pH ? - Couleur-Science

Ah oui, c’est important : quand on dilue un acide, on verse toujours l’acide dans l’eau et pas l’inverse.

(je recopie mon commentaire ici :)

La dissolution d’un acide dans de l’eau libère de l’énergie (chaleur).

Si on verse l’acide dans l’eau, la chaleur se dissipe très bien dans l’intégralité de l’eau.
Si on verse de l’eau dans l’acide, la faible quantité d’eau (par rapport à l’acide, initialement) absorbe beaucoup de chaleur, peut bouillir et projeter de l’acide partout. C’est très dangereux.

Une façon de s’en souvenir :
On met l’acide dans l’eau, car il y a un « A » dans « eau ».
Par contre, on ne met pas d’eau dans l’acide, car il n’y a pas d’O [eau] dans « acide ».

(Et du coup, pareil pour les bases)

Ça semble logique de mettre le soluté dans le solvant, mais on ne le fait pas toujours pour autant. Certains mettent le sucre ou le cacao avant de verser le lait ou l’eau.

Si de la poudre de cacao partout c’est seulement chiant, avoir des éclaboussures d’acide partout, c’est dangereux : l’acide peut détruire votre carrelage, vos vêtements, vos mains, vos yeux, vos cheveux et/ou y mettre le feu.

Ça fait partie des règles qu’on doit toujours avoir en tête, tout comme « une arme est toujours chargée (jusqu’à ce qu’on ait vérifié) » ou (en ferronnerie) « le fer est toujours chaud » (car généralement, on ne se brûle pas sur un fer chauffé au rouge/jaune, mais toujours sur un bout de métal à largement assez chaud pour faire fondre votre main, mais pas assez pour briller rouge)…

(ça vaut aussi pour l’eau de la douche (toujours faire couler l’eau froide avant), un fer à repasser, une casserole…)

#18554  

https://couleur-science.eu/?d=ffacb1--cest-quoi-le-ph#id9fbd4b

Le cimetière des éléments | La Forêt des Sciences

C’est vrai ça : y a pas de « lavoisium », en honneur au père de la chimie.

Mais bon : c’est le découvreur qui nomme sa découverte (en suivant quelques règles, quand-même). Si vous voulez en nommer un d’après Lavoisier (ou un autre), il faut d’abord créer l’élément en question :p

#18225  

https://laforetdessciences.wordpress.com/2019/01/28/le-cimetiere-des-elements/

chou-rouge-ph.jpg (image) - 1210x1613px

~ Expérience du soir ~

Si vous faites cuire du chou rouge dans de l’eau, récupérez l’eau de cuisson !
Mettez-en sur une assiette ou dans un verre et ajoutez du vinaigre : le liquide vire du violet au rose. C’est juste magnifique, et absolument sans risque, même pour des enfants.

(ce qui suit est plus dangereux, faites le devant vos enfants seulement si vous savez ce que vous faites, mais ne les laissez pas faire ni toucher la soude)

Si comme moi vous avez de la soude (hydroxyde de sodium, « lessive de soude », pas le bicarbonate de soude), mettez-en un peu dans le jus de chou : ce dernier vire au vert ! Si vous en versez beaucoup, il virera au jaune !

Mieux ! Dans ce bécher sur la photo (oui mes verres sont des béchers), j’ai versé de l’eau de cuisson de chou rouge (un peu dilué). J’ai ajouté du vinaigre, puis j’ai ajouté de la soude.

Ce qui est magnifique, c’est que la soude est bien plus dense que le reste : il coule en bas.
Le fond du bécher est donc jaune.

Un peu plus haut, la soude (en versant) a eu le temps de se mélanger avec le liquide : la soude est moins concentrée, mais toujours majoritaire sur le vinaigre.
Le milieu-bas du bécher est donc vert.

Au milieu, la soude et le vinaigre sont en contact : ils se neutralisent. Le pH est neutre.
L’interface est donc violette sombre.

Juste au dessus, le vinaigre est majoritaire mais assez dilué.
Le milieu-haut est violet clair.

Tout en haut, le vinaigre est concentré.
Le haut est rose-orangé.

Tout ça car le jus de chou-rouge contient un composé qui réagit au pH. Ici, on a dans le même bécher, toute l’échelle de teinte, différentiée grâce à la différence de densité.
(l’expérience marche mieux si le jus de chou est encore chaud : la soude (froide) coulera encore mieux au fond)

BTW, essayez vraiment la prochaine fois que vous faites du chou rouge : la photo là est jolie (quoique flou) mais ne capture pas toute la beauté du truc, ni la dynamique du liquide, qui (par convection) se déplace et se mélange lentement, tout en faisant valser l’interface acide-base, comme des vagues **)

#18088  

https://lehollandaisvolant.net/img/a6/chou-rouge-ph.jpg

[593] Gallium vs. Titalium - Abus Padlock Meets a Gruesome End - YouTube

Du gallium (le métal qui devient liquide à 30 °C) a des propriétés corrosives assez spectaculaires sur les métaux : il s’infiltre dans le réseau cristallin du métal et l’ensemble devient très fragile.

Ici, quelques gouttes de gallium détruit un cadenas haut de gamme en quelques heures.

#17650  

https://www.youtube.com/watch?v=jeghGhVdt9s&t=632s

What Do 'Natural' and 'Artificial' Flavors Really Mean? - YouTube

Exact !

Pour reprendre la question au début : s’il vous est donné le choix entre une confiserie avec des colorants naturels et une confiserie avec des colorants artificiels, vous prendriez lequel ?
Ne mentez pas : vous prendriez le naturel, et c’est… naturel, si je peux dire.

Maintenant, et entre de la vanilline artificielle (produite en laboratoire par des machines à partir de divers produits dans des bouteilles) et de la vanilline naturelle (extraite avec une tonne de solvants pétroliers ou halogénés sur des gousses de vanilles cueillies par des travailleurs sous-payés en plein soleil dans des pays pauvres sur des terrains déforestés pour l’occasion et ensevelis sous les pesticides), vous prendriez quoi ?

En gros, faites vous confiance en la Science (celle qui vous permet de vivre jusqu’à 80 ans au lieu de vous laisser crever à 35 ans), ou êtes vous un gros sans cœur, radin, colonialiste ?

Et sachant qu’au final, le résultat est identique ?

Si vous préférez toujours la vanilline extraite de la gousse de vanille juste parce que c’est « naturel », lisez ça :

** “Raw-Water” : Retourner boire dans les flaques d’eau ? Non merci !
** Peur du « chimique » et du « nucléaire » ?
** Tout naturellement

Le « naturel » ne renseigne que sur la source d’un ingrédient. Il ne dit pas si c’est bon ou mauvais, que ce soit au goût, pour la santé, pour l’économie, pour la planète, ou pour les ouistitis unijambistes domestiques du Kilimandjaro.

Après tout, le savon, se laver à l’eau chaude, l’écran LCD sur lequel vous lisez ceci, l’eau potable ou le vinaigre ne sont pas naturels non plus.

ÉDIT : j’ajoute quand-même : entre la vanilline naturelle et la vanilline synthétique, il n’y a pas de différence. Du sucre vanilliné a donc le même goût quoi qu’il arrive.
Par contre, la vanille contient aussi d’autres arômes. Et c’est pour ça que, dans certains cas, le choix des extraits de vanille naturelle est à privilégier, d’un point de vue du goût (c’est ce qui est dit plus loin dans la vidéo)

J’imagine cependant que dans les produits « premier prix » ou « de base », on trouve juste de la vanilline et pas de vanille. Cette dernière étant plus chère, elle est réservée à des produits plus rafinés, plus spécifiques et donc aussi beaucoup plus chers.

#17523  

https://www.youtube.com/watch?v=VGg-g9TAzJg

Make Green Fire with a Drop of Water - YouTube

Du chlorure d’ammonium, du nitrate d’ammonium, de la poudre de zinc et vous voilà avec un mélange pyrotechnique qui s’enflamme en présence d’humidité.

Ah oui, et tous ces composés sont trouvable dans les produits du quotidien. De quoi faire une bombe avec rien…

Dans le genre de trucs à pas mélanger : du liquide frein et du chlore.

#17443  

https://www.youtube.com/watch?v=I7vXvLvowgI

Recycling and Casting Styrofoam with Solvents | Hackaday

Ah ouais, intéressant ça.

Si vous avez beaucoup de polystyrène et que vous souhaites vous en débarrasser, vous pouvez dissoudre ça dans divers solvants ménagers : ça prendra beaucoup moins de place (et en plus ça peut servir de colle, avec un pinceau, ou, si vous en avez beaucoup, la masse récupérée peut servir de plastique si vous l’usinez ou le sculptez).

Le polystyrène expensé (EPS) est de la mousse de plastique (le polystyrène normal, qui est par exemple la plastique utilisé dans les pots de yaourt). En utilisant un solvant, on dégage l’air piégé dans la mousse et ça prend bien moins de place.

Carbure de Calcium - 500 gr - Rodonticide - CIRON: Amazon.fr: Bricolage

Carbure de Calcium (ici, vendu comme anti-taupes).

Ajoutez de l’eau, ça dégage de l’acétylène.

L’acétylène brûle dans une flamme à 3 000 °C en deux étapes. La première en produisant du monoxyde de carbone et du dihydrogène, la seconde en brûlant ces deux gaz là.
L’acétylène se décompose aussi tout seul dans l’air en vidant les endroits clos de leur oxygène.

Non vraiment, c’est beau, la chimie.

J’espère qu’un ex-ministre de l’enseignement nous dise que ça ne sert à rien (comme les maths). Ça me ferait rire. Vraiment. Je lui enverrait alors de l’anti-taupe et une bouteille d’eau, juste pour lol.

(En dehors de ça : faites gaffe aux produits ménagers, hein…)

Comment fonctionnent les chaufferettes de poche, ou bouillottes magique ? - Couleur-Science

On les trouve partout, voici comment ça marche :)

À la fin de l’article, je donne le liens d’un article qui explique comment faire soi-même ces bouillottes comme ça. Il suffit de vinaigre, de bicarbonate de sodium et d’une casserole.
Au lieu de prendre un sachet, je propose de prendre une bouteille de boisson gazeuse en plastique (50 cl, c’est pas trop grand et elles sont prévues pour être résistantes).

Pas besoin de pièce métallique : secouer la bouteille suffira à déclencher la cristallisation. Faites juste attention à ce que ça ne s’ouvre pas : ce n’est pas du tout toxique, mais ça sent le vinaigre et ça irrite un peu la peau quand-même.

#17080  

https://couleur-science.eu/?d=2014/01/12/22/35/58-comment-fonctionnent-les-chaufferettes-de-poche-ou-bouillottes-magique