The Pirate Bay fait à nouveau miner votre machine, sans opt-out possible - Next INpact

#16868

Oui, j’avoue : c’est moins intrusif que la pub et les trackers. C’est peut-être même un modèle économique à étudier pour d’autres sites ?

Après j’y vois un gros problème quand-même : ça consomme des ressources machine, et c’est donc pas très pratique quand on est sur batteries. Et le plus grand gagnant dans l’histoire, c’est EDF.

Mais à part ça, l’idée est originale.

https://www.nextinpact.com/brief/the-pirate-bay-fait-a-nouveau-miner-votre-machine--sans-opt-out-possible-586.htm

Le Bitcoin est vu aux USA comme un risque pour la stabilité financière - Business - Numerama

#15671

« les acteurs de marché ont une expérience limitée pour ce qui est de travailler avec des systèmes comptables distribués, et il est possible que les vulnérabilités opérationnelles associées à de tels systèmes ne puissent pas être apparents jusqu’au moment où ils sont déployés à grande échelle ».

Bla bla bla.
En fait ils ont peur et ne savent pas quoi faire du Bitcoin, qui est un concurrent directe à quelque chose qui n’a jamais eu de concurrent.
Décrédibiliser le bitcoin va donc totalement dans leur voie, vu qu’ils contrôlent le système financier (et de plus, après ce qui s’est passé depuis 2008, ils ne vont pas nous faire la moral sur la « stabilité financière », hein, ces acteurs de marché qui ont ruiné plusieurs pays).

Le bitcoin c’est une forme de résistance face au système actuel qui n’est ni stable, ni équitable, ni libre, ni démocratique (tout le monde n’y a pas droit).
Il n’est pas parfait, il a sûrement encore certains de ces défauts (voire d’autres), mais s’il en supprime au moins un, alors il n’y a pas de raisons de s’en priver.

Enfin, s’ils veulent l’interdire (un peu partout) c’est bien parce qu’il fait peur aux dirigeants, qui se voient retirer une partie de leur pouvoir.

http://www.numerama.com/business/177299-bitcoin-aux-usa-risque-stabilite-financiere.html

Bruxelles veut assécher le financement du terrorisme en surveillant bitcoins et cartes prépayées - Next INpact

#14434

Ah oui, c’est sûr que ça va aider, et sans faire de dommages collatéraux. Ah, le terrorisme, toujours un bon prétexte pour fliquer tout et n’importe quoi.

Et sinon, arrêter de leur vendre des armes ou cesser d’acheter leur pétrole ? Nan, c’est pas au programme ? Ah bon d’accord…

Mais bon, bonne chance pour surveiller le bitcoin, hein.

https://www.nextinpact.com/news/98359-bruxelles-veut-assecher-financement-terrorisme-en-surveillant-bitcoins-et-cartes-prepayees.htm

Comme les autres monnaies, échanger des bitcoins contre de l’argent est exempté de TVA

#13567

Espérons qu’ils continuent d’aller dans cette voie quand ils se rendront compte que le bitcoin est un remplaçant potentiel pour l’Euro.
Pour l’instant ils voient encore ça comme une monnaie de seconde zone utilisée pour s’amuser entre geeks, c’est pour ça qu’ils laissent gentiment faire.

http://pro.clubic.com/it-business/securite-et-donnees/monnaies-virtuelles/actualite-783722-bitcoin-tva.html

Faut-il déclarer ses crypto-monnaies à l'administration fiscale ? - PC INpact

#8992

Merci PCi.

Réponse (en attendant une loi claire sur le sujet) :
– les Bitcoin ne sont pas une monnaie officielle (ni officiellement reconnue, pour l’instant), donc pas imposables
– en revanche, les euros gagnés en vendant des Bitcoin minés ou en tradant sont imposables si vous en faites une source de revenus régulière (le « régulière » reste cependant assez vague…).

Mais comme je disais l’autre fois sur le blog de Korben, si on commence à recevoir des Bitcoin et qu’on commence aussi à faire toutes ses courses avec, alors le fisc va voir filer devant lui tout un commerce parallèle, non imposé et non taxé.

C’est un peu le but du Bitcoin (faire une monnaie indépendante), mais je doute de la pérennité de cette situation : ça reviendrait à se passer totalement du système en place.
En soi, ce semble génial, mais si tout le monde fait comme ça, on va avoir un problème : certes les impôts servent à sur-payer des ministres et des trucs débiles comme la Hadopi, mais ce sont aussi les impôts qui payent les profs, les agents de l’état et l’entretien des routes, par exemple.

(Dans une société utopique, je verrais cependant bien les projets comme une nouvelle route ou une nouvelle école gérés par le crowdfunding directement : comme ça un projet largement soutenu aura plus de chances d’être réalisé qu’un projet inutile dont personne ne veut et que seul le maire souhaite avoir pour être ré-élu)

http://www.pcinpact.com/news/86359-faut-il-declarer-ses-crypto-monnaies-a-administration-fiscale.htm