#20689

Yankee Candle Reviews Say 'No Smell' Amid Omicron Surge

Ah oui j’avais vu passer ça : les commentaires Amazon pour les bougies parfumées qui disent « Nul, elle ne sent rien, cette bougie ! » suivent exactement les courbes Covid (l’absence d’odorat étant un symptôme du Covid).

Comme quoi, corrélation, causalité, tout ça… Mais c’est aussi amusant d’arriver à suivre certains phénomènes là où on ne les attend pas.

Un truc qui m’était arrivé, c’est de voir que certains posts de blog étaient très populaires à certains moments données. En fait c’était lié à une émission de télé-réalité où ils parlaient d’un phénomène et les gens s’étaient mis à chercher et donc à tomber sur mon article : https://lehollandaisvolant.net/?id=20160414195209

https://www.businessinsider.com/yankee-candle-no-smell-amazon-reviews-omicron-covid-surge-2021-12?r=US&IR=T

#20658

Infiltrer Amazon. Ce que j’ai appris en m’infiltrant chez le géant des entreprises. -

Mouais.

Mouais parce que (je l’ai déjà dit) c’est pas différent d’autres chaînes, historiques et mainstream.

Quand j’étais aux P-B, j’ai fait le même boulot, mais pour une chaîne de magasins très connue là-bas. Ce n’est pas Hema (qui est hollandais, et dont on connaît les implantations en France, et le style un peu Gifi, ou Noz : bordélique et pas cher), mais le même genre.

Les entretiens d’embauches qui n’ont rien avoir avec un entretien ? Check.
Les entrepôts immenses et très organisés ? Check.
La « compétition » entre les CDI et les Intérim ? Check.
Le flicage des managers qui observaient depuis leur « tour de contrôle » ? Check.
Le fait d’être appelé le soir pour le lendemain, ou d’avoir un SMS disant qu’on devra rester chez nous (faute de demande) ? Check.
Le fait d’être appelé le matin pour commencer à 09h au lieu de 14h, jusqu’à 22h, et, le même soir, qu’on nous fait savoir que c’est pas très pro de pas vouloir rester jusqu’à 01h ? Check.

C’était y a 10 ans. La technologie n’était (mine de rien) pas la même qu’Amazon en 2021.

L’entrepôt était divisé en sections et très bien organisé : le déchargement des camions, le transvasement des palettes camion vers les boîtes "maison", l’emballage "maison", le rangement dans les allées où les produis étaient finalement ramassés pour les colis "client".

On n’avait pas de tablettes tactiles, mais des oreillettes qui nous disait quelle allée aller (imaginez les allées d’un IKEA, là où on ramasse les gros colis ; ou tout simplement un supermarché), quel section s’arrêter, quel produit attraper, et combien en mettre dans le chariot. Valider le nombre, puis quelle allée aller ensuite. Le tout 140 fois en une heure.

La seule chose que j’ai retenu, c’est que les allées étaient nommées avec l’alphabet radio de l’OTAN (alpha, bravo, charlie, delta, echo…). J’ai retenu cet alphabet comme ça.

Bien-sûr, l’oreillette était reliée aux managers qui pouvaient voir quelle commande nous était attribuée, et aussi voir à quelle vitesse nous prenions les colis.
De façon hebdomadaire, nous avions un entretien de 30-40 secondes avec le manager qui venait nous retrouver dans les allées et nous dire que 140 colis/heure c’était pas mal, mais qu’aller un peu plus vite ça serait bien (on se doute bien qu’ils ne nous diraient pas d’aller moins vite).

Tout était très organisé : les premiers colis étaient les gros trucs (pack d’eau), puis les trucs solides (cahiers, papier), puis les trucs un peu plus fragiles (bouteilles de shampoing), et enfin, à la fin, les petits trucs (boîtes de médicaments, ou petits objets).
Ça permettait à ce que les chariots soient remplis de façon stable et solides. C’était un exercice : tout le monde n’y arrivait pas. Il arrivait que certains renversaient leur chariots.

Parfois on faisait aussi des commandes « inspection » (mais on ne le savait pas) : des commandes destinées à s’assurer que le travailleur était fiable. La commande était envoyée vers les managers et ils recomptaient le contenu.

Dans ces conditions, on pouvait se demander comment des gens pouvaient venir travailler là-bas ?
C’est simple : le salaire. Perso j’étais à 1,25 SMIC (hollandais) environ, ce qui n’est pas rien. Ça et le fait qu’ils prenaient tout le monde, de l’étudiant à l’immigré, du retraité à celui dont l’entreprise précédente venait de le licencier. Ou moi, hollandais, mais diplômé de France sans reconnaissance là-bas.

~

Bref, tout ça pour dire quoi, si ce n’est paraphraser l’article ?

Que Amazon n’est pas le seul.
Que n’importe quel chaîne de magasins fait la même chose, à quelque chose près.

Que taper sur Amazon, c’est joli, mais dans ce cas faut aussi taper sur Gifi, Aldi, Lidl, Carrefour, E.Leclerc, Casino… et tous les autres.

Mais on ne le fait pas, car c’est pas le méchant Amérique.

Oui, Amazon pousse le principe jusqu’à son paroxisme. Mais quand je vois ce qui est dit dans l’article : un salaire à 13 €/heure (donc 2 000 € brut), des bons d’achat, des mutuelles santé conséquentes, et le fait qu’ils embauchent des gens dont personne d’autre ne veut…

… j’ai envie de dire à Carrefour et E.Leclerc : chiche de faire pareil !
Eux leurs salaires de base ne dépassent que rarement le Smic (comme tout les postes en début de chaîne industrielle, partout dans l’industrie).

Chacun sa vie, et son avis, hein. Mais entre choisir un poste "de base" chez E.Leclerc et chez Amazon, le choix est vite fait.

Je le redis : tout le monde ne parle que d’Amazon parce que c’est à la mode de taper sur Amazon.
Si vous pensez que c’est différent ailleurs, vous avez raison : c’est différent. Le salaire y est plus bas.

Bref, voilà pourquoi je m’en fiche de commander sur Amazon. Parce que là ou ailleurs, c’est pareil. Mais comme Amazon est le seul avec un SAV digne de ce nom, et un catalogue digne de ce nom, et un service livraison digne de ce nom aussi, ben encore une fois : le choix est vite fait.

Lien via : https://sebsauvage.net/links/?O75t6g

https://lesmondesdutravail.net/infiltrer-amazon-ce-que-jai-appris-en-minfiltrant-chez-le-geant-des-entreprises/

#20444

Amazon condamne le tarif minimal pour la livraison des livres achetés en ligne

C’est du n’importe quoi en ce moment :

Amazon vent des livres et offre les frais de port ? Interdisons les frais de port gratuit et faisons payer le consommateur.
Là ce qui va se passer, c’est que les gens continueront d’acheter en ligne et tout ce que ça fera c’est engraisser encore plus Amazon, qui se mettra les 3-6€ de plus dans les poches, par livre.

On a la même chose avec les prix de l’énergie. Pourquoi ça flambe ? Parce que les prix sont encadrés… par le bas ! Pour l’électricité, du moins, on oblige EDF a monter ses prix pour que les concurrents (le marché est désormais ouvert) puissent faire du bénéfice également.

Et ça va être la même chose pour la SNCF : on a forcé la scission entre l’exploitant du réseau ferré (SNCF) et le gestionnaire du réseau (RFF), de façon à ce que l’un paye un loyer à l’autre, avec taxes et marges et au final c’est le client qui paye.

Tout ça parce pour certains (l’Europe, en l’occurrence) des monopoles publiques ne doivent plus exister. On a clairement vu ce que ça a donné dans d’autres pays : aux R-U, où ils avaient tout privatisé, absolument tout s’est cassé la gueule et maintenant ils renationalisent tout.

Avec l’énergie, on va voir la même chose.

Et avec les bouquins, ce qui va se passer, c’est que soit les gens continueront à acheter comme avant (donc sur Amazon) mais moins, soit ils n’achèteront plus rien, ou alors dans les magasins style Fnac quand ils feront une excursion dans une grande ville, qui, je doute est une petite structure familiale.

Au final, le gagnant sera Amazon et le perdant le client.

Je n’ai pas de solution pour les petits libraires.

C’est un fait, c’est le principe même de l’évolution. Ce ne sont pas les seuls : est-ce qu’on pleure qu’il n’y ait plus de disquaires ? des vidéo-clubs pour louer des DVD ou des K7 ? Pas vraiment. Ce marché a été remplacé et principalement capté par des GAFAM américaines (Apple, Netflix…), tout simplement parce qu’en France (et ailleurs) on n’a pas eu les couilles de le faire et qu’on a préféré dormir pendant que d’autres se réveillaient.

Et croyez-moi : il se passera la même chose avec le secteur automobile quand on passera tous à l’électrique. Tesla n’est pas le seul : il y a plusieurs marques qui montent (Ayways, Nikola…) et qui sont né dans l’optique de faire de l’EV et juste ça. Car il est plus simple de monter son entreprise d’EV à partir de rien que de convertir un système existant à la nouveauté : les compétences, les chaînes de montages et d’approvisionnement… tout est différent. Et les constructeurs "historiques", on va les entendre pleurer. On les entend déjà. Idem pour le pétrole, pour lesquelles les subventions sont nettement plus importantes que celle pour le renouvelable, par exemple.

Et le pire dans tout ça c’est qu’en 2021 ça continue, mais sur la livraison et le service client : À part Amazon où tout se passe bien à chaque fois, les autres vendeurs c’est systématiquement la merde.

https://www.nextinpact.com/lebrief/48348/amazon-condamne-tarif-minimal-pour-livraison-livres-achetes-en-ligne

#20269

amzsmartphone.png (image)

Le gros n’importe quoi des comparatifs de smartphone (et pas que) sur Amazon. C’est une capture d’Amazon.de là, mais on trouve les mêmes partout.

4e ligne : la durée de la batterie.
« 19 stunden » = 19 h. » Ça s’annonce crédible.
« 2900 stunden » = 2 900 heures, soit trois mois d’autonomie. Wut ? C’est le X-Phone ?
« 0,1 stunden » = 6 minutes d’autonomie. Lol

Ensuite, la ligne « Farbe », c’est à dire la couleur : on peut choisir entre Black, Schwartz et schwartz. Donc trois écritures différentes pour dire la même chose : noir. Je plains celui qui gère la BDD…

Ensuite la capacité de la batterie, ligne « Energiemenge der Lithiumbatterie ». Le dernier téléphone indique 1 kWh. Ça correspond environ à 200 000 mAh. Ah oui, et c’est pas le même téléphone que celui qui indique une autonomie de 3 mois. Je n’étais pas au courant (calembour) de tels progrès en matière de batterie dernièrement.

Je parle pas non plus du 3e téléphone, qui indique n’avoir que 0,1 GB de Ram.

Ni de la ligne « Auflösung », soit la résolution. Le premier téléphone indique 4K@30 fps, ce qui doit plutôt être la définition d’enregistrement vidéo, pas l’écran.

… après faut pas s’étonner que les filtres Amazon soient pourri. C’est rempli complètement à l’arrache par des algos mal fichus.

Pour le coup, un site avec un filtre pas trop mal serait LDLC.

https://lehollandaisvolant.net/img/b5/amzsmartphone.png

#19765

How Amazon's Super-Complex Shipping System Works - YouTube

… et pourquoi ils sont en train de devenir la plus grande entreprise de livraison au monde, au point de pouvoir rivaliser avec une UPS ou DHL.

J’apprends (dans la vidéo) qu’Amazon possède désormais sa propre flotte d’avions.

https://www.youtube.com/watch?v=2qanMpnYsjk

#18838

Amazon répercute sur les vendeurs Market Place la taxe sur les services numériques

Ça devient ridicule. On croirait rêver.

Quel business, que ce soit l’hôtellerie, la restauration, le transport ou n’importe quoi, ne fait pas payer les frais et taxes à ses clients ? Aucun !

Amazon ne paye pas de taxes. Forcément qu’il n’en fait pas payer des biens chers à ses clients. Maintenant on veut les faire passer à la caisse : bien-sûr c’est nous qui allons payer.

Pas envie de payer 3 % en plus ? Arrêtez d’acheter sur Amazon. Allons sur Fnac ou Darty, ou Cdiscount (pour les suicidaires) : ils grossiront et paieront des taxes aussi à la fin.

Et, je me répète car faut que ça rentre : vous pensez réellement qu’Amazon est le seul à traiter ses employés comme des esclaves ? Allez voir comment font Carrefour, Auchan, Fnac et tout le reste : c’est exactement pareil. Et pas juste dans le high-tech : partout où les prix sont bas, on finit par le payer quand-même, soit en qualité du produit, soit en coût humain (à un endroit ou un autre de la chaîne).

Et ne me parlez pas de Wish, Aliexpress ou autre : Avoir un article à 0,15 € frais de port inclus, ce n’est pas magique non plus. Oh, et s’ils le font, c’est que c’est encore rentable, donc imaginez le montant réellement alloué aux salaires des gens qui bossent là-bas.

Amazon est juste le haut de l’ice-berg, celui que l’on voit, celui sur lequel on peut taper, cracher, taxer.

Au final ça va faire comme avec Mc Donalds : eux qui étaient traînés la boue (à juste titre, il paraît) sur l’hygiène il y a 10~15 ans, sont désormais devenus irréprochables et taper dessus ne sert plus à rien car y a plus rien à taper.

La seule chose qui reste à faire, c’est acheter chez le petit commerçant indépendant et à son compte. L’argent, les bénéfices et les marges seront surtout pour lui. Mais forcément, c’est plus cher…

https://www.nextinpact.com/news/108112-amazon-repercute-sur-vendeurs-market-place-taxe-sur-services-numeriques.htm

#18067

Après un faux départ l'année dernière, Chromecast de retour et en stock sur Amazon.com - Next INpact

Pas d’Amazon-Prime chez Google, pas iTunes sur Android et pas de produits Google ni Apple chez Amazon.

Et ce n’est que le début de la misère : Disney, Youtube, Fox veulent ou ont également leur propre système de streaming… Et bien-sûr, rien de tout ça n’est intercompatible avec le reste.

Ça va faire comme avec les jeux vidéos : si on veut jouer à un titre en particulier, il faudra la bonne console. XBox, PS4, Switch… il les faudra toutes. Là ça va être pareil : des abonnements partout, des décodeurs à la pelle et plein de matos. Par contre, contrairement aux jeux-vidéo, cette fois, le PC ne permettra pas de sauver la mise…
Et je n’ai même pas même parlé du zonage.

Qui aurait cru qu’un jour on regretterait les DVD ou VHS, qu’on pouvait insérer dans n’importe quel lecteur de n’importe quelle marque, et ça marchait ?

C’est pas comme si on n’était pas prévenu, cela dit.

Le net et l’informatique permettent tellement mieux que ça…

https://www.nextinpact.com/brief/apres-un-faux-depart-l-annee-derniere--chromecast-de-retour-et-en-stock-sur-amazon-com-7068.htm

#16404

Mobile 4 TB-Festplatte WD My Passport: Amazon.de: Computer & Zubehör

DDE 4 To en 2.5".

Allemagne : 135 €
France : 160 € ()

Qu’on m’explique également les différences de prix juste pour la couleur, à la fois en Allemagne et en France — ici le rouge c’est celui qui a la plus grand différence, mais dans tous les cas, c’est 10~20% moins cher en Allemagne…

https://www.amazon.de/TB-Festplatte-Passport-WDBYFT0040BYL-WESN-Kennwortschutz-Datensicherung/dp/B01LQQH85G/ref=pd_sim_147_4?_encoding=UTF8&refRID=XJR8A03Y9X4M5J9VX00X&th=1

#14665

Amazon dit bye bye au chiffrement sur ses tablettes - Korben

Toute conclusion tirée des récents événements entre le FBI et les constructeur — comme Amazon — à qui on demande de faire sauter le chiffrement, est laissé au lecteur.

En gros, est-ce que c’est là un message pour dire aux utilisateurs qu’Amazon s’est couché devant le FBI ?
http://korben.info/amazon-dit-bye-bye-chiffrement-tablettes.html

#14557

Reasons not to buy from Amazon

(sur le site de RM Stallman)

Mouais, largement d’accord sur les arguments, mais rien de tout ça n’est spécifique à Amazon.

Pour les ebook, le problème n’est pas Amazon, ce sont les DRM et le Copyreich.
Pratiquement tous les vendeurs de eBook utilisent un système verrouillé comme ça et font signer les clauses hallucinantes aux auteurs.
Ma solution : pas de eBook, ou alors avec des fichiers ouverts sans DRM. Amazon ou pas Amazon.
Et concernant les auteurs : si un auteur choisit Amazon pour publier ses livres, c’est qu’il est d’accord avec leurs clauses. Je ne suis personne pour juger l’auteur sur ce point.

Pour la traite des employés : Amazon n’est là non plus 1) pas le seul et 2) pas le problème.
Si vous pensez qu’il en est différent dans les autres magasins, y compris les supermarchés, vous vous trompez. C’est juste qu’on n’en entend pas parler en France car la Fnac ou Casino sont français et patriotes alors qu’Amazon est un méchant américain de l’internet.
Et si la Loi autorise que des employés soient traités comme des esclaves, c’est la législation le problème et le droit des travailleurs. Ça, ça ne risque pas de changer. Ah et quand Amazon veut mettre tout le monde dehors pour prendre des robots, tout le monde il pleure.

Enfin, pour les impôts, Amazon n’est pas le seul non plus et de loin.
Si on devait ne rien acheter aux entreprises 100% clean, on n’achèterait rien du tout, nulle part. C’est peut-être ce que veulent 2 ou 3 idéalistes, mais ça ne marche pas pour tout le monde. Tant qu’il y aura des paradis fiscaux et que les gouvernements n’interdiront pas ça, on aura des montages financiers. Là aussi, il a été confirmé que ne changera pas (sauf pour Mediapart et les autres gêneurs).

Concernant le reste de ses points, c’est à peu près la même chose.

Pour moi je préfère acheter ailleurs quand je peux, mais entre Amazon ou les sites Français de E-commerce (Cdiscount, etc.) le choix est vite fait.

(via)

https://stallman.org/amazon.html

#13920

Amazon embauche 30 000 robots | FrenchWeb.fr

… Et tout ceux qui dénoncent les conditions de travail chez Amazon vont pleurer parce qu’ils n’auront plus de travail (et donc plus non plus ces dites conditions
Mais je pense que c’est un bien : les robots peuvent bosser sans se plaindre (et sans déprimer ou être surchargés, accessoirement).

Le seul truc qui reste à changer pour Amazon, c’est le forcer à payer ses impôts, comme tout le monde.
Ensuite un RDB et tout le monde est content.

Comment ça c’est pas si simple ? Ça tient pourtant sur deux lignes…
http://www.frenchweb.fr/amazon-embauche-30-000-robots/216135