#20694

Le Monde - Abonnés - Juste pour la caricature, mais aussi un peu le sujet de l'électricité - Arfy'z tranche du Net

+1 on est en train de payer, au sens propre, des années de propagande écologiste anti-nucléaire déraisonné et déraisonnable.

Normal que le prix explose : celui du gaz explose. Or tout ce qu’on ferme en nucléaire, ce qu’on perd en éolienne inactif, et ce qu’on perd sur le solaire pour cause d’hiver, on le compense par du gaz. Logique.

Je n’ai plus la source, ni sa crédibilité, mais j’avais lu que si le prix de l’uranium doublait, le prix au MWh ne se voyait augmenté que de 2 € (soit 5% environ). Tout simplement car dans cette filière, le coût du « combustible » représentait peu sur le prix final.

Alors que si le prix du gaz double, le prix monte de 50 % au moins, car le gaz – en quantité de matière — produit 1 000 fois moins d’électricité que l’uranium.

Aussi, faut savoir que la France dispose d’un énorme stock stratégique d’uranium (le stock directement utilisable correspond à de quoi tenir 2 ans, et un stock "potentiel" de quoi tenir 30 ans (src), mais seulement quelques mois de pétole, et pratiquement rien en gaz).

D’où la très grande volatilité des prix. Et Poutine a bien rien de servir ses intérêts avant de celui des autres. C’est juste l’offre et la demande.

Le renouvelable, couplé à des batteries, c’est bien pour un projet sur le long terme (50-100 ans). Mais en attendant, il FAUT absolument réduire le CO2 également. Nous avons déjà pris 60 ans de retard à cause des incrédules du climat.

Et si réduit le fossile sans pouvoir compter sur le renouvelable (faute de technologie et de capacité — ce sont pas les 5% de rendement d’un panneau solaire qui vont suffire), il nous reste l’option du nucléaire : stable, puissante, fiable, sécurisée, peu chère. Seul inconvénient : la simple évocation de son nom fait peur, ce qui n’est pas viable électoralement parlant.

Malheureusement, quand les entreprises (comme les particuliers : si, si !) investissent dans des générateurs au fioul et des groupes électrogènes, on comprend que le choix a été fait de sacrifier le futur de l’humanité sur l’autel des 5% les plus idiots.

https://www.arfy.fr/dotclear/index.php?post/2022/01/11/Le-Monde-Abonnes-Juste-pour-la-caricature--mais-aussi-un-peu-le-sujet-de-l-electricite

#20646

TVO - The Olkiluoto 3 EPR plant unit started up

Un seul EPR produit autant que tout l’éolien du Danemark. Ah et sans intermittence, de jour comme de nuit et toute l’année.

https://www.tvo.fi/en/index/news/pressreleasesstockexchangereleases/2021/theolkiluoto3eprplantunitstartedup.html

#20609

Marmite norvégienne — Wikipédia

Une astuce simple pour faire des économies de gaz ou d’électricité, selon ce que vous utilisez pour la cuisson.

Au lieu de chauffer la casserole d’eau (10 minutes) puis laisser cuire sur le feu (15 minutes) puis jeter toute l’eau chaude, on peut juste faire chauffer la casserole (10 minutes) puis laisser reposer hors du feu pendant 1 heure ou plus.

L’eau étant chaude, elle continuera de cuire les aliments. Vu qu’il n’y a plus de feu en dessous, l’eau refroidira, donc la cuisson prendra plus de temps. Mais si le temps n’est pas un facteur, ça marche très bien.

Je le fais pour les pommes de terre, les carottes, les endives, bref les aliments qui demandent une cuisson assez longue dans de l’eau.

Quand j’arrive chez moi le soir, je porte l’eau et les légumes à ébullition, puis je coupe le feu et je laisse ça tel quel jusqu’à l’heure de manger (1-2h après), la casserole est toujours à 60-70 °C mais le temps passé suffit à faire cuire tout ça.

Bien-sûr, pensez à mettre un couvercle sur la casserole, sinon ça refroidira beaucoup plus vite (en plus de mettre de la vapeur d’eau partout).

La « marmite norvégienne » consiste mettre la casserole dans un sorte de « manteau » favorisant encore plus la rétention de chaleur.
J’ai déjà vu ces trucs là pour les théières aussi. Mais en vrai, on peut aussi enroule la casserole dans une laine ou un drap.

Ça demande de s’y prendre 1h ou 2 à l’avance, mais si vous mangez beaucoup de patates, c’est une astuce simple. Je n’ai aucun chiffre, mais vu qu’on passe de 20-25 minutes de cuisson à 10, ça n’est pas négligeable.

~

Une autre astuce vraiment simple, mais que — à ma grande surprise — personne ne fait : quand on fait bouillir de l’eau dans une bouilloire (pour du thé par exemple) : il est inutile de remplir la bouilloire de 2 litres à raz bord, si l’on ne veut qu’une tasse.

C’est du bon sens, mais j’ai déjà vu des personnes mettre systématiquement 1 L ou 1,5 L pour deux personnes. C’est insensé : mettez juste ce qu’il faut (ou au moins le minimum pour la bouilloire). Ça chauffera plus rapidement et consommera bien moins d’énergie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marmite_norvégienne

#20599

Le nucléaire dans les transitions énergétique et numérique

Le CEA se demande « quel rôle le nucléaire peut-il jouer pour accélérer la transition énergétique et atteindre l’objectif zéro carbone à l'horizon 2050 fixé à la suite des Accords de Paris en 2015 ? ».

Perso je n’en aurais vraiment aucune idée 😅

Quoi qu’il en soit, « la période actuelle est enthousiasmante » pour le chercheur. « Il y a une forte prise de conscience de la convergence à réaliser entre les énergies nucléaire et renouvelables pour construire un système énergétique neutre en carbone à l’horizon 2050 ».

Mouais.
Y a un débat public, c’est sûr, mais j’ai pas trop l’impression qu’il soit en faveur de la raison, encore moins du nucléaire. Il est plutôt en faveur du pognon. Mais je peux me tromper. Je l’espère.

En tout cas, au niveau mondial, y a rien de vraiment encourageant. Et quand bien même la courbe de croissance des émission pourrait plonger, cela reste une courbe de croissante : une baisse ne suffit pas. Il faut que la courbe passe dans les négatifs pour signifie que les émissions baissent.

Un croissance qui passe de 10 % à 5 %, ça reste une croissance quand-même et donc une augmentation dans les deux cas.

Alors qu’une (dé)croissance qui serait passé de −10 % à –5 % (donc qui monte), resterait une décroissance et donc une diminution des émissions, juste moins rapide.

https://www.nextinpact.com/lebrief/49031/le-nucleaire-dans-transitions-energetique-et-numerique

#20546

COP26 : A Glasgow, douze pays et régions, dont la France, s’engagent à sortir du gaz et du pétrole

Titre de merde.

L’article :

[s’engagent à] stopper le financement de projets d’énergies fossiles à l’étranger d’ici 2023. Du moins si ceux-ci ne mettent pas en œuvre des techniques de capture et stockage de carbone.

Donc en gros :
— si le gaz est français, ça compte pas
— si le gaz est dans un pays qui fait seulement mine de bouger un cheveux, alors c’est bon
— et on ne parle que du financement de projets (nouveaux). Pas d’exploitations existantes (a priori)

Ah et d’ici 2023.

Doit-on rappeler que tout engagement pris par qui que ce soit qui dépasse le mandat de son poste actuel est du flan ? C’est comme si je disais « je m’engage à ne plus manger de chocolat dans après l’an 2 200 ans » : c’est ridicule.

Dans le cas du président, il peut bien dire ce qu’il veut : son mandat finit dans 6 mois. Après, il n’aura plus aucun engagement, et potentiellement tout ceux qui auront voté pour l’engagement, non plus. Sans compter le gouvernement qui suivra : il pourra parfaitement faire machine arrière s’il le veut.

Donc non, on n’est pas sorti du pétrole et du gaz.
(et puis Poutine, le Qatar et le reste ne le permettraient pas.)

https://www.20minutes.fr/planete/3170243-20211111-cop26-glasgow-douze-pays-region-dont-france-engagent-sortir-gaz-petrole

#20525

Offre d'électricité : Vert Électrique Auto - EDF Particulier

Tiens, je viens de voir que EDF propose des tarifs spéciaux pour les clients qui justifient de la possession d’une voiture électrique ou hybride rechargeable.

Dans mon cas :
– le tarif heures pleines est 1¢ plus cher que le tarif HP normal
– le tarif heures creuses est 2¢ moins cher que le tarif HC normal

Sachant que je consomme beaucoup plus en HC qu’en HP, c’est déjà avantageux.

Bon, le côté « verts » des kilowatt est purement du marketing, mais si ça permet de faire des économies, pourquoi pas ? Je vais voir ce qu’il en est~

ÉDIT : c’est uniquement pour ceux qui vivent en maison individuelle.

https://particulier.edf.fr/fr/accueil/electricite-gaz/offres-electricite/offres-marche/electricite-verte/vert-electrique-auto.html

#20511

Quelle est la durée de vie des centrales nucléaires ? - SCMB

Ce commentaire sous le post :

Ce n’est pas parce-que quelque chose a dépassé sa durée de vie prévue que c'est dangereux. La structure de la tour Eiffel est encore entièrement d’origine, pourtant sa durée de vie prévue est dépassée depuis plus de 100 ans.

Bien-vu.

Et de même pour nombre de sondes spatiales : la mission du rover martien Opportunity avait une durée de vie initiale de 90 jours (3 mois). Il a fonctionné durant 14 ans.

https://secouchermoinsbete.fr/89914-quelle-est-la-duree-de-vie-des-centrales-nucleaires

#20475

Exploring the 1000 Mile Car Battery - Aluminum Air Hype? - YouTube

Mh...

Alors les batteries Aluminium-air ne sont pas parfaites (ni rechargeables), mais si on a une autonomie de 4000 km, passer à une station pour 3 minutes le temps de la changer n'est pas un problème.

Ensuite, une idée intéressante dans sa vidéo : utiliser une EV normale (au lithium) mais utiliser un pack en batterie Alu-air pour la recharger !

Vu les densités d'énergie dont il est question : utiliser une batterie Alu de 50 kilos dans une voiture de 2 tonnes, ça ne change pas grand chose tout en permettant de recharger aussi vite qu'une voiture essence.

Enfin, quid de cette énergie sur un vélo électrique ? 10 kilos de batteries pour nous assister sur 200 km c'est pas mal.

Reste la question du recyclage : l'alu métallique est recyclage indéfiniment, mais l'aluminium dissout dans la soude ?
Si la batterie n'est pas rechargeable, qu'advient-il d'elle une fois sortie de l'appareil électrique ? La vidéo n'en parle pas.

https://youtu.be/9OOq3f6mUxU

#20462

Hausse des prix de l'énergie : plusieurs fournisseurs d'électricité se mettent en pause

Il est beau le marché libéré et compétitif hein ? Tellement que les différents acteurs sont en train de se battre pour se *débarrasser* de leur clients car ils finissent par vendre à perte.

En fait y a que EDF/Enedis/ERDF/WTFDF qui arrive à vendre à un prix plus ou moins constant.

Ah et ça me fait rire aussi que ceux qui crachent sur les cryptos en disant « cay volatile, blaa bla », alors que l’électricité a eu plus de fluctuation en quelques mois que le bitcoin depuis un an.

(Et je vais bien rigoler aussi quand Elon Musk commencera a miner des astéroïdes (chose totalement dans ses cordes), on verra la même volatilité sur l’or et les métaux précieux. Ce n’est que mon conseil, mais si vous avez de l’or, ne tardez pas à le vendre : il suffit qu’il annonce un projet comme ça via un tweet pour que l’or plombe).

https://www.nextinpact.com/article/48387/hausse-prix-energie-plusieurs-fournisseurs-delectricite-se-mettent-en-pause

#20454

Power Your Home With A Water Battery | Hackaday

Sympa : utiliser un vieux panneau solaire pour pomper de l’eau dans un tonneau sur le toit. Et quand veut de la lumière, on utilise l’eau pour la passer dans un alternateur.

C’est déjà un principe utilisé : les barrages hydroélectriques sont rechargés par la pluie dans les rivières en amont du barrage, bien-sûr, mais aussi quand les centrales nucléaires ou les ENR produisent trop : on appelle ça le pompage hydraulique.

Bien-sûr, en priorité il faut utiliser l’énergie produite. Mais quand la demande est basse, on ne va pas déconnecter les centrales pour les faire tourner dans le vide et perdre notre énergie : on va pomper l’eau en hauteur.

Dans son cas, il parle de 14 000 joules et 200 litres d’eau. Ça fait 3,8 Wh. Ce sont bien des wattheures, pas des kilowattheure. Ça représente 750 mAh seulement (en USB, donc 5 V).
Tout ça avec 5 heures d’ensoleillement sur un panneau solaire de 50 W.

C’est donc très peu d’énergie. Vraiment très très peu !

Pour info, moi avec mon panneau de 25 W, je recharge une batterie de 13 000 mAh (50 Wh) en environ 5 heures aussi. Sauf que moi, je recharge directement la batterie électrique sur le panneau solaire, sans tout le pompage, qui fait perdre beaucoup d’énergie.

Quelques idées pour améliorer son truc :

— ne pas utiliser un tuyau aussi fin, mais utiliser un tuyau à section importante (comme une gouttière pour la pluie). Comme ça, y a moins de turbulences et beaucoup moins de pertes. Au besoin, au bout du tuyau, faire un petit trou pour avoir un petit débit (comme un diaphragme).
— utiliser un tuyau droit : moins c’est tordu, moins y a de résistance à l’écoulement.
— pour le générateur utiliser non pas une turbine, mais une valve de Tesla (l’ingénieur, pas la marque). Ce sont des turbines spéciales à très fort rendement (96 % quand on l’utilise avec de l’air). Je ne sais pas si c’est applicable à l’eau, par contre, mais une turbine classique ça a un rendement pourri.

Dans tous les cas, c’est un concept génial.

Cela peut clairement aider dans le cas des habitations totalement isolées, ou même une grange qui n’a qu’une lampe comme installation électrique par exemple.
Isolé signifie qu’il faut un câble long pour l’atteindre, or les pertes dans les fils électriques sont immenses.

Entre 10 et 30 % de l’énergie électrique est perdue à cause de ça ; et c’est la principale raison pour laquelle on n’installe pas des panneaux solaires dans le Sahara : tout l’énergie serait perdue avant d’arriver sur le lieu de consommation. La découverte d’un supraconducteur (conducteur électrique sans aucune résistance électrique) à température ambiante serait le graal de l’énergie électrique. Malheureusement, aujourd’hui, les seuls supraconducteur qu’on ait ont cette merveilleuse propriété seulement quand ils sont refroidit à l’hélium ou à l’azote liquide (qu’il faut préallablement produire et qui demande beaucoup d’énergie).

https://hackaday.com/2021/10/08/power-your-home-with-a-water-battery/

#20446

trustmyscience - Une nouvelle batterie solide très prometteuse pour le stockage en réseau et les véhicules électriques - Arfy'z tranche du Net

80% de capacité conservée après 500 cycles de charge/décharge

Je ne sais pas s’il y a une erreur ou pas, mais ça fait énorme, comme usure !

Les batteries Li-Ion actuelles supportent plusieurs milliers de cycles également sans perdre quoi que ce soit en capacité. La seule chose qui vieillit les Li-Ion ça serait plutôt la charge très rapide et les températures trop importantes. Et encore, on parle de 10-20 % de perte en capacité au pire.

Les batteries lithium-fer-phosphate (LFP, sans cobalt) ont une durée de vie de >10 000 cycles y compris dans des conditions extrêmes (> 70 °C).

Donc pour le stockage réseau, oui, totalement : quand on a la place, on s’en fout de la densité d’énergie. Pour les EV et les téléphones… j’ai de gros doutes.

https://www.arfy.fr/dotclear/index.php?post/2021/10/05/trustmyscience-Une-nouvelle-batterie-solide-tres-prometteuse-pour-le-stockage-en-reseau-et-les-vehicules-electriques

#20443

Les avancées d’iliad sur sa « stratégie Climat »

Je remets mon commentaire ici, concernant cette débilité d’énergie « verte ».

Fred, de C’estPasSorcier a très bien expliqué ce qu’était l’électricité verte : https://www.youtube.com/watch?v=Iy5pQEjGXZk

C’est pas dit comme ça, mais très clair quand-même : c’est plus cher (car davantage d’intermédiaires) et c’est juste pour se donner bonne conscience. Rien de plus.

Franchement, quitte à payer plus cher pour quelque chose, préférez des appareils moins gourmands (mais plus cher) que les premiers prix (mais moins optimisés). Au moins l’investissement vous sert vous, pas le gogo qui trade du CO2.

Pour info : si Tesla (simple exemple) dégage désormais des bénéfices pour la première fois, c’est en vendant des crédits carbone à ses concurrents.

Il n’y a de vert que l’énergie que l’on n’a pas consommé.

Voir aussi là : https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20190908174757 (et voyez que la "blague" au début, ben… on est en plein dedans actuellement… meh.)

(PS : j’ai pas besoin d’électricité verte moi : j’ai supprimé 15 vieux e-mails ce matin ! Soit autant que 12 réacteurs nucléaires, 7 porte-avions, 35 vols suborbitaux et 26 minutes à faire tourner un Pentium D…
… en prenant en compte la méthode de calcul de Sandrine Rousseau).

https://www.nextinpact.com/lebrief/48324/les-avancees-diliad-sur-sa-strategie-climat#comment/1904963

#20437

Why nuclear plants are shutting down - YouTube

Je suis d’accord.

D’un côté on a le choix du nucléaire, une énergie bien plus sécurisée que n’importe quelle énergie fossile (d’un facteur 100 environ)… avec, évidemment, un risque non nul d’un problème ou d’une attaque terroriste.

De l’autre, remplacer ça par du fossile (en pratique c’est ce qui se fait absolument partout où ils ferment les centrales nucléaires) et avoir la certitude absolue d’avoir des milliers de morts et des centaines de milliards de dollars de dommages chaque année à cause de cyclones, tempêtes tropicales, crues et inondations, sécheresses (dont feux de forêts) et canicules. Tous les ans.

~

J’en viens à me demander…

est-ce que d’un point de vue psychologique, préfère-t-on la certitude d’un gros désastre à l’incertitude d’un petit* accident ?

(* petit en comparaison ; car oui : en terme de morts et de dommages/coûts, un cyclone est un ordre de magnitude plus important qu’un accident comme Tchernobyl))

https://www.youtube.com/watch?v=KC7YD98HixM