PEACOCK POCKET WARMERAS|HAKUKIN ONLINE

#16784

The PEACOCK pocket warmer makes use of the chemical principle that vaporized benzine (hydrocarbon) generates heat when in contact with platinum. The heat generator neither ignites the benzine (not benzene) nor produces flames. It requires the use of a match, cigarette lighter, or electric cell solely for achieving the necessary temperature to allow platinum to begin catalysis.

Le platine est un catalyseur, qui accélère les réactions chimiques. On les trouve un peu partout, y compris dans les pots catalytiques, pour décomposer lentement l’essence imbrûlé des moteurs. Ces pots contiennent d’ailleurs du platine.

L’essence n’est pas brûlé au sens de « feu », mais il est oxydé, ce qui revient à la même chose chimiquement parlant.
Mettre de la poudre de fer dans un bec bunzen, c’est la même chose que laisser rouiller du fer à l’air libre. C’est juste que l’une est rapide, l’autre lente. Mais les deux sont exothermiques.

The catalytic reaction of platinum decomposes vaporized benzine into carbon dioxide and water. The PEACOCK pocket warmer utilizes oxidation heat generated during the catalytic process. This is an advanced pocket warmer, safe, clean, and environmentally friendly.

Heu, scuzez, mais « decomposes […] into carbon dioxide […] » ne va pas dans la même phrase que « environmentally friendly ».

The PEACOCK works only by platinum catalysis, which causes neither air pollution nor occurrence of waste, and contributes to the environmental protection.

Faux, je viens de le dire : la catalyse au platine reste une réaction chimique, et dans ce cas, une combustion lente (une simple oxydation, si vous préférez).

Le « waste » est bien là, il n’est juste pas visible. Ce qui est d’ailleurs le gros défaut du CO2, si vous voulez mon avis : s’il était visible directement, il y a looooooongtemps qu’on aurait abandonné les combustibles fossiles.

==

Bref, ces trucs marchent sûrement très bien, mais ne sont pas aussi propres qu’ils annoncent là.

À la place, je préfère conseille les chaufferettes de poche à cristallisation : https://couleur-science.eu/?d=2014/01/12/22/35/58-comment-fonctionnent-les-chaufferettes-de-poche-ou-bouillottes-magique

Ça chauffe durant 30 minutes (au lieu de 30 heures…) mais c’est réutilisable quasi-indéfiniment (annoncé ~500 fois), se recharge en les faisant fondre dans de l’eau bouillante (une casserole d’eau dans votre cheminée et hop, ça utilise la chaleur autrement partie perdue dans la cheminée).

image - 849x138px

#16783

Hé, qu’est-ce qu’il a mon nez ?!

C’est parce que je persiste à faire fermer tes sites où tu m’insultes, que tu en ouvres d’autres ?
BTW ce site là est également down là… Pas de bol. Promis, spamoi® !

https://lehollandaisvolant.net/img/43/gros-nez-lassi.png

AUTOMATICA - Nigel Stanford

#16782

Magnifique !

Si vous vous souvenez, c’est le même artiste qui avait fait Cymatics, où il faisait de la musique avec de la science : plaques de Chladni, bobines Tesla, tube de Rubens, etc.

Dans Automatica, il utilise des robots industriels pour jouer du piano, de la guitare et de la batterie.

Musicalement, je préfère Cymatics, mais une partie de l’art d’Automatica se trouve dans la programmation des robots derrière tout ça. C’est aussi magnifique, pour l’esprit si ce n’est pour l’oreille.

ÉDIT : un plaisir de voir, d’ailleurs, que l’on peut acheter l’album directement sur leur site (sans passer par Google Play, Amazon, Spotify ou d’autres plateforme tierces). En plus y a le choix entre divers formats (dont Flac) et des trucs en plus (wallpaper, pochette d’album…).

Quand je dis que je veux un service pratique, je ne souhaite ni plus ni moins ce système là. En 10 secondes j’ai accès à mon album : payement par Paypal et renvoie sur la page de téléchargement. Top.

image - 892x1191px

#16781

Vous êtes contre quelque chose ? Ne le faites pas.

ÉDIT : on me signale que ça marche moins bien pour la vaccination.
On peut en trouver d’autres : la réduction de la pollution, etc.

Je pense qu’on peut amender l’image en y ajoutant quelque chose du genre « pour les sujets qui ne regardent que vous ».

Ainsi, le mariage non-hétéro et les IVH ne regardent pas les voisins (juste les personnes concernées).
La vaccination ou la pollution de la planète, en revanche, ce que tu fais me concerne : je risque ma vie si tu te vaccine pas, donc bon…

Tiens ça me donne une idée…

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/fr/cp0/e15/q65/21587262_1224223397683818_5296621249952500886_o.jpg?efg=eyJpIjoidCJ9&oh=c72762200d55534d52589e6f5d4935bd&oe=5A45A556

Ile-de-France: une subvention de 2 euros par trajet pour inciter au covoiturage

#16777

Je ne sais plus qui disait ça, mais il est étonnant que l’on continue de subventionner ceux qui font des efforts pour réduire l’utilisation de la voiture ou pour acheter une voiture plus propre, mais absolument rien pour ceux qui organisent leur vie de façon à pouvoir s’en passer totalement.

Genre moi, entre le taf et la maison, je fais tout en vélo et j’ai pas droit à un seul centime. Si j’avais été à Paris, ça aurait été pareil. Par contre (toujours si j’avais été à Paris), si j’avais pris ma voiture et un collègue en passager, j’aurais eu 2 €, tout en polluant plus et en contribuant aux bouchons. #logique #merciPSA #merciRenault #merciTotal

Une mesure efficace aurait été de prélever 2 € à l’entreprise pour chaque trajet effectué en voiture. Là, je pense qu’on aurait vu les employeurs subventionner directement ceux qui viennent à la force de leur jambes.

J’allais dire qu’on pourrait aussi faire payer les automobilistes, mais c’est déjà inclus dans les taxes sur le prix de l’essence. Faut croire que le confort de prendre 15 m2 de place lors d’un trajet de 800 m est plus intéressant que se retrouver avec du fric dans la poche… Oui, après tout on travail pour le confort, pas pour gagner de l’argent, donc ça se tient. #ohWait

PS : avant qu’on me retombe dessus : non je ne croisade pas contre la voiture, je dis juste que dans une très bonne partie des cas, c’est totalement débile de prendre une voiture de 5 places pour être seul dedans. En particulier à Paris, où tu as quand-même une station de métro/bus par rue. Donc l’argument du « ouais mais si je dois rentrer en urgence, je suis content d’avoir ma voiture » ne tient pas trop (elle tient à la campagne, j’en conviens, mais là encore : les économies faites sur l’essence tout au long de l’année sont sûrement *largement* plus importantes que le prix d’un taxi à payer 1 fois en 5 ans où il arrive effectivement une urgence qui te force à rentrer chez toi immédiatement ; et quand on y pense, c’est bien une question d’économies dont il est question partout en dehors de Paris).

http://auto.bfmtv.com/actualite/ile-de-france-une-subvention-de-2-euros-par-trajet-pour-inciter-au-covoiturage-1258685.html

SpaceX s'offre un « vidéo gag » de tous ses échecs spatiaux - Sciences - Numerama

#16775

Look, that’s not an explosion. It’s a rapid unscheduled dissassembly.

<3

C’est pas étonnant du tout, en tout cas pas pour moi. Car là où en France on parle d’échec et d’erreurs depuis l’âge de 3 ans, ailleurs (comme dans la Silicon Valley) on parle plutôt d’« opportunités d’apprentissage ».

Il n’y a qu’au travers d’erreurs qu’on apprends. Rien ne permet mieux de stimuler la progression (de son travail, de soi) que le droit à l’erreur.

Quand on sait qu’on ne va pas se prendre une correction ou se faire virer pour une erreur, ça inspire à essayer de nouvelles choses, tester d’autres méthodes (parfois plus efficaces) et ça évite de se contenter de ce que l’on a et de stagner dans une position qui peut être fonctionnelle, mais qui n’est pas forcément optimale.

J’ai la chance d’avoir un travail qui permet ça, et j’en suis très reconnaissant à mon chef pour ça.

Je sais que ce n’est pas comme ça partout. Parfois c’est normal : un pilote d’avion ou un chirurgien n’a pas le droit à l’erreur. Mais dans d’autres situations, moins dramatiques, les erreurs sont trop souvent vues bien trop mal alors qu’au fond il n’y a rien de grave.

Imaginez si, en tant que programmeur, vous n’aviez pas le droit à l’erreur. Imaginez que vous soyez obligé d’écrire un code compilable du premier coup, avec un licenciement à la première erreur de compil. Ça rendrait notre travail extrêmement difficile. Ça ne sera pas impossible, mais l’on passerait des heures à relire minutieusement la moindre ligne de code… Heureusement qu’il existe des domaines où l’erreur n’est pas un drame.

Et dans le cas de Space X, on n’appelle pas ça des « tests » pour rien, et ils ont raison d’en rire. Un peu comme ici, avec Bill Gates qui rit d’un BSOD en pleine démo de W98 : https://www.youtube.com/watch?v=IW7Rqwwth84

http://www.numerama.com/sciences/289543-spacex-compile-en-video-tous-ses-echecs-spatiaux.html