L'Assemblée nationale refuse d'accorder l'asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange

La France : « nous protégeons les lanceurs d’alertes ».
Also la France : « … oui alors en fait… heu… NON. »
Also also la France dans quelques mois : « nous protégeons les lanceurs d’alertes ».

Conclusion : l’Assemblée nationale est contre la liberté d’expression.

PS : oui, ici, c’est bien un cas de liberté d’expression : il est en persécuté par un gouvernement pour avoir ouvert sa gueule.