Le numéro unique d’appel d’urgence adopté par le Parlement

Mouais, malgré l’agitation autour de cette nouvelle, y a rien à voir : c’est juste que le 112 va peu à peu tout remplacer le 15/17/18, comme une plateforme centrale d’urgence, qu’elles soient d’ordres médicales ou autres.

Ceux qui (comme moi) avaient déjà l’habitude de faire le 112 les quelques fois où ça s’est avéré nécessaire, ne verront aucun changement.

Après je suis européen et habitué aux frontières traversées (et aux PB où le Numéro est déjà et depuis longtemps le seul à composer), donc ça explique peut-être ce réflexe, par rapport à M. Michu, 82 ans, jamais sorti de son village qui a toujours connu que le 15/17/18.

Je pense que dans un premier temps (20 ans environ), il faudrait rediriger les numéros historiques sur le 112, mais il finira par les remplacer tous…