#19415

One day, a computer will fit on a desk (1974) | RetroFocus - YouTube

Arthur C. Clarke est l’un des plus grands auteurs de science-fiction que l’humanité ait connu. Là, il parle de l’an 2000 comme s’il venait de prendre sa pause café 30 ans dans le futur.

Le plus difficile dans la prédiction de quelque chose, c’est pas de dire si tel ou tel truc va avoir lieu, mais plutôt quand. Ici il tape bien dans le mille également.

Nous, dans 30 ans, on aura quoi ? Des afficheurs holographiques ? Des téléporteurs ? Des voitures volantes (enfin) ?

Perso je pense plutôt qu’on en sera à un stade où l’informatique se sera complètement immiscé dans tous les aspects de nos vies et dans tous les appareils de la vie courante. C’est déjà largement le cas, mais dans 30 ans tout ça sera connecté.

Par exemple, aujourd’hui on peut utiliser son téléphone pour nous réveiller au bon moment, en tenant compte de nos cycles du sommeil. Dans 30 ans, quand on se lèvera, la bouilloire s’activera, le toaster également. Le petit déj sera prêt au moment exact où l’on aura mis nos vêtements (tous connectés). Les rideaux s’ouvriront.
Au moment où l’on ferme la porte avec son empreinte digitale, la voiture s’avancera toute seule devant la porte et nous transportera où on doit aller (travail, rdv…).
On ne fera plus nos courses : le frigo commandera tout seule tout ce qu’il faut en ligne, et un drône livrera directement chez vous (si vous êtes là) où dans votre voiture (qui s’ouvrira à l’approche du drône) si celle-ci est stationnée sur le parking du boulot, par exemple.
La télé s’allumera toute seule dès que quelqu’un s’assoira dans le canapé. Les volets se fermeront quand on se couchera, le chat pourra toujours rentrer, grâce à la reconnaissance faciale féline.

Bien-sûr, tout ça c’est sur le papier.

En vrai, il faudra aussi faire face au piratage de cafetière, à la mise à jour de la porte de la cuisine et à un plantage du canapé.

https://www.youtube.com/watch?v=sTdWQAKzESA