#18862

Le triangle de Reuleaux pour rouler sur des roues pas rondes - Sciences et Avenir

(sur un vélo)

Ça n’a aucun intérêt ici.

Le triangle de Reuleau a un diamètre constant sans avoir un rayon constant. Or, pour une roue, c’est le rayon qui compte (car c’est au centre que la roue est attachée, et il faut donc une distance centre<>bord qui soit constante).

La triangle de Reuleau est utile quand on fait rouler quelque chose sur la roue, comme on ferait rouler un gros cube de pierre sur des rondins de bois. Là le triangle de Reuleau pourrait se substituer au cylindre sans qu’on ne voit de différence.

Ici, on voit très bien que le point d’attache du triangle de Reuleau bouge lui-même : le déplacement du point d’attache compense la variation du rayon à tout instant, mais ça rajoute une complexité sans nom au vélo (et donc de l’usure, avec le temps).
Et avec une telle astuce, n’importe quelle figure, y compris un carré ou un triangle simple pourrait être utilisée.

La figure de Reuleau (triangle, pentagone, heptagone…) est utilisée dans plein de choses :
– en architecture (les triangles arrondis dans les vitraux d’église, par exemple)
– sur certaines pièces de monnaie ou plaques d’égouts
– dans le moteur Wankel (un moteur thermique utilisé sur certains Mazda, sans cylindes, mais avec un rotor en triangle de Reuleau)
– sur les perceuses et les forets qui percent des trous carrés (riez pas, c’est un vrai truc).

Voir : https://couleur-science.eu/?d=b96550--connaissez-vous-les-figures-de-reuleaux

https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/mathematiques/le-triangle-de-reuleaux-pour-rouler-sur-des-roues-pas-rondes_136220?xtor=RSS-10