#18514

Éducation nationale : 25 millions d’euros pour accompagner des projets BYOD

BYOD « Bring your own device »

En gros, il sera bientôt demandé… pardon exigé que les élèves apportent leur propres tablettes à l’école.
Ce n’est pas choquant : après tout, on fait ça pour les crayons, les cahiers, le compas et la calculatrice.

Là où ça va être rigolo, c’est quand il faudra utiliser une application de l’école et qu’il y aura des élèves avec Android, ceux avec Android 4 (obsolète), ceux sous iOS, ceux sous Ubuntu (si ça existe encore) et quelques autres.

Un peu comme les profs qui préféraient les calculettes Casio et ceux qui voulaient absolument une TI.

Et on va également rigoler quand :
– le prof devra prêter son propre chargeur (car la moitié de la classe aura oublié le sien)
– le prof devra apprendre aux élèves à se connecter en Wi-Fi (rigolez pas, à part FB et Instagram, les gamins ne savent rien faire)
– que le routeur de la classe sera saturé quand 35 tablettes seront dessus (si c’est pas le routeur, ça sera la connexion)
– on découvrira que l’application installée pour le cours, ben c’est en fait un mouchard…
– … qui prend des photos avec la tablette le soir et les WE (rigolez : c’est possible et ça se ferra)
– le gosse aura une tablette à lui, mais ne pourra l’utiliser car ce n’est pas la marque/modèle approuvée par l’établissement
– … il faudra se procurer le modèle approuvé et qu’il sera en rupture de stock dans tous les magasins de la ville (ben oui : si un prof a 2~3 classes de 35 élèves, ça fait une centaine de tablettes identiques à trouver au même moment). Exactement comme les livres à acheter pour les cours de français : c’est telle édition, tel format, telle préface, sinon c’est mort.

Par contre, les parents qui devront payer une tablette par an (ces truc c’est pas comme une calculatrice graphique : ça ne dure pas toute la vie , ils vont moins rigoler =)

Mais bon, j’imagine que les têtes pensantes de l’enseignement national (les vieux cons qui n’ont plus mis les pieds dans une école depuis l’Empire Romain) ont pensé à ça. D’ailleurs, ils savent que « tablette », de nos jours, ça réfère à un truc style iPad, et pas à un bloc de marbre, hein ?

https://www.nextinpact.com/news/107774-education-nationale-25-millions-deuros-pour-accompagner-projets-byod.htm