#18489

Defiant, l'hélico du futur à double rotor et hélice de propulsion - Le Point

Futuriste, je ne sais pas, mais original en effet.

Sur un hélicoptère classique, le bout de la pale tranche l’air à environ 400 km/h aussi : si l’hélicoptère avance à cette vitesse, alors d’un côté de l’hélico la pale passera dans l’air à 800 km/h et de l’autre à 0 km/h : il y a donc un déséquilibre dans la portance et l’appareil devient instable. D’où les limites de la vitesse pour les hélicos, restant en dessous de 400 km/h.

Sur celui là, la portance devrait rester symétrique, vu que les deux pales vont à sens opposé : il permet donc d’aller bien plus vite.

ÉDIT : Blux me signale également une autre limite : le bout de la pale atteint une fraction importante de la vitesse du son. Des pales de 10 mètres tournant à 350 tr/min, voient les bout des pales se déplacer à Mach 0.5.
Si on s’approche de Mach 1, et donc l’apparition d’une onde choc (le bang supersonic) suffirait pour détruire la pale.

À de telles vitesses, le passage d’une pale se fait dans le flux d’air perturbé de la pale au passage précédent.

Faire tourner les pales plus vite n’est donc pas possible, et on est limité en vitesse de rotation des pales (et donc en portance et en vitesse de déplacement).

https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/l-helicoptere-futuriste-defiant-a-effectue-son-premier-vol-25-03-2019-2303612_47.php