#18000

On a visité l'un des 2 synchrotrons de France, où les scientifiques percent les secrets de la matière extraterrestre - Sciences - Numerama

Ça dit pas ce qu’est un synchrotron.

C’est un type d’accélérateur de particules qui est circulaire.

Le truc avec les accélérateurs circulaires, c’est qu’une particule ne peut pas voyager "normalement" en cercle : les particules se déplacent en ligne droite. Il faut donc constamment lui imposer une force pour le confiner sur une trajectoire circulaire, généralement avec un champ magnétique.

Dans un cyloctron (différent d’un synchrotron) le champ magnétique de confinement est constant. Dans ces conditions, plus la particule accélère, plus il s’oppose au champ magnétique et donc plus il tourne près du bord.
Un peu comme une voiture sur un rond point : si vous roulez à 20 km/h, il est facile de faire des petits ronds, mais à 100 km/h, les ronds sont bien plus grands, à cause de la force centrifuge (ou l’effet centrifuge, pour les puristes).

Pour ceux qui connaissent, c’est le même principe avec la turbine de Tesla, où c’est l’air qui est en rotation, pas des particules.

Dans un synchrotron, le rayon de courbure est constant, mais c’est le champ magnétique de confinement qui varie pour s’adapter à la vitesse des particules.
Pour reprendre l’analogie avec la voiture sur le rond-point, c’est comme si les pneus étaient plus adhérents à 100 km/h afin de permettre de faire des trajectoires au rayon de courbure plus faible, avec une vitesse plus grande. Ou alors si on relevait la piste, pour la même raison.
Le nom vient du fait que le champ magnétique est synchronisé avec les particules.

Le LHC, au Cern, est un synchrotron.

https://www.numerama.com/sciences/444051-que-se-passe-t-il-dans-un-synchrotron-celui-de-lias-nous-a-ouvert-ses-portes.html