#17166

« Oui-Oui » étudié en classe de 5ème ? Un joli pétage de plomb.

Si c'est un fake, tant pis, mais l'école c'est devenu tellement le bordel que tout ceci n'est pas irréaliste.

Je me souviens, au collège et même au lycée (c'était y'a à peine 10~15 ans), ne pas avoir fait ses devoirs, ou avoir oublié son livre, c'était la honte synonyme d'incapabilité. C'était une erreur à ne plus faire. Un manquement au règlement (en plus de signifier qu'on aura à faire une punition (un exercice de plus, bien souvent)).

Bien sûr que ça arrivait, à tout le monde, mais une fois ou deux dans l'année, pas plus. De toute façon, à trois oublis, c'était un mot dans le carnet à faire signer, et ça j'en ai jamais eu un seul (donc j'ai jamais dépassé 2 oublis ou omissions par an).

Pareil pour une mauvaise note : avoir un 8/20 n'était vraiment pas quelque chose de quoi être fier.

Quand je vois que là, et c'est pas la première fois que je le vois, ni l'entends, y compris de première main, les élèves n'ont même plus honte de dire qu'ils ont paumé un livre (payé par les parents !) et que 3 personnes dans la classe ont lu le livre, ça me donne envie de pleurer.

Ne rien comprendre au livre ou trouver ça chiant, c'est une chose, mais ne pas le lire alors que c'est ton devoir en tant qu'élève de faire ça ? Jamais de la vie.

Comment on peut être aussi idiot, si passif, pour ne plus être intéressé par quoi que ce soit ?
C'est affligeant et lamentable.

J'ai vu (sur conseil d'un lecteur) le film "Idiocraty" (de 2006). La première moitié du film situe l'histoire et c'est vraiment la partie qu'il faut voir (la seconde moitié, c'est l'intrigue qui n'a rien de bien folichon, donc ne vous forcez pas).
Ça ne fait que 15 jours environ que je l'ai vu et il ne s'est pas passé un jour sans qu'un fait divers comme ça me fait penser au film.

https://positivr.fr/professeur-interrogation-oui-oui/