#16365

Cortos pixar- The moon (La luna) - YouTube

:)

On remarquera qu’ils n’ont pas fait l’erreur commune qui est de mettre des étoiles dans la partie sombre de la Lune (comme décrit sur ce XKCD, dernière case en bas).

Et quant au fait de se rapprocher de la Lune jusqu’à un point où l’on commence à tomber vers la Lune plutôt que vers la Terre, c’est un vrai truc. La position du point entre les deux astres dépend de la masse des astres. À l’endroit précis de ce point, on ne tombe vers aucun des deux astres et on se trouve en état d’apesanteur.

Ce point est appelé « Point de Lagrange 1 ». Lagrange étant le mathématicien qui a décrit ce phénomène physique et nommé ce point.

En tout, pour un système composé de deux astres, il existe cinq points où la pesanteur est nulle (L1, L2, L3, L4 et L5).

Le point L1 se trouve entre les deux astres.
Les points L2 et L3 sont à l’extérieur du système formé par les deux astres (un point du côté de chaque astre) et aligné avec ces derniers (l’équilibre étant provoqué par l’effet centrifuge dû à une rotation plus rapide, à cause de l’éloignement du barycentre des deux astres).
Les points L4 et L5 sont à 60° d’angles en avance ou en retard sur l’orbite du plus petit astre. Ici l’équilibre est obtenu comme pour les points L2 et L3, à cause de l’effet centrifuge, mais sur l’axe.

Les points L1, L2 et L3 sont méta-stables : on peut y rester si on ne bouge pas, mais s’en écarter un petit peu provoque un déséquilibre (comme un crayon qui tiendrait sur debout sur la pointe). Les points L4 et L5 sont stables : une fois qu’on y est, on tend à y rester : les forces de gravité nous replacent naturellement sur ces points, même quand on s’en écarte.

On retrouve souvent le point L1 dans la littérature. En particulier chez Jules Verne, dans De la Terre à la Lune et Autour de la Lune, qui décrit très bien ce phénomène.

Dans le système Solaire, certains astéroïdes dits « troyens » se regroupent en grand nombre au points de Lagrange 4 et 5, notamment autour de Jupiter.

Le téléscope spatial James Webb, qui va remplacer Hubble sera placé sur le point de Lagrange 3, de l’autre côté de la Lune, afin de bloquer les interférences radio émises depuis la Terre.

https://www.youtube.com/watch?v=xaibXFC-KhI