Sons of Liberty (mini-série) — Wikipédia

#13122

Série en 3 épisodes de 1h30 sur l’indépendance des U.S.A en 1776 (de 1760 à ~1780).
La série est pas mal. Même si ce n’est pas réellement un documentaire, on y découvre un peu ce qui s’est passé avant l’indépendance proclamée, et comment la Grande Bretagne a essayé d’imposer sa dictature par la force.

À un moment Samuel Adams (cosignataire de la déclaration d’indépendance) demande de l’aide à un gars et ce dernier de répondre « sorry, but this might be a bridge too far ».
On pourrait traduire la réponse par « vous allez trop loin », dans le sens « vous avez les les yeux plus grands que le ventre ».

Le truc marrant ici, c’est que cette expression placée ici montre que la réalisation de la série n’est pas aussi recherché qu’elle pourrait l’être.

L’expression « a bridge too far » en anglais, ou même « un pont trop loin » (en français) ou « een brug te ver » (en néerlandais) date de 1944, donc un siècle et demi après l’époque du film !
Quand les Alliés ont voulu reprendre le pont sur la Meuse, en Hollande, ils voulaient aller trop vite sont littéralement allés un pont trop loin, ce qui leur a valu un lourde défaite, et donc une victoire tactique à l’Axe. L’expression « un pont trop loin » est alors resté pour désigner la volonté de vouloir voir trop grand et qui pourrait avoir des conséquences néfastes.

En général, les films respectent les costumes, traditions, décors de l’époque où se passe l’action. Mais il est amusant de voir que le vocabulaire, les expressions voire même l’accent devraient également être respectés.

http://www.wisegeek.com/what-does-the-idiom-a-bridge-too-far-mean.htm
https://en.wikipedia.org/wiki/A_Bridge_Too_Far
http://www.usingenglish.com/reference/idioms/a+bridge+too+far.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Market_Garden

C’est sur les détails comme ceux-ci que se joue la perfection d’une œuvre.
Ça n’enlève rien d’essentiel à l’œuvre, mais ça hérisse le poil des nerds.