#12032

Note

Si on place des billes sur un plan incliné, les billes lâchées un peu plus tôt que les autres accélèreront légèrement plus vite et auront donc une vitesse plus importante plus vite que les autres.

De ce fait, en l’absence de frottements, si on est sur la 2e bille, alors la 1ère bille sera perçue comme s’éloignant de nous.
Si on regarde derrière nous, la 3e bille sera également perçue comme s’éloignant. Non pas vraiment parce qu’elle va dans l’autre sens, mais parce que nous allons plus vite qu’elle, et donc nous nous éloignons plus vite d’elle (ce qui de notre point de vue immobile revient au même que si la 3e bille allait dans l’autre sens en accélérant).

Ici, si le plan incliné est infini, et si en plus d’être incliné il est incurvé (comme une parabole avec le sommet en haut), les billes s’éloigneront de plus en plus vite les unes des autres.

Un peu comme les galaxies s’éloignent mystérieusement les unes des autres avec une vitesse de plus en plus importante au fil du temps. Le responsable de cette accélération est nommée l’énergie noire et on ne connaît pas sa nature ni son origine, même elle représente environ 3/4 de la masse de l’univers.

Serais-ce possible que l’univers comporte une dimension possédant une sorte de courbure, comme une parabole, avec un gigantesque attracteur gravitationnel à l’opposé de son foyer, et provoquant l’accélération des galaxies vers elle, comme la terre attire les billes ?

En fait seul l’attracteur serait suffisant pour expliquer dans une dimension l’accélération de l’expansion de l’univers… Il faudrait l’expliquer dans les 3 dimensions…

#moncerveau
http://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20150330212019