L’Assemblée nationale refuse à nouveau de surtaxer les ebooks avec DRM - Next INpact

Ils préfèrent que le contribuable paye une amende imposée par l’Europe plutôt que de s’asseoir sur des pots de vin versé par les industriels utilisateurs DRM.