#10504

Je suis un voleur

« L'Internet doit d'abord et avant tout être l'outil qui, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, permet l'exercice de la liberté d'expression, définie comme un droit fondamental de l'homme.

Ce droit, tout garanti qu'il soit par nos États de droit, est resté théorique depuis sa proclamation. En France des lois protègent la liberté d'expression des syndicats et des journalistes mais il n'existe aucun texte qui permette au simple citoyen de saisir la justice pour atteinte à sa liberté. Quoi de plus normal puisque, avant Internet, cette liberté n'était à la portée que de quelques privilégiés? Le législateur les a protégés parce qu'eux seuls avaient besoin de cette protection.
»

(lien vie JCFrog)
http://www.confessions-voleur.net/confessions/node1.html