#10359

Le principe d’inefficacité maximale | ploum.net

« Heureusement, la société dans son ensemble a trouvé une parade : l’inefficacité et le rejet du progrès. »

Je crois que c’est ça, oui.


« Le but d’une entreprise n’est-il pas de gagner de l’argent ? Malheureusement, ce n’est plus le cas.

Le but d’une entreprise est devenu de… créer de l’emploi. Cet intérêt complètement artificiel pour une entreprise est créé de toutes pièces via tous les mécanismes d’aide à l’emploi.
»

C’est ça.

À part quelques rares postes mobilisant l’intelligence, tout le reste peut très bien être remplacé par des robots.
Seulement, ça fait tellement mal au cul de l’État de donner un RDB à tout le monde qu’ils préfèrent inventer des travaux stupides à la place (en en récupérer 25% du salaire, une partie des bénéfices à l’employeur, encore une fois une partie lors des impôts et enfin 20% à chaque achat effectué (TVA)). Si en soi le RDB ne changera pas grand chose, ça oblige à bosser sur quelque chose, et ça les têtes pensantes et les élus ne sont pas prêts à le faire. Il faut croire qu’être payé les impôts des gens n’est pas assez.

À mon travail, on "sculpte" des instruments chirurgicaux dans du métal. À la main.
La précision est assez drastique : quelques microns. C’est pas possible de mouler ou de fraiser ça par une machine conventionnelle : ils suffit d’une vibration pour tout faire louper.

Ah ?

Pourtant, Intel et nVidia "gravent" des choses avec une précision de 20 *nano*mètres.

Ah, oui : il faut investir dans du bon matos, pas dans de la récupération de machines datant de la guerre (et le CA de la boîte le permet largement, selon moi).
http://ploum.net/le-principe-dinefficacite-maximale/