#8522

Des fréquences contre des emplois - Le Hollandais Volant

« Ce que j’y vois, encore une fois, c’est que ce n’est pas le nombre d’emplois qui fait que le pays est avancé.

Je dirais même que c’est le contraire : plus la technologie est avancée, moins il faut de main d’œuvre humaine pour nourrir et satisfaire toute la population. Et donc à la limite, plus le taux de chômage est haut, mieux c’est : ça veut dire que les entreprises arrivent à produire assez avec de moins en moins de travail humain.

L’effet de bord, c’est qu’il n’y a plus d’emploi…
Mais ça, ce n’est qu’un problème que si on fait effectivement de la hausse de l’emploi une priorité.

La vraie solution n’est pas la réduction du chômage, car pour ça il faudrait prendre le travail de la technologie et la redonner aux hommes (supprimer l’email et embaucher des facteurs, interdire les appareils photos sur nos téléphones et embaucher des photographes professionnels, par exemple), et ce n’est pas ce que nous voulons.

Vouloir réduire le chômage en améliorant la technologie, c’est comme vouloir faire fondre de la glace en la plaçant dans le congélateur : ça ne marchera pas.

Et malheureusement, le même ministre avait déclaré vouloir combattre la technologie pour sauver des emplois. Vous comprendrez, j’espère, pourquoi je trouve que c’est un crétin.
»
http://lehollandaisvolant.net/index.php?d=2014/01/18/14/21/41-#idcd28bc