Le procès de Jésus était parfaitement légal | Slate.fr

« au regard du droit applicable à l’époque »

Et :
« Les réflexions politiques et religieuses étaient alors confondues »

C’est comme si un dictateur absolu rendait légal l’extermination de toute la population, et qu’il tuait tout le monde. Il dira « ben quoi, c’est légal ? » et tout le monde serait, de fait, d’accord avec lui.