Comment internationaliser des nombres avec JavaScript - Dév. Web - ShevArezo`Blog

JS intègre des outils assez puissants de localisation, pour afficher les nombres, dates, monnaies… dans les formats d’un pays donné.

C’est tellement puissant que j’en ai fait un outil de traduction de dates : https://lehollandaisvolant.net/tout/tools/ln-date/

Dans cet outil, j’ai une longue liste de locales dans le code source, et le navigateur grise celles qu’il ne connaît pas.
On pourrait faire pareil pour les nombres, monnaies et même les différentes unités. On peut aussi décider de forcer un affichage scientifique, ou ingénieur, limiter ou forcer le nombre de chiffres significatifs, ajouter un zéro initial…

Voir là : https://developer.mozilla.org/en-US/docs/Web/JavaScript/Reference/Global_Objects/Intl/NumberFormat/NumberFormat

Bien-sûr, quand il s’agit de stocker les valeurs, je vous conseille d’utiliser le format de date au format ISO 8601, ou en tout cas un format facile à transcoder comme YYYYMMDD (et pas YYYYDDMM ou MMDDYY, sauf si vous souhaitez recréer un bug de l’an 2000).

Peut-on vraiment se chauffer avec des bougies ? - YouTube

Scilabus a testé ces chauffages à base de bougies et de pots de fleurs renversés.

Conclusion : ce n'est pas viable sur la plan économique (ça revient bien plus cher en bougies), de la santé (une bougie émet des composés toxiques), de l'environnement (ça reste une énergie fossile), des risques incendies et même de la quantité de chaleur brute émise.

J'avais déjà fait le calcul moi même pour une petite pièce et hors pertes et l'énergie chimique contenue dans 4 bougies était suffisante pour chauffer l'air à 33 degrés. Mais ça c'était hors pertes et hors les meubles. En pratique ça ne semble pas fonctionner.

Par contre la vidéo est intéressante sur d'autres points, notamment ses explications sur les différentes méthodes de transferts thermiques.

Et du coup, une idée bien plus utile serait (selon moi) serait de mettre un petit ventilateur dirigé vers le plafond pour remuer tout cet air chaud coincé là-haut et la renvoyer vers le bas, vers nous.