RACG Officiel - @charbongaz@mas.to (@CharbonGaz): "Cette nuit, la France est passée en jaune 💛Ce jaune,… / Twitter

C’est un compte parodique, mais c’est déprimant.

Oui, la France passe en jaune, car son électricité est passé de 40-50 gCO2eq/kWh à 120-150 gCO2eq/kWh en environ un an…

Et comme il dit :

Ce jaune, c’est ce que nous travaillons avec acharnement depuis + de 30 ans avec nos partenaires @EELV, @Greenpeace, @nWassociation, @Reporterre & bien d’autres.

Ce jaune, c’est celui de la victoire qui commence à apparaître. Hâte de la suite, afin que ça arrive le jour aussi😍

… Triste réalité.

Et que ce soit Kurtzgesagt ou Isaac Arthur, avec ces deux vidéos optimistes :
https://www.youtube.com/watch?v=LxgMdjyw8uw
https://www.youtube.com/watch?v=s0G9MXI-LUg

… perso je n’y arrive pas. Je n’y crois plus.

Tout ce qu’il reste à faire, c’est mettre toutes nos connaissances dans Svalbard à côté des graines, et espérer que ça suffira comme fondation dans 30 000 ans, après la crise sur laquelle on se dirige plein pot en accélérant.

Triste :-(

#21430  

https://twitter.com/CharbonGaz/status/1596545620390592512

Recharge rapide : pourquoi il ne faut pas se fier à la puissance annoncée ?

Réponse : parce que le constructeur donne une puissance de charge en pic et non en moyenne.

Durant 30 minutes de charge, il est préférable de rester tout ce temps à 100 kW que de charger à 250 kW durant 5 minutes et tout le reste à 30 kW.

Ceci dit, l'utilisateur doit aussi en tenir compte : rester à la borne de 10% à 100% est inutile car au delà de 80%, la charge devient très lente. On perd donc beaucoup de temps pour ne gagner que peu de km.

Je l'ai déjà dit, mais céder mieux de faire deux petites charges de 20% à 60% qu'une seule de 20 à 100%.
Sur une Ioniq 5 de chez Hyundai, par exemple, cela dure 2x10 minutes dans le premier cas et environ 1h dans le second (sur les bornes très rapides).

Dans tous les cas, ces histoires de puissances en pic, en moyenne et autres c'est cool pour un technicien, mais le client moyen s'en tape.
Lui il veut juste savoir combien de temps il va "perdre" à se recharger pour un trajet donné.

Sur les trajets cours, il ne perdra rien : la charge se fait la nuit, mais sur les longs trajets, déterminer s'il faut faire une grande charge (et où) plutôt que 2 petites, le tout en fonction de la position, de là puisse et de la disponibilité des bornes, ça demande un sacré algorithme.

Et pour le coup, Tesla a une bonne avance dans le domaine. Pour cause : leurs véhicules communiquent et peuvent dire si la station est saturée ou quelles stations sont vides, en plus d'avoir un réseau de charge dense, uniforme et d'avoir justement ces algos depuis des années.

Les autres constructeurs s'y mettent, et en particulier le groupe Kia-Hyundai qui semble avoir une plateforme EV très performante (plateforme eGMP utilisé sur les Kia EV6, Ioniq 5 et Ioniq 6) et dont les voitures devraient avoir aussi un algo de recherche de trajet optimal, dans tous les cas, l'utilisateur doit y être sensibilisé : les stations sont encore en nombre limitée et un peu d'intelligence humaine doit encore être injectée dans tout le calcul du trajet.

Pour ma part, si les chiffres de vitesse de charge devaient être normalisés, je pense qu'il faille normaliser ce qui intéresse l'utilisateur : le temps de charge et les km gagnés.

Dire "on gagne 100 km en 10 minutes" c'est bien mieux que "la voiture charge en moyenne à 100 kW entre 20 et 80% de charge". D'autant que la voiture mémorise le style de conduite et sait combien on consomme sur le trajet en cours.

Tesla arrive même à tenir compte du relief et dire avec quel % on arrivera à destination, et leur système est relativement fiable.
Bref, ce sont les seuls qui ont compris ce que l'utilisateur recherche (comme Apple).

#21428  

https://www.automobile-propre.com/recharge-rapide-pourquoi-il-ne-faut-pas-se-fier-a-la-puissance-annoncee-et-quelles-voitures-electriques-sont-vraiment-les-meilleures/