Squeezing A Wordle Clone Onto The Game Boy | Hackaday

Le principe de Wordle a beau être simple (5 lettres, puis une boucle de 3 « if » par lettre), arriver à faire tourner ça sur une machine ultra limitée c’est tout autre chose.

Non seulement il faut limiter la puissance de calcul à utiliser, mais aussi arriver à faire tenir 12972 mots de 5 lettres (donc 64710 octets, en ASCII) dans une mémoire de seulement 32 768 octets.
Ça c’est le rôle d’un algo de compression.

Exemple tout con :
Si on a les mots « bonjour », « bonsoir », « bonheur », au lieu de stocker ça sous la forme « bonjourbonsoirbonheur/7 » (23 caractères), on peut stocker « bon{jousoiheu/3}r » (17 caractères). Le « /7 » et « /3 » donnant la longueur à laquelle il faut scinder la chaine. Cette règle est stockée dans l’algo de compression.

Avec un bon algo, on obtient des taux de compression très bon, et c’est ce qu’il a fait ici : il a stocké seulement quelques mots en entier, puis, pour les autres mots, seulement les différences avec les autres mots. Au final, les 5 lettres des 12k mots tiennent dans seulement 21k octets (au lieu de 65 ko).

Pour info, le glitch dans pokémon rouge/bleu sur GameBoy où des pokémon niveau >100 apparaissent au large de cramois'Île après une manip avec un personnage de Jadielle, c’est dû à un tweak de la mémoire vive dans le jeu.
Ledit bonhomme prenait la place mémoire du personnage principal, qui lui-même était décalé ailleurs. De décalage en décalage, des on se retrouve avec des pokémon divers à des niveaux supérieurs à 100 (comme une Nosféralto nv. 142).
Idem pour le bug permettant d’obtenir Mew (nv. 7 à Lavanville), ou encore « bugville ».

Allégations de génocide au titre de la convention pour la prévention et la répression du crime de génocide (Ukraine c. Fédération de Russie)

Ok, donc La Haye va tenir une audience pour savoir si Poutine a effectivement entamé un génocide ou non 😲

Ave'Roes (@AveRoesHistoire): "Dernière nouvelle : la chaîne YouTube vient d'être "supprimée" (clôturée) par YouTube. Motif… / Twitter

Un par un les youtubeurs finissent devant le mur. C’est une fatalité.

Je ne connais pas cette chaîne, mais elle vient d’être clôturée pour nudité.

Sûrement un puritain pas content qui a signale 5 ou 6 vidéos pour le même motif (nudité ?) et Youtube a pas cherché : hop, on ferme tout.

C’est un autre problème ça : quand on signale des contenus (de façon justifiée ou non), le réseau coupe automatiquement le compte. Ça n’alerte pas un humain qui va vérifier : non, non, ça coupe tout sans vérifier.

Techniquement c’est problématique : car si t’es bloqué dehors, tu ne peux plus appeler à l’aide. Mais bon, ça, ce n’est pas leur soucis.
Après leurs CGU sont ce qu’elles sont. Quelque part doit est bien être écrit que YouTube fait ce qu’il veut quoi qu’il arrive, et on les tous accepté en s’inscrivant.

Mais c’est aussi une faille : un connard qui veut juste nuire pourra toujours signaler ce que vous publiez, pour rien, et ça disparaîtra. Et ne comptez pas pour que Youtube vous aide de ce côté là. Ils s’en branlent royalement : la majorité des comptes n’est pas rentable pour eux.

Qwant renouvelle (encore) son équipe dirigeante

Qwant a reçu des millions en argent public de la part de la France et d’Europe, alors que leur produit est inexistant, et à chier.

Depuis, ils renouvellent les dirigeants tous les 6 mois histoire de leur permettre de se remplir les poches gratuitement avant de repartir.

C’est beau, la startup-nation, quand-même.